C'est lundi, que lisez-vous? #226

Publié le 3 Décembre 2018

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

Le visiteur de Noël. Texte de Toby Forward. Illustrations de Ruth BROWN. Editions Gallimard Jeunesse, octobre 1996

Quelque part en Angleterre, fin XIXe siècle et veille de Noël. Le froid est mordant et là où vivent les hommes, vivent les souris, dans les mêmes conditions.

Or, il arriva que Tim le pauvre croise Ben le riche. Le premier voulut offrir un cadeau au second qui le dédaigna, se fichant du jour qu'on était et emportant avec lui sa belle prune confite.

Mais il n'arrivait pas à dormir et voilà qu'une une souris grise vint lui rendre visite et l'emmena dans un bien curieux voyage, à la rencontre de trois souris et ainsi lui faire comprendre l'importance de l'amitié et du don...

Cette histoire vous rappelle quelque chose? Et pour cause, les auteurs se sont inspirés d'Un chant de Noël de Charles Dickens (=Scrooge) que Ruth Brown a habilement intégré dans ses illustrations. Ainsi l'on voit en gros plan le monde des souris, mais aussi par ici ou là, celui des humains. Ben et Tim font d'ailleurs le même parcours que Scrooge et les Esprits des Noëls. A moins que cela ne soit l'inverse...

C'est vraiment une très belle mise en abyme, servie par des superbes illustrations dans un style rétro et couleurs passées.

Un dragon pour Noël. Texte et illustrations de David LORENZO. Editions Evalou, 16 novembre 2018

Pour Noël, Ely a demandé quelque chose de très particulier. Sa maman a bien décidé de l'en dissuader, mais Ely a tenu bon, envoyé sa lettre au Père Noël, et découvert son paquet au pied du sapin.

Et qu'y avait-il dedans? Un œuf...qui a rapidement éclos, découvrant un dragon.

Si au début, c'était chouette d'avoir ce bébé dragon, Ely a vite déchanté. En raison de sa taille, de ses bêtises ou découvertes, de ses ronflements... il a bien fallu faire quelque chose.

Ely a donc écrit au Père Noël, qui lui a répondu mais sans qu'Ely ne le sache, la lettre étant tombée derrière son bureau. Puis son dragon a disparu, du jour au lendemain... il n'est réapparu que quelques minutes plusieurs mois plus tard, lors d'une certaine nuit...

Cet album, loufoque et mignon, tend à montrer aux enfants qu'avant d'adopter un animal, il est nécessaire de penser à leur bien-être et confort, comme à son investissement personnel dans son accueil et accompagnement. Il ne s'agit pas simplement de vouloir, mais aussi de pouvoir.

Le petit singe de la Cinquième Avenue. Texte de Kate DiCAMILLO et illustrations de Bagram IBATOULLINE. Editions Tourbillon, octobre 2008

J'ai repéré cet album sur le blog de Mya  l'an passé. Et je suis vraiment contente de nous l'avoir offert. L'objet-livre est très beau. Le titre est doré, les pages épaisses, tout comme les pages de garde, les bordures qui entourent la plupart des pages.

Le dessin est magnifique, désuet, grainé, dans les nuances du doré, et nous emmène dans une atmosphère à la Dickens.

C'est bientôt Noël, et à l'angle de la Cinquième Avenue et de la Rue de la Vigne, un petit singe est apparu au bras de son maître, qui joue de l'orgue de Barbarie. Clara les aperçoit depuis la fenêtre de son appartement. 

N'arrivant pas à dormir, elle regarde à nouveau dehors et les aperçoit, blottis l'un contre l'autre, toujours à l'angle. Le vieil homme lui fait un signe. Mais lorsqu'elle en parle avec sa maman, celle-ci ne semble pas l'entendre, lui demande de se dépêcher, ne leur jette pas un regard lorsqu'elles passent devant eux. Elles vont être en retard. Clara à un spectacle à l'église le soir même et a juste le temps d leur demander de venir.

Le soir, alors que Clara est costumée et que c'est à son tour de parler, seule, elle repense aux vieux monsieur et à son singe, seuls dans la rue si froide... Lorsque la porte s'ouvre.

C'est un très bel album qui aborde toutes les valeurs de Noël: partage, entraide, altruisme et générosité.

Le jardin de Madame Li. Texte de Marie SELLIER et Catherine LOUIS. Editions Philippe Picquier Jeunesse, septembre 2016

Madame Li est une très vieille et pauvre femme. Chaque jour, elle se rend au Pont-qui-chante pour y puiser de l'eau dans ses deux vieux pots de terre. Un jour, Yun l'accompagne et remarque que l'un des pots est fêlé et laisse ainsi s'échapper la précieuse eau. Aussitôt, elle suggère de remplacer ce pot par un tout neuf. Mais Madame Lu refuse.

Le lendemain, le chemin vers le Pont-qui-chante et son retour vont permettre à Yun d'ouvrir les yeux sur la nature, sa beauté et sa poésie.

Cet album aborde avec délicatesse le passage du temps, l'usure des êtres et des choses. Mais sans qu'il faille les remplacer pour autant. Il faut apprendre à voir ou faire autrement. Un album qui nous pousse à réfléchir sur le consumérisme de nos sociétés, sur ces infimes choses que nous ne prenons pas le temps de voir et donc encore moins d'observer, comme sur la vision que nous avons de la vieillesse (des êtres et des choses).

Ce bel album dans lequel des calligraphies nous accompagnent, participe au Prix des Incorruptibles 2018-2019, sélection CP.

Et nous avons aussi lu et relu:

ROMAN JEUNESSE

Tu vois, on pense à toi! Cathy YTAK. Editions Syros Jeunesse, juin 2017

Clément, Nolan et Alwena sont inséparables. Pourtant, lorsque la classe verte arrive, Alwena ne peut venir. Ses parents et elle ont eu un terrible accident de voiture qui l'oblige à rester à l'hôpital. Pour ne pas totalement la laisser, les deux garçons décident de lui écrire au jour le jour des mails. Ils lui racontent le départ, l'arrivée sur l'île de Scobier et presque tout ce qu'ils font et même plus encore. Elle, de son côté, leur a demandé d'emporter un bien mystérieux paquet, bien lourd. Elle s'en explique.

Mais, très vite, les garçons ne lui écrivent plus, ou séparément, car ils se sont fâchés... Même à distance, Alwena va réussir à les rabibocher.

Voici une très belle histoire d'amitié et épistolaire 2.0 qui se déroule vers La Rochelle, l'Île d'Aix, là où nous avons été cet été en vacances - et qui a donc aidé mon fils à lire ce roman qui participe au Prix des Incorruptibles 2018-2019, sélection CE2/CM1.

ROMAN ADO

Force noire. Guillaume PREVOST. Editions Gallimard Jeunesse, 14 septembre 2017

 

J'ai commencé ce roman, et j'ai aimé le début. Mais je vais le laisser de cpoté pour le reprendre plus tard car j'ai vraiment très très envie de me plonger dans des lectures de Noël, dans une atmosphère enneigée, cocooning.

NOUVELLES

Joyeux Noël. Histoires à lire au pied du sapin. Collectif. Editiosn Folio, octobre 2015

Ce recueil de nouvelles se divise en trois parties: C'est le soir de Noël / C'est Noël tout de même / Un souvenir de Noël. Et toutes regroupent onze nouvelles ou poèmes.

Des auteurs connus, contemporains mas surtout classiques, pour nous parler de Noël, dans ce qu'il produit de beau, de merveilleux, d'insolite, dans le souvenir qu'il nous laisse et dans l'espoir (pas toujours avouable) qu'on y glisse.

Je vous en parlerai davantage pednant ce mois de décembre.

BD

 

14-18 - Tome 3 - Le champ d'honneur (janvier 1915). Eric CORBEYRAN, Etienne LEROUX. Editions Delcourt, mai 2015

Avant de lire ce troisième tome, j'ai relu les deux précédents (tome 1 ICI). Dans cette série à fleur d'hommes, nous sommes aux côtés de huit amis, huit homme du même village, de toutes conditions sociales et qui sont incorporés en même temps au début de la guerre. Dès leur premier combat (août 1914 - tome 1), ils comprennent que le danger ne vient pas seulement des ennemis, mais aussi de leurs officiers supérieurs.

Dans le 2e, c'est la bataille de la Marne et Armand, devenu Caporal, est chargé de suivre des Allemands dans leur retraite, alors que l'artillerie française pilonne la zone. Dans cette même bataille, Pierre est évacué car blessé. Mais le médecin ne croit pas que cette blessure ait été occasionnée par un Allemand ou dans un combat.

A l'arrière, Rose, la fiancée d'Arsène, perd leur bébé.

Dans le tome 3, Jacques découvre la teneur des dessins de Maurice et décide de lui faire une (mauvaise) blague, alors que Denis apprend par Pierre, sous la menace, que sa femme le trompe avec Denis. 

Puis Armand apprend qu'il doit mener ses hommes dans une opération délicate, en vue de neutraliser un nid de mitrailleuses ennemies. la mission est dangereuse, partiellement à découvert et Armand sait que tous n'en reviendront pas. Il ne le leur dit pas mais cela lui pose un cas de conscience dont il se délivre au moment de la charge, tant la peur l'a contraint.

J'aime beaucoup cette série qu'il me tarde de poursuivre.

Chaque tome commence par quelques planches sur l'immédiat d'après-guerre, en se penchant sur l'un des huit et ce qu'il est devenu: "gueule cassée", taciturne, fou...

Pétales. Scénario et dessin de Gustavo BORGES, couleurs de Cris PETER. Editions Kramiek, novembre 2018

Voici un album muet, très délicat, tout en poésie pour nous parler d'altruisme et d'entraide.

Dans une forêt sombre, venteuse et enneigée, deux animaux se rencontrent: un grand oiseau maigre avec chapeau haut de forme, et un petit renard.

Le grand oiseau (qui pourrait être une grue) est convié chez le renardeau, qui lui offre le (maigre) souper qu'il partage aussi avec son père. Mais ce dernier est malade. L'oiseau, un brin magicien, l'ausculte et le guérit grâce à deux pétales de la fleur qu'il porte en boutonnière, tout en changeant la morosité ambiante et véhiculée par la radio, par de la musique qui égaient les coeurs et les corps.

Le renardeau l'amène chez des amis, et le miracle se produit à nouveau. Jusqu'à ce que le renardeau tombe malade et que la dernière pétale lui soit offerte. Lorsque l'oiseau tousse à son tour, il n'y en a plus... Pour autant, et même si cela est triste, l'album se finit sur une note d'espoir, car une graine a pu être plantée.

J'ai beaucoup aimé les dessins et la douceur qui se dégage de cet album.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Une enquête de Vipérine Maltais - Mortels Noëls. Sylvie BRIEN. Editions Gallimard Jeunesse, collection "Folio Junior", novembre 2018

Repéré grâce à Mya, sur Instagram puis sur son blog, je n'ai pas pu résister à l'acheter (je suis faible je sais^^). A l’heure où j'écris je ne lai pas encore commencé, mais le ferai juste après...

Présentation de l'éditeur:

Panique au pensionnat! En ce froid Noël de 1920, une des religieuses qui veillent sur les orphelines a été attaquée dans son sommeil par un fantôme. Mauvaise plaisanterie? Hallucination? Tentative d'assassinat? L'élève Vipérine Maltais mène l'enquête, bien décidée à découvrir ce que chacun s'efforce de cacher. Mais attention, Vipérine: les Noëls sont parfois mortels à Montréal...

13 à table. Collectif. Editions Pocket, novembre 2018

Comme chaque année depuis que l'opération est lancée, j'achète le recueil 13 à table. 

Treize écrivains, treize nouvelles, un thème (ici: la fête), un livre à 5 euros et 4 repas distribués aux Restos du Cœur.

Pour le moment, j'ai lu 4 ou 5 nouvelles, et j'ai aimé les différents points de vue sur la fête... Et comme toujours, celle de Maxime Chattam me plaît particulièrement!

3/ Que vais-je lire ensuite?

Leurs enfants après eux. Nicolas MATHIEU. Editions Actes Sud, août 2018

J'ai acheté ce roman dès sa sortie et donc bien avant qu'il ne gagne le Goncourt.

Ce qui m'a plu: la mention à Nirvana, et les années 1990...

Présentation de l'éditeur:

Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l’Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour tuer l’ennui, il décide de voler un canoë et d’aller voir ce qui se passe de l’autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence.


Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d’une vallée, d’une époque, de l’adolescence, le récit politique d’une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt. Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l’entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. La France du Picon et de Johnny Hallyday, des fêtes foraines et d’Intervilles, des hommes usés au travail et des amoureuses fanées à vingt ans. Un pays loin des comptoirs de la mondialisation, pris entre la nostalgie et le déclin, la décence et la rage.

Et sinon?

Pour la semaine 47 du challenge photo Instagram de Sophie Hérisson #52livres2018ddl, le thème était "thé".

*****

Noël approche et Oxybul Eveil et Jeux s'associe à moi pour vous proposer trois concours, Le premier est fini, le deuxième court jusqu'au 9 décembre - CLIC

*****

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Belles lectures et découvertes,

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramGoogle+Babelio et Livraddict.

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
J'aime bien voir apparaître des livres de Noël sur votre blog !
J'ai un gros coup de coeur pour "Pétales" et j'avais déjà repéré "Tu vois on pense à toi" en librairie.
Belles lectures hivernales, bon cocooning, Blandine !
Répondre
Merci beaucoup Nancy
Oui Pétales est plein de douceur malgré la tristesse de certaines scènes...
Belles lectures à vous aussi!
I
J'ai prévu aussi de lire "mortelsl Noëls" c'est le prochain sur la liste, je finis ce soir "le célèbre catalogue Walker et Dawn" et je "l'attaque" !
Répondre
B
Oh chouette! J'ai beaucoup entendu parler de ce livre et suis très intriguée!
Si une LC sur Mortels Noëls te tente, je suis plus que partante :-)
M
Quelle semaine livresque !
Tu me donnes à chaque fois enviede lire de nouveaux livres. Je note "tu vois, on pense à toi" qui m'a l'air vraiment bien.
Bonne nouvelle semaine livresque pour toi.
Répondre
B
Merci beaucoup Marion :-)
Oui j'ai beaucoup aimé ce petit roman qui se lit vite et véhicule de jolis messages et une belle émotion!
Belle semaine à toi aussi :-)
N
J'aime beaucoup la couverture du roman de Sylvie Brien ainsi que l'histoire. Tu le conseillerais à partir de quel âge ?
Répondre
B
Oui elle donne très envie et est beaucoup plus attrayantes que celles des anciennes éditions^^
Je le commence à peine. L'éditeur dit 10 ans