Le Buveur d'Encre - Tome 10 - La buveuse d'encre de Chine. Eric SANVOISIN et Olivier LATYK – 2018 (Dès 7 ans)

Publié le 9 Octobre 2018

Vous souvenez-vous de Draculivre ? Je vous l’avais présenté ICI au gré de plusieurs tomes.

 

Il est un vampire un peu particulier. Il ne se nourrit pas de sang humain, mais du sang des livres, leur encre donc.

Avec lui, vivent son neveu Odilon (dont le papa est librairie) et Carmilla son amoureuse, elle aussi, buveuse d’encre.

Le Buveur d'Encre

Tome 10

La buveuse d'encre de Chine

 

Texte d'Eric SANVOISIN

Illustrations d'Olivier LATYK

Editions Nathan, collection "premiers romans", janvier 2018

48 pages

 

Dès 7 ans

 

Thèmes : Vampire, livres, Chine, calligraphie

 

 

Un beau jour, la factrice apporte à Draculivre, une lettre provenant de Chine.

Il a vécu là-bas, il y a fort longtemps, et un vieil ami l’invite à son anniversaire pour fêter ses deux cents ans, chez lui, à Chengde.

 

L’enthousiasme pour s’y rendre est général et voilà le trio sur le départ, le cercueil de Draculivre transformé en vieille horloge comtoise pour qu’il puisse être pris dans l’avion.

 

A l’issue du voyage, Lao Zi et son épouse Dame Wei, les accueillent.

Dans leur demeure, les murs sont recouverts de tableaux sur lesquels l’encre forme des dessins qui forment des mots.

C’est la calligraphie.

-C’est un art millénaire que nous autre Chinois appelons « l’empreinte du cœur ».

Et bonheur, cette encre se boit.

Mais attention aux effets secondaires pour les étrangers !

La nuit venue, Carmilla n’y résiste pas…et le lendemain, une fillette aux yeux bridés l’a remplacée, qui parle… chinois.

Pour qu’elle redevienne elle-même, il faut attendre. Attendre sans boire davantage d’encre, ce que Carmilla ne se résout pas à faire.

La cérémonie d’anniversaire se passe, entre convives et dragon de papier, mais Odilon est inquiet.

Ils ne peuvent rentrer à la maison, ni laisser Carmilla ici.

 

Comment faire ?

*********

J’aime beaucoup cette petite série qui reprend tous les codes des vampires pour mieux les adapter, dans des petites histoires, chapitrées, qui nous font découvrir les contes, le dictionnaire, la page blanche, et ici, un art ancestral.

L’écrit et l’amour des livres, quelle que soit sa forme, sont toujours là !

Ce petit roman jeunesse participe au Challenge Halloween d’Hilde et Lou, ainsi qu’au « Petit Bac 2018 » d’Enna, pour ma 11e ligne, catégorie Art.

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Une série à découvrir pour moi: elle semble bien sympa.
Répondre
T
On vient juste de découvrir la série cette semaine (à défaut de réussir à écrire pour le challenge, on lit). Et c'était très sympa. Mais du coup, ça donne envie d'en lire plus car le premier permet juste de découvrir les personnages.
Répondre
B
Et je ne peux que t'encourager à lire leurs autres romans!
S
Cette histoire semble charmante et les illustrations doivent plaire aux enfants.
Noté !
Répondre
B
Oui c'est mignon!
S
J'aime beaucoup les illustrations !
Répondre
B
Oui elles sont plutôt jolies et colorées. Mais celles de l'ancien illustrateur comportait plus de détails.
R
oh toute une bien belle histoire...oui adorable comme tout...
Répondre
B
Oui c'est mignon!
N
Je n'ai pas lu celui-ci mais "le buveur de dictionnaire" et un autre dont j'ai oublié le nom. .. Ce n'est pas récent comme série mais c'est chouette !
Répondre
B
Oui très :-)