Locke & KEY – Tome 4 – les clés du Royaume. Joe HILL, Gabriel RODRIGUEZ et Jay FOTOS – 2018 (BD)

Publié le 29 Août 2018

Locke & KEY

Tome 4

Les clés du Royaume

 

Scénario de Joe HILL

Dessins de Gabriel RODRIGUEZ

Couleurs de Jay FOTOS

 

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Maxime LE DAIN

Editions Hi Comics, 29 août 2018

168 pages

 

Thèmes : Fantastique, Horreur, Thriller, Famille, vengeance, souvenirs

 

Comme j’avais hâte de retrouver les personnages de cette série fantastique et horrifique !

Mais avant d’entamer le tome 4, j’ai relu les trois premiers tomes (123) afin de bien m'y immerger.

Bien m’en a pris.

 

Je me suis replongée dans cette ambiance si particulière, ai (re)découvert des détails, saisi des attitudes ou des paroles qui ont pris sens par la suite, éclairci quelques points restés obscurs…

J’ai adoré !

Avant d’aller plus loin, petit retour en arrière :

Rendell Locke, conseiller d’orientation au lycée, avait toujours dit à sa femme que si un malheur arrivait, elle devrait se rendre avec leurs trois enfants à Keyhouse, la demeure familiale de son enfance, située à Lovecraft dans le Massachussetts.

Comme une prémonition…

 

Rendell est assassiné, sa femme violée, ses trois enfants confrontés à l’horreur. L’un des meurtriers est tué, l’autre, Sam Lesser, est emprisonné, et les voilà partis pour Keyhouse, où réside Duncan, leur oncle.

 

Keyhouse n’est pas une maison ordinaire.

Immense, mystérieuse et pleine de recoins sombres, elle abrite des portes magiques, des clés aux pouvoirs aussi étranges que fabuleux, et s‘autoprotège en faisant oublier aux adultes ce qu’elles permettent.

Bien des secrets sont cachés en elle, et même sous elle, que convoite une force démoniaque.

Elle donne vie à l’écho du défunt Lucas Caravaggio, meilleur ami de Rendell Locke au lycée, qui revient sous le nom de Zack Wells se liant d’amitié avec Tyler (l’aîné de la fratrie), devenant le petit-ami de Kinsley, manipulant Sam Lesser même après sa supposée mort, bien que ce dernier cherche à s’en défaire.

Zack se sert des clés dans le but de retrouver la clé Omega, la clé de la Porte Noire, qu’a caché Tyler.

 

La fratrie Locke se compose de :

-Tyler. Il est l’aîné et LE pilier de la famille. Il est persuadé d’être responsable de la mort de son père, dont il se remet doucement aux côtés de Jordan… une fille bien compliquée.

-Kinsley, grâce à la « Clé de Tête », s’est ôté toute sensation de peur ou de tristesse. Rien ne l’effraie plus, mais cela l’empêche de ressentir la moindre émotion, comme la colère ou l’empathie, le tact ou la délicatesse. Ses amitiés vont en pâtir.

-Bode, 6 ans, est le benjamin, toujours fourré dans des situations périlleuses, trouvant sans cesse des clés (qui semblent n’attendre que lui) et qu’il expérimente sans crainte.

Dans ce quatrième tome, le temps est accéléré, les cases sont plus petites, les révélations se succèdent, les masques tombent, le sang jaillit abondamment.

L’accent n’est pas tant mis sur les clés, toujours plus nombreuses, toujours plus dangereuses, revenant presque à les banaliser, mais sur la manière dont la fratrie Locke réagit, grandit, évolue, se soude.

Un peu face à ces phénomènes fantastiques qui se jouent de leur vie alors même que la pression de Zack/Luke s’accentue, mais davantage sur leurs réactions face à des évènements courants de la vie humaine : relations amoureuses et amicales, remontée des souvenirs, problèmes sociétaux, retrouvailles…

 

En dépit de la crainte qui suinte jusqu’à nous, de notre inquiétude, des images effrayantes par ce qu’elles représentent ou supposent, il y a des moments de décontraction et même d’humour parmi tous les rebondissements et flash back de l’intrigue : des répliques ou des situations qui font retomber la pression. Et ce, jusque dans le dessin et les cadrages qui floutent les frontières entre le réel et l’imaginaire, le présent et le passé.

 

La moitié des planches du premier chapitre (« moineau ») sont dédiées à Bill Watterson (le papa de « Calvin & Hobbes » - que j’adore !).

Certains planches, pleine page, sont presque vides, quand d’autres foisonnent de détails et de références, telles des affiches ou magazines publicitaires.

 

L’album se termine sur un suspense insoutenable : Zack/Luke s’en prend au personnage le plus attachant, Bode. Que va-t-il bien pouvoir advenir.

La sortie du tome 5 est prévue pour le 26 septembre 19 septembre, ça va être (un peu moins) long !

Merci aux Editions Hi Comics

 Cette série, auparavant éditée chez Milady, est rééditée par les Editions Hi Comics dans une version augmentée pour chaque tome.

A la fin, se trouvent une galerie d’illustrations par Gabriel Rodriguez, et (depuis le tome 2) un inventaire des différentes clés existantes.

Il a été rédigé par Benjamin Pierce Locke, à la fin du XVIIIe siècle, qui a forgé les clés et qui sont ensuite passés de génération en génération, ici ou ailleurs, jusqu’à aujourd’hui.

 

 

Cet album participe au « Petit Bac 2018 » d’Enna pour ma 10e ligne, catégorie Objet; ainsi qu’au « Challenge 1% Rentrée Littéraire 2018 » de Sophie Hérisson (2/6).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 29/08/2018 07:01

Je me demande s'il y a une différence avec la version que j'ai lu... Tu parles de version augmentée mais dans celles que j'ai acheté il y avait aussi la présentation des clés à la fin. .. Ce qui est sur c'est que tu me donnes envie de les relire !!!

Blandine 29/08/2018 11:24

Et tu m'en vois ravie^^

La version augmentée doit concerner les préfaces des tomes précédents, peut-être ici les planches dessinées à la façon de Bill Watterson, et la galerie d'illustrations finale.

Comme j'ai hâte de lire la suite^^