Rentrée Littéraire 2018 : Wish-list et Challenge 1% chez Sophie Hérisson

Publié le 22 Août 2018

567

567 romans français (381) et étrangers (186) sont attendus en cette Rentrée, dont 94 premiers romans. Mais ce nombre ne prend pas en compte les sorties jeunesse ou de BD!

Je prends le train en marche, découvre seulement les romans, les sélections des éditeurs ou les médias, les lectures faites ici ou là par les blogs que je suis sur Facebook, Instagram ou par leur newsletter. Je ne vais pas faire de longue liste et me laisserai porter par ce qui viendra à moi, par le magazine LIRE, sur les Réseaux ou directement en librairie.

Voici donc ma petite wish-list, qui ne demande pas forcément à grandir!

Découvert sur l'Instagram du Petit Carré Jaune - et son billet sur son blog est LA:

Le bus. Mélanie RICHOZ. Editions Slatkine, 29 août 2018

Résumé:  " Ça la fait rire de conduire un bus par lequel elle a imaginé tant de fois se faire écraser. "

Jeanne, Cerise et Léonie, trois soeurs hantées par le secret de la génération qui les précède. Trois soeurs qui se battent contre le  vide. Puis Chloé qui s’apprête à réussir là où sa mère et ses tantes ont échoué…

Mélanie Richoz, ergothérapeute de profession, a publié une dizaine de livres, la plupart aux Éditions Slatkine. Le Bus est son cinquième roman.

Découvert dans le magazine LIRE n°468 sur la Rentrée Littéraire:

A son image. Jérôme FERRARI. Editions Actes Sud, 22 août 2018

Résumé:  Par une soirée d’août, Antonia, flânant sur le port de Calvi après un samedi passé à immortaliser les festivités d’un ma­riage sous l’objectif de son appareil photo, croise un groupe de légionnaires parmi lesquels elle reconnaît Dragan, jadis rencontré pendant la guerre en ex-Yougoslavie. Après des heures d’ardente conversation, la jeune femme, bien qu’épuisée, décide de rejoindre le sud de l’île, où elle réside. Une embardée précipite sa voiture dans un ravin : elle est tuée sur le coup.
L’office funèbre de la défunte sera célébré par un prêtre qui n’est autre que son oncle et parrain, lequel, pour faire rempart à son infinie tristesse, s’est promis de s’en tenir stric­tement aux règles édictées par la liturgie. Mais, dans la four­naise de la petite église, les images déferlent de toutes les mémoires, reconstituant la trajectoire de l’adolescente qui s’est rêvée en photographe, de la jeune fille qui, au milieu des années 1980, s’est jetée dans les bras d’un trop séduisant militant nationaliste avant de se résoudre à travailler pour un quotidien local où le “reportage photographique” ne sem­blait obéir à d’autres fins que celles de perpétuer une collec­tivité insulaire mise à mal par les luttes sanglantes entre clans nationalistes.
C’est lasse de cette vie qu’Antonia, succombant à la tenta­tion de s’inventer une vocation, décide, en 1991, de partir pour l’ex-Yougoslavie, attirée, comme tant d’autres avant elle, dans le champ magnétique de la guerre, cet irreprésentable.
De l’échec de l’individu à l’examen douloureux des apories de toute représentation, Jérôme Ferrari explore, avec ce roman bouleversant d’humanité, les liens ambigus qu’entre­tiennent l’image, la photographie, le réel et la mort.

« DANS LES ANNÉES 1990, j’ai découvert la photo de Ron Haviv sur laquelle un paramilitaire des tigres d’Arkan prend son élan pour frapper les cadavres de trois civils qu’il vient d’abattre, quelque part en Bosnie. Il porte des lunettes de soleil à monture blanche et, entre les doigts de sa main gauche, il tient une cigarette dans un geste d’une absolue désinvolture. Ce garçon était manifestement mon contemporain, il était à peine plus âgé que moi et notre évidente proximité avait quelque chose d’intolérable. La guerre sortait des livres d’histoire.
C’est alors, je crois, que j’ai pour la première fois fait l’expérience de la puissance des photographies et de la façon dont elles bouleversent notre rapport au temps : ce qu’elles nous montrent est à chaque fois figé pour toujours dans la permanence du présent et a pourtant, dès le déclenchement de l’obturateur, déjà disparu. Personne n’a énoncé ce paradoxe plus clairement que Mathieu Riboulet  : « La mort est passée. La photo arrive après qui, contrairement à la peinture, ne suspend pas le temps mais le fixe. »
Parce que la mort est passée, le roman s’ouvre sur celle d’Antonia et passe par toutes les étapes de la messe de ses funérailles. Au cours d’une vie consacrée aux photographies, les plus insoutenables et les plus futiles, des portraits de famille, des conférences de presse clandestines, des attentats, des mariages, la guerre en Yougoslavie, elle s’est constamment sentie renvoyée de l’insignifiance à l’obscénité.
Le roman est donc l’histoire de son échec. Le prêtre qui célèbre la messe est l’oncle d’Antonia. C’est aussi lui qui l’a portée sur les fonts baptismaux et qui lui a offert, pour son quatorzième anniversaire, son premier appareil photo. J’imagine qu’il ne se le pardonne pas. »

J. F.

Découvert grâce au Groupe Facebook de Sophie Hérisson sur la Rentrée Littéraire et sur le blog Ma collection de livres:

Les heures rouges. Leni ZUMAS. Les Presses de la Cité, 16 août 2018

Résumé: États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l'être aussi. Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pêcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier à l'aube de cette nouvelle ère. Ro, professeure célibataire de quarante-deux ans, tente de concevoir un enfant et d'écrire la biographie d'Eivør, exploratrice islandaise du xixe. Des enfants, Susan en a, mais elle est lasse de sa vie de mère au foyer – de son renoncement à une carrière d'avocate, des jours qui passent et se ressemblent. Mattie, la meilleure élève de Ro, n'a pas peur de l'avenir : elle sera scientifique. Par curiosité, elle se laisse déshabiller à l'arrière d'une voiture... Et Gin. Gin la guérisseuse, Gin au passé meurtri, Gin la marginale à laquelle les hommes font un procès en sorcellerie parce qu'elle a voulu aider les femmes.

Découvert sur l'Instagram des Editions Grasset:

Quand Dieu boxait en amateur. Guy BOLEY. Editions Grasset, 29 août 2018

Résumé: Dans une France rurale aujourd’hui oubliée, deux gamins passionnés par les lettres nouent, dans le secret des livres, une amitié solide. Le premier, orphelin de père, travaille comme forgeron depuis ses quatorze ans et vit avec une mère que la littérature effraie et qui, pour cette raison, le met tôt à la boxe. Il sera champion. Le second se tourne vers des écritures plus saintes et devient abbé de la paroisse. Mais jamais les deux anciens gamins ne se quittent. Aussi, lorsque l’abbé propose à son ami d’enfance d’interpréter le rôle de Jésus dans son adaptation de La Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ, celui-ci accepte pour sacrer, sur le ring du théâtre, leur fraternité.
Ce boxeur atypique et forgeron flamboyant était le père du narrateur. Après sa mort, ce dernier décide de prendre la plume pour lui rendre sa couronne de gloire, tressée de lettres et de phrases splendides, en lui écrivant le grand roman qu’il mérite. Un uppercut littéraire.

Que ce soit ces lectures-là ou d'autres, je les compilerai sur cet article, car elles participeront au Challenge de Sophie Hérisson, 1% et dont il s'agit de lire au minimum 6 livres de cette Rentrée Littéraire, en incluant la Jeunesse et la BD.

Il faut que le livre soit paru entre le 16 août et la mi-octobre, et le challenge dure jusqu'au 31 janvier 2019.

1/ Manga

Dix nuits dix rêves. D'après Sôseki. Yôko KONDÔ. Editions Philippe Picquier, 23 août 2018

2/ BD

Locke & Key - Tome 4 - Les clés du Royaume. Scénario de Joe HILL, dessin de Gabriel RODRIGUEZ et couleurs de Jay FOTOS. Editions Hi Comics, août 2018

3/ Album

tao. Texte de Manel OLLÉ et illustrations de Neus CAAMAÑO. Editions Philippe Picquier Jeunesse, août 2018

4/ Album

I have a dream - 52 icônes noires qui ont marqué l'Histoire. Textes de Jamia WILSON et illustrations d'Andrea PIPPINS. Editions Casterman Jeunesse, 5 septembre 2018

5/ Album

Pacifique. Texte de Nicolas MESTRE et illustrations de Maïlys PARADIS. Editions Winioux, 1er septembre 2018

6/ Album

Si... Tu seras un homme mon fils. Texte de Rudyard KIPLING et illustrations de Giovanni MANNA. Editions Plume de Carotte, septembre 2018

7/ BD

Locke & Key - Tome 5 - Rouages. Scénario de Joe HILL, dessin de Gabriel RODRIGUEZ et couleurs de Jay FOTOS. Editions Hi Comics, 19 septembre 2018

8/ Album

Frida Kahlo. Texte d'Isabel THOMAS et illustrations de Marianna MADRIZ. Editions Gallimard Jeunesse, collection "Les Grandes Vies", 30 août 2018

9/ Roman

Rubiel e(s)t moi. Vincent LAHOUZE. Editions Michel Lafon, août 2018

10/ BD

Une saison à l'ONU. Au coeur de la diplomatie mondiale. Karim LEBHOUR et Aude MASSOT. Editions Steinkis, 3 octobre 2018

11/ Roman Jeunesse

Anna - Journal d'un cygne. Tome 2. Le Ballet de l'Impératrice. Sandrine BEAU et Cati BAUR. Editions playBac, août 2018

12/ Album

Tu vivras dans nos coeurs pour toujours. Britta TECKENTRUP. Editions Larousse Jeunesse, septembre 2018

13/ BD

Les Croques - Tome 1 - Tuer le temps. Léa MAZÉ. Editions de la Gouttière, septembre 2018

14/ Roman Jeunesse

Sans famille. Hector MALOT. Adaptation de Michel LAPORTE. Illustrations de Sébastien PELON. Editions Flammarion Jeunesse, 26 septembre 2018

15/ Roman Jeunesse

Je suis en CM - Le Journal de Marie. Texte de Magdalena et illustrations de Mini LUDVIN. Editions Flammarion Jeunesse, 17 octobre 2018

16/ Album

Tout savoir sur... Le Vampire. Texte et illustrations de David BAUWENS. Editions Evalou, collection "Docufrousse", 11 octobre 2018

17/ Album

Bonne idée! Jun TAKABATAKE. Editions Philippe Picquier Jeunesse, 18 octobre 2018

18/ BD

Le Fantôme de Canterville. D'après Oscar Wilde. Adaptation et dessin d'Elléa BIRD. Editions Jungle Pépites, 17 octobre 2018

19/ BD

Locke & KEY - Tome 6 - Alpha & Oméga. Joe HILL, Gabriel RODRIGUEZ et Jay FOTOS. Editions Hi Comics, 24 octobre 2018

20/ Album

Familles / Families. Texte de Régine Bobée et illustrations de Guillaume TRANNOY. Editions Léon Art&Stories, octobre 2018

21/ Album

Rouge/Red. Texte d'Hélène KERILLIS et illustrations de Guillaume TRANNOY. Editions Léon Art&Stories, octobre 2018

22/ BD

La rivière à l'envers. D'après le roman de Jean-Claude MOURLEVAT. Adaptation de Maxe L'HERMENIER, dessin de Djet, couleurs de Parada. Editions Jungle, collection Pépites", 17 octobre 2018

23/ BD

From BLACK to WHITE. Scénario de Stéphane LOUIS et desins de Clément BALOUP. Editions Steinkis, 31 octobre 2018.

24/ Roman

Le malheur du bas. Inès BAYARD. Editions Albin Michel, août 2018

25/ Album

Capitaine Rosalie. Texte de Timothée DE FOMBELLE et illustrations d'Isabelle ARSENAULT. Editions gallimard Jeunesse, 4 octobre 2018

26/ BD

Histoire des Tirailleurs Sénégalais. Scénario de Frédéric CHABAUD et dessins de Julien MONNIER. Editions Petit à Petit, 5 octobre 2018

27/ Album

Où est mon bonhomme de neige ? Texte de Fiona WATT et illustrations de Rachel WELLS. Editions Usborne, octobre 2018

28/ Roman

Frère d'âme. David DIOP. Editions du Seuil, 16 août 2018

29/ Album

Mon grand livre-piano Morceaux classiques. Texte de Sam TAPLIN et illustrations d'Ela SMIETANKA. Editions Usborne, octobre 2018

30/ Album

Mon livre pour attendre Noël. Texte de Nathalie LESCAILLE et illustrations de Claire LE MEIL. Editions Gründ, 11 octobre 2018

31/ Roman

Une prière à la mer. Texte de Khaled HOSSEINI et illustrations de Dan WILLIAMS. Editions Albin Michel, septembre 2018

32/ BD

Traces de la Grande Guerre. Collectif d'auteurs et de dessinateurs. Editions On a marché sur la bulle, octobre 2018

33/ Album

Notre Jack. Texte de Michael MORPURGO et illustrations de David GENTLEMAN. Editions Gallimard Jeunesse, 11 octobre 2018

34/ Manga

Noise - Tome 1. Tetsuya TSUTSUI. Editions Ki-OON, septembre 2018

35/ BD

Mausart. Scénario de thierry JOOR et dessins de Gradimir SMUDJA. Editions Delcourt, septembre 2018

36/ Album

Livre-CD Emilie Jolie. Texte de Philippe CHATEL et illustrations d'Eric PUYBARET. Editions Gautier-Languereau, octobre 2018

37/ Album

Livre-CD Raconte-moi... Vivaldi. Bernard FRIOT, Jérôme THIEBAUX et Johan PAPIN. Editions Larousse Jeunesse / Radio Classique, octobre 2018

38/ Album

Livre-CD Raconte-moi... Mozart. Bernard FRIOT, Jérôme THIEBAUX et Félix LARIVE. Editions Larousse Jeunesse / Radio Classique, octobre 2018

39/ BD

Le chien des Baskerville. D'après Arthur Conan Doyle. Usborne Comics, octobre 2018

40/ Roman Ado

Sauvages. Nathalie BERNARD. Editions Thierry Magnier, août 2018

41/ Roman

Découvert chez Plume de Cajou, parmi les titres de sa sélection:

Leurs enfants après eux. Nicolas MATHIEU. Editions Actes Sud, 22 août 2018

42/ Roman

La loi de la mer. Davide ENIA. Editions Albin Michel, septembre 2018

43/ BD

Sacha et Tomcrouz - Tome 2 - La Cour du Roi. Anaïs HALARD et Fabien QUIGNON. Editions Soleil, collection "Métamorphose", octobre 2018

Le groupe FB existe toujours pour échanger nos liens et avis et le formulaire de dépôt est ICI.

Pour voir les règles, la liste des participants au challenge de Sophie et leurs titres, rdv LA !

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Rédigé par Blandine

Publié dans #Rentrée Littéraire 2018, #Mes challenges 2018, #PAL 2018, #2018

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 28/08/2018 19:46

Je comprends votre sentiment de prendre le train en marche, j'ai le même sentiment mais j'avoue que ça fait du bien aussi de déconnecter !! ;-)
Je vous souhaite des lectures extras et un beau challenge !

Blandine 29/08/2018 11:28

Merci beaucoup Nancy :-)
Je vous rejoins tout à fait ^^ et vous souhaite aussi de belles lectures!
A bientôt!

Jerome 23/08/2018 13:08

Je sors de la libraire avec Leurs enfants après eux et Jérôme Ferrai ;)

Blandine 24/08/2018 12:21

Oh génial! Je suis ravie d'avoir les mêmes envies de lectures que toi^^

Moka 23/08/2018 09:50

Le premier m'attire beaucoup!

Blandine 24/08/2018 12:21

Oh que oui ;-)

Nathalie 22/08/2018 22:08

Les avis sont faits, mais pas tous en ligne encore (je les mets le plus près possible de la parution), ils paraissent le lundi. J'ai vraiment beaucoup aimé "Un gentleman à Moscou" d'Amor Towles : un aristocrate est condamné à passer sa vie dans un hôtel... Un huis clos plein de surprises et d'humour. Il m'a tellement plu que j'ai acheté le précédent de l'auteur !!

Nathalie 22/08/2018 20:50

Moi pour une fois, je serai là première à avoir terminé mon challenge ! ! ;) vu que j'en ai déjà lu 7...

Blandine 22/08/2018 21:58

Hé hé^^ Et les as-tu tous présentés? Tu en as un à me conseiller?