Les enquêtes d’Enola Holmes – Tome 1 – La double disparition. Serena BLASCO – 2015 (BD)

Publié le 13 Juin 2018

Les enquêtes d’Enola Holmes

Tome 1

La double disparition

 

Adaptation du roman de Nancy Springer (2007 – Editions Nathan)

Serena BLASCO

Editions Jungle, collection « Miss Jungle », septembre 2015

 

64 pages

 

Dès 10 ans

 

Thèmes: Angleterre, univers de Sherlock Holmes, enquête, antisexisme

 

Cet album est le premier tome d’une série de cinq (pour le moment) adaptée des romans du même nom écrits par Nancy Springer, au nombre de six.

Elle met à l’honneur une jeune fille intrépide de 14 ans, Enola, sœur cadette (fictive), de Myrton et du célèbre Sherlock Holmes, qui ont 27 et 20 ans de plus qu’elle.

 

 

Le jour de son anniversaire, si Enola reçoit bien des cadeaux de la part de sa mère, elle ne peut la remercier, car elle ne rentre pas à la maison.

Les jours suivants, Enola la recherche et interroge les commerçants, mais, sans résultat, elle est contrainte d'appeler ses frères, qu’elle n’a pas vus depuis 10 ans, depuis le décès de leur père.

Myrton s’offusque de l’état de la maison familiale, Ferndell Hall, et de l’éducation libre délivrée à sa sœur, d’autant qu’il donne à leur mère une importante somme d’argent pour cela.

Ne respectant aucune bienséance (nous sommes à l’époque victorienne tout de même !), Enola ne porte ni robes longues, ni corset, a des lectures trop libérales et semble livrée à elle-même pendant que leur mère d’adonne à ses passions florales et créatrices.

Bref, toute son éducation de future Lady est à faire pour qu’elle puisse trouver un mari.

Pour cela, il met tout en œuvre pour l’envoyer en pension, avec un trousseau adéquat pour son âge.

 

Quant à Sherlock Holmes, grand échalas un brin dédaigneux auquel Enola se compare, il estime qu’il n’y a rien à chercher ni à trouver dans la maison et, imputant la disparition de leur mère à son excentricité, il rentre à Londres.

 

En reconsidérant les faits, Enola est certaine que cette disparition est le fruit d’une longue préparation et parvient à trouver plusieurs indices qui la conforte dans cette hypothèse.

Un livre sur le langage des fleurs, un coffret d’aquarelles, et un carnet fait main rempli de messages codés !

Maline et débrouillarde, Enola fugue pour se rendre à Londres, là où, est-elle persuadée, son frère Sherlock ne la cherchera pas.

Chemin faisant et déguisée, elle a vent de la disparition d’un jeune garçon. Elle se rend sur place, pose quelques questions et observe avant de dire ce qu’il en est et de reprendre sa route.

 

Mais à Londres, Des dangers comme des surprises l'attendent...

Une fois n’est pas coutume, je commence par l’adaptation avant de lire le roman original et m’en trouve ravie.

S’il y a certainement des choses passées sous silence, j’ai beaucoup aimé le rythme insufflé à ce premier tome qui pose le décor avec la quête d’indépendance aussi bien intellectuelle que physique d’Enola comme son caractère attachant et déterminé, les notes d’humour disséminées ça et là, et la petite touche de rivalité entre Sherlock et elle.

J’avais accès à la subtile et discrète rébellion des femmes, et à leurs messages cryptés. Un monde encore inconnu de Sherlock sur lequel je pourrais peut-être avoir de l’avance.

L’album se clôt sur le carnet secret d’Enola, qui nous délivre le langage symbolique des fleurs, différents croquis, ses hypothèses, des coupures de journaux et le décodage de quelques messages… qui donnent envie de lire expressément la suite.

 

Le point fort de cet album (et de cette série certainement au vu des prochaines couvertures) réside dans son dessin aux traits fins, composé d’aquarelles sans encrage aux couleurs éclatantes et vives, mais peut-être un brin trop girly. (il faudrait que je mette l’album entre les mains de mes garçons… plus tard ou avec moi).

L’atmosphère de l’Angleterre victorienne est parfaitement restituée, que ce soit dans son conformisme social, son machisme ou bien les lieux et les tenues vestimentaires d’alors.

 

Coup de cœur !

Cet album participe au RDV la BD de la Semaine, qui se déroule chez Noukette aujourd’hui (Retrouvez-y toutes les participations du jour – CLIC), au « Mois anglais 2018 » de Lou et Cryssilda, au « Petit Bac 2018 » d’Enna, pour ma 7e ligne, catégorie Prénom ; et à l’ "Objectif PAL" d’Antigone.

 

 

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antigone 23/06/2018 13:52

Voilà qui plairait certainement à ma fille !! Je garde en mémoire ;)

Blandine 24/06/2018 12:31

:-)

Aurore 17/06/2018 18:21

A voir pour celle-ci mais merci pour la découverte :)

Blandine 18/06/2018 09:07

:-)

Alexielle 14/06/2018 15:51

J'ai le premier tome des romans dans ma Pal : je commencerai donc par celui-ci mais je note la BD ! J'aime beaucoup la couverture aussi et jusque-là j'ai résisté pour ne pas craquer en librairie (espérons que ça dure après cet avis enthousiaste et tentateur ^^).

Blandine 16/06/2018 09:53

Hé hé! Ta résistance sera peut-être rompue après la lecture du premier tome en roman (qu'il faut que je lise)! En tout cas, ma curiosité est titillée et j'ai bien hâte de poursuivre (en BD au moins)

Madame 13/06/2018 16:03

Mon fils n'a pas du tout accroché du coup je n'ai pas insisté...

Blandine 14/06/2018 09:16

Normal! et toi, l'avais-tu lue?

rachel 13/06/2018 13:17

et bin toute une BD a lire...en plus je trouve les dessins tout beaux...

Blandine 14/06/2018 09:16

Oui ils le sont :-)

Jerome 13/06/2018 11:53

J'vais lu le premier tome des romans, ce serait sympa de retrouver Enola en BD !

Blandine 14/06/2018 09:16

Oui et tu pourrais ainsi comparer! J'ai le premier des romans mais ne l'ai pas lu... encore!

Mylene 13/06/2018 10:21

ça fait très longtemps que j'ai envie de découvrir cette BD, va falloir que je saute le pas !

Blandine 14/06/2018 09:15

Tout à fait :-)

Noukette 13/06/2018 10:08

Je viens d'acheter le tome 1 pour tester la série auprès de mes élèves, je sens qu'elle va faire un carton !

Blandine 14/06/2018 09:15

Top!

Fanny 13/06/2018 09:53

Inconnue au bataillon!
Je suis bien attirée par les dessins :-)

Blandine 14/06/2018 09:15

Oui, ils sont un gros point fort!

Nathalie 13/06/2018 09:52

Pourquoi pas ? J'aime beaucoup les aventures de Sherlock et les dessins ont l'air mignon même si effectivement un peu "girly" (beaucoup de rose dans les pages que tu présentes). J'aime bien les cases sans bordures...

Blandine 14/06/2018 09:15

Oh oui moi aussi! Là Sherlock est un peu en retrait, forcément, mais une source d'inspiration pour sa soeur qui se compare... A voir comment cela évolue ;-)

eimelle 13/06/2018 09:04

je ne connais pas, ça peut être sympa!

Blandine 14/06/2018 09:14

Très!!

Stephie 13/06/2018 07:40

Cela fait un moment que je dois commencer. Il faudrait que je m'y mette enfin !

Blandine 14/06/2018 09:14

Oui :-)