Harry Potter et la chambre des secrets - Tome 2. J.K. ROWLING – 2005 (Dès 10 ans) + Film

Publié le 14 Juin 2018

J’imagine que tout le monde a entendu parler d’Harry Potter, que l’on ait lu ou non les livres, que l’on ait vu ou non les film, et que l’on ait aimé ou pas.

Ma fille en est fan et n’a cessé de m’encourager à lire les livres… pour qu’ensuite on voit les films ensemble.

 

Petit retour sur l’univers Harry Potter et le tome 1 – A l’école des Sorciers.

 

Le monde est divisé entre deux catégories de gens : les Moldus et les Sorciers.

Les premiers n’ont aucun pouvoir, quand les seconds en sont pourvus.

Dans une même famille, peuvent se côtoyer des Moldus et des Sorciers, avec toutefois quelques nuances :

*Les « Nés-Moldus » sont les sorciers dont aucun parent n’est sorcier. Ils peuvent être désignés par l’insulte « sang de Bourbe ».

*Les « Cracmols » sont ceux qui n’ont aucun pouvoir magique alors qu’au moins un de leurs parents est sorcier. Ils ne sont pas pour autant comme les Moldus car ont tout de mêmes des connaissances dans le domaine de la Magie.

*Les « Sang-pur » n’ont aucun Moldu ni « né-Moldu » dans leurs ascendants ; ce qui, estiment certains, les rend supérieurs.

 

Certains sorciers reçoivent à leurs onze ans, une lettre pour intégrer Poudlard, une école de Sorcellerie prestigieuse et très prisée.

Certains l’attendent avec impatience, quand pour d’autres, c’est une surprise totale.

Ce qui fut le cas d’Harry Potter, orphelin jusque-là élevé par son oncle et sa tante (des Moldus ignorants, bêtes et méchants), qui lui ont caché sa nature et ce qui est arrivé à ses parents.

Il est célèbre dans le monde des Sorciers pour avoir survécu au sorcier renégat, Voldemort.

Une cicatrice en forme d’éclair lui barre désormais le front, lui occasionnant parfois quelques maux.

 

Après une première année riche en découvertes, enseignements, et amitiés, Harry s’apprête à retourner à Poudlard, pour continuer ses études.

 

Harry Potter et la chambre des secrets 

Tome 2

 

J.K. ROWLING

Editions Gallimard Jeunesse, collection "Folio Junior", 2005

364 pages

 

Dès 10 ans

 

Thèmes : Sorcellerie, magie, école, amitié, vengeance, quête initiatique

 

Harry a passé un nouvel été éprouvant chez son oncle et sa tante. Alors qu'il y est enfermé, un elfe de maison, Dobby, vient le voir, le conjurant de ne pas se rendre à Poudlard mais sans lui en fournir la raison... Un danger rôderait...

 

Grâce à Ron et ses frères, Harry parvient à s’enfuir de chez les Dursley, à se procurer le matériel demandé pour sa deuxième année (non sans encombres et mauvaises rencontres), mais tous deux ne peuvent accéder à la voie 9-3/4 donc ils se rendent à Poudlard en voiture volante, une manière originale mais fracassante de commencer cette nouvelle année, qui voit aussi arriver Ginny, la petite dernière des Weasley.

 

A l’Ecole, Ron et Harry retrouvent Hermione, Rusard, Hagrid, Drago Malefoy (promu « Attrapeur » au Quidditch grâce au don financier de son père à l’Ecole), les fantômes, les professeurs, dont le nouveau de Défense contre les Forces du Mal, Gilderoy Lockhart.

Ce dernier, toujours pompeusement vêtu, a mis dans sa liste toute sa propre bibliographie, est l’heureux cinq fois lauréat du « sourire le plus charmeur » élu par Sorcière-Hebdo et prodigue à Harry des conseils (narcissiques) quant à la célébrité, d’autant qu’un première année, Colin, souhaite toujours prendre Harry en photo.

 

Mais bien vite, de sombres événements secouent l'Ecole.

Les Fantômes sont nettement plus présents, et notamment Nick- quasi sans-Tête qu aimerait faire partie d'une Confrérie mais dont l'entrée lui est refusée car il n'a pas perdu toute sa tête. Il offre une cérémonie le soir d'Halloween à laquelle assiste Harry, Hermione et Ron. Les seuls humains de la fête.

Miss Teigne (la chatte du concierge Rusard), des élèves (dont Hermione) et même le fantôme Nick-quasi-sans-tête sont, tour à tour, retrouvés pétrifiés.

Vivants, mais sous le coup d'un sortilège si puissant que même Dumbledore semble ne rien pouvoir faire...

Et il y a ces araignées, cette vieille prophétie, ce Journal Intime, le fantôme de Mimi Geignarde, une ancienne légende avec l’Héritier des Serpentards et la Chambre des Secrets, et ce conflit latent entre les « Sang-pur » et les autres « sangs ».

 

Ces questions de la pureté du sang, de l’identité et de la transmission sont au cœur de ce second tome, qui nous permet d’explorer un peu plus ce fantastique univers créé par J.K. Rowling.

De nouveaux cours ont lieu, ce qui nous permet de davantage connaître les professeurs, entr’aperçus dans le premier tome, et les sortilèges, pouvoirs du monde des Sorciers, tout en l’entremêlant avec la Grande Histoire, la nôtre.

-… Comme vous le savez tous, Poudlard a été fondé il y a plus de mille ans – la date précise n’est pas connue – par les quatre plus grands mages et sorcières de l’époque. Les quatre maisons de l’école portent leurs noms : Godric Gryffondor, Helga Poufsouffle, Rowena Serdaigle et Salazar Serpentard. Ils ont bâti ce château ensemble, hors de la vue des Moldus, car en ce temps-là, les gens du peuple avaient peur de la magie et les sorciers subissaient de terribles persécutions. Pendant quelques années, les fondateurs de l’école travaillèrent ensemble dans une parfaite harmonie. Ils recherchaient les jeunes gens qui montraient des dons pour la magie et ils les faisaient venir au château pour assurer leur éducation. Mais peu à peu, des désaccords apparurent. Un conflit éclata entre Serpentard et les autres.
Serpentard voulait qu’on se montre plus sélectif dans le choix des élèves admis à Poudlard. Il pensait que le savoir magique devait être réservé aux familles de sorciers et à elles seules.
Il ne voulait pas prendre d’élèves nés de parents moldus car il estimait qu’on ne pouvait pas leur faire confiance. Au bout d’un moment, une grave dispute à ce sujet opposa Serpentard à Grydffondor, et Serpentard finit par quitter l’école.

Pourtant, aussi riche et complexe soit-il, j’ai trouvé que la narration faisait trop d’ellipses, que le passage du temps était moins bien préhensible, que certains aspects n’étaient pas approfondis, quand il n’y avait pas des invraisemblances.

 

Un exemple: Ron et Harry arrivent à prendre l'aspect de Crabe et Goyle, les deux compères de Drago Malefoy, grâce à une potion magique.

Ils souhaitent ainsi pouvoir soutirer des informations à Drago sur l’Héritier de Serpentard et ce qui se passe. Ils arrivent à s’enfuir juste avant de recouvrer leur aspect normal, or les deux autres garçons ont forcément été retrouvés, enfermés dans une armoire.

Connaissant le caractère de Malefoy, il est impensable qu'il n'est pas compris qu’il avait été piégé, qu’il n’ait pas cherché à comprendre, émis des accusations, etc. Or, rien, pas une ligne... 

EDIT et précisions de Yueyin: " en fait ils étaient endormis, personne ne les a trouvé et quand ils se sont réveillés, ils ont eu trop peur de Drago pour moufter... Bon en même temps ils n'ont pas appris grand chose durant cet épisode qui sert surtout à nous faire visiter le donjon des serpentards :-) et à nous offrir une première expérience de polynectar..."

 

Idem lors du combat final (je ne pense rien vous apprendre ou révéler quand j'écris qu'il y a un combat final), Harry Potter fait preuve d'une naïveté qui n'a rien d'une innocence due à son âge. Ce qui peut laisser perplexe, même s'il n'a "que" 12 ans, et presque 13 même. Et ceci est particulièrement prégnant dans le film.

Après avoir fini le livre, j’ai découvert le film.

Il retranscrit bien les différents évènements et personnages rencontrés par nos héros, qu’ils soient heureux ou effrayants, à grands renforts d’effets spéciaux (j’ai un peu de mal avec ça).

Cependant, l’adaptation cinématographique annihile les trouvailles, déductions, prouesses des autres personnages, notamment de Ron, au presque seul bénéfice d’Harry. Et cela m’a agacée.

Il ne fait en aucun cas mention de ce qui agite Nick-quasi sans tête et de sa fête.

Je suis moins enthousiaste que pour le premier tome, et le premier film, mais cela ne m’empêche pas de vouloir découvrir le reste de la série et ses dérivés, tant livresques que filmiques.

D’autant que ma fille ne cesse de m’y encourager !

 

Ce roman participe au « Mois anglais 2018 » de Lou et Cryssilda, au Challenge « Objectif PAL » d’Antigone, ainsi qu’au "Petit Bac 2018" d’Enna, pour ma 8e Ligne, catégorie Prénom et au Challenge de Pauline, "Je termine ce que j'entreprends".

 

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antigone 23/06/2018 14:16

Ma fille adore et a lu les livres en alternant avec la version film à chaque fois, c'était impressionnant. Pour ma part, je ne les ai pas encore lus.

Blandine 24/06/2018 12:31

C'est ce que je fais aussi, en alternant... mais ma fille qui les a lus et vu moult fois trouve que je suis trop longue hahaha^^

yueyin 15/06/2018 17:28

Ah la première découverte de l'univers de dame Rowling... en fait plus tu avances dans la série et plus les tomes allongent et les histoires se complexifie.... alors je ne peut pas te dire pour la naïveté de la fin car tu ne dis pas ce qui t'a choqué mais pour la transformation de Crabe et Goyle si, je m'en souviens bien (bon d'accord j'ai lu les bouquins tellement souvent en français et en anglais) que j'ai perdu le compte... en fait ils étaient endormis, personne ne les a trouvé et quand ils se sont réveillés, ils ont eu trop peur de Drago pour moufter... Bon en même temps ils n'ont pas appris grand chose durant cet épisode qui sert surtout à nous faire visiter le donjon des serpentards :-) et à nous offrir une première expérience de polynectar... y'en aura d'autres, promis ! En fait le 3e livre est vraiment très bon et le 4e encore plus ;-)

Blandine 16/06/2018 09:48

Merci Yueyin pour tes précisions :-)
Je n'ai pas été choquée par la fin (du film surtout) mais plutôt étonnée de cette naïveté. Pour la transformation, certes, nous lecteurs pouvons faire nos suppositions... ou laisser passer si on se questionne, mais cela m'a ennuyée. Certes, l'expérience était celle que tu notes (merci!) mais il manquait quelque chose pour moi.
Je te rassure, ceci ne m'empêche pas de vouloir continuer la série!!

Nathalie 14/06/2018 19:38

A lire ton article, j'ai envie de les relire... Mais j'ai encore trop trop trop de retard ! ça attendra... Je crois que tu réfléchis trop, il faut se laisser aller avec ce genre de lecture et ne pas trop intellectualiser ! ;)

Blandine 14/06/2018 21:33

Je crois que tu as raison ^^ mais quand même!!

rachel 14/06/2018 17:49

j'ai vu les films...c'est deja bien et addictif...;)

Blandine 14/06/2018 21:32

Oui addictif, c'est tout à fait ça! J'arriverai à tous les voir, après les avoir tous lus d'abord!