C'est lundi, que lisez-vous? #202

Publié le 4 Juin 2018

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ROMANS

L'amie prodigieuse II - Le nouveau nom. Elena FERRANTE. Editions Folio, 3 janvier 2016

J'ai terminé ce deuxième tome, dense, parfois long, et qui voit se renverser les relations et les vies des deux princpales protagonistes, Elena (dite Lenù) et Rafaella (dite Lila).

Leurs vies sont opposées, leurs caractères également et pourtant, celle qui semble s'en sortir le mieux n'est pas forcément celle que l'on croit.

Je vous en parle davantage bien vite avec mon amie Magali.

Moi et toi. Niccolo AMMANITI. Editions 10/18.

Lorenzo, 14 ans, est persuadé que son plan est génial et infaillible. Il y a bien le petit (gros) mensonge à sa mère mais après tout, il lui permet d'obtenir une liberté inespérée. C'est qu'il a été détecté chez lui un sentiment hypertrophique de soi, un "ego grandiose" se traduisant par un manque d’empathie pour l'autre, les autres. 

De fait, Lorenzo vit en marge de ses "camarades", adoptant leurs attitudes pour mieux se camoufler, ce qui attriste sa maman qui vit très mal la solitude de son fils.

Ce, jusqu'à ce qu'une conversation entendue (lui) révèle une envie.

Lorenzo pense avoir tout prévu, mais bien sûr, l'imprévisible se produit en la personne d'Olivia, sa demi-soeur, 23 ans. Il ne la connaît pas vraiment, n'a que quelques souvenirs avec elle ou la concernant, et quand bien même, cela ne l'intéresse pas.

Sauf qu'Olivia a besoin d'aide et que même s'il se retrouve contraint de le faire, il découvre que lui aussi en a besoin. Plus encore, cela lui fait du bien de se soucier de quelqu'un. Il se sent vivant.

C'est un flashback qui constitue l'essentiel de ce court roman. Avant et après, juste une page et demie.

Il nous raconte une promesse, formulée à l'issue de cette rencontre, une promesse de vie, de retour à la vie, une promesse à la fois honorée et ratée.

Ce roman se lit très vite, il y a des passages qui sont très forts, d'autres très drôles, certains tendres, ou angoissants. Au final, il ne laisse pas indifférent!

BD

Secret pour secret. Scénario de Charlotte BOUSQUET et dessins de Jaypee. Editions Gulf Stream, janvier 2017

Après avoir clos une série en quatre tomes sur le collège (Rouge Tagada; Mots rumeurs, mots cutter; Bulles & Blues; Invisible), Charlotte Bousquet en a écrit une nouvelle sur les années lycées. Le trait rond et coloré de Stéphanie Rubini laisse place au trait plus nerveux, moins harmonieux de Jaypee - même si cela colle bien, j'aime moins.

Dans cet album, nous faisons connaissance avec Louane qui découvre qu'elle est enceinte, de Lucas, son ex, avec qui elle ne veut plus rien avoir à faire. Contre toute attente, elle se lie d'amitié avec Cécile, une fille qu'elle n'aime pas et avec qui elle doit réviser. Et pourtant, elle se confie à elle et une complicité naît entre elles, comem si elles s'étaient reconnues.

Des doutes et des certitudes, des absences et des envies de fuites ponctuent ce album, qui forcément, touche.

Les enquêtes d'Enola Holmes - Tome 1 - La double disparition. Serena BLASCO. Editions Jungle, collection "Miss Jungle", septembre 2015

Enola est la soeur de Myrton et Sherlock Holmes, mais a avec eux un très grand écart d'âge. Eux vivent à Londres, quand, elle, vit avec leur mère, à la campagne. Elle a 14 ans, a un caractère bien affirmé, ne porte pas de jupes ou robes longues, contrairement à la bienséance, ce dont ne semble pas se préoccuper sa mère d'ailleurs.

Or, voilà que le jour de son anniversaire, sa mère disparaît. Les jours suivants, Enola interroge les gens susceptibles de l'avoir vue, et, sans résultat, est contrainte d'appeler ses frères. Myrton veut l'envoyer en pension, la disparition de leur mère est mise au compte de son excentricité, ils rentrent à Londres mais ne prévoient pas qu'Enola a prévu de partir et qu'elle est bien rusée!

Chemin faisant, elle résout sa première enquête, décrypte les messages cachés de sa ère et trouve le moyen de communiquer avec elle.

Les dessins à l'aquarelle, sont colores et plein de fraîcheur. Enola est très attachante et j’aime beaucoup sa débrouillardise, mêlée d'innocence et d'une grande capacité d'observation.

Je vous en parle davantage le 13 juin.

Une chance sur un million. Cristina DURAN et Miguel A. GINER BOU. Editions Dargaud, 2010 (2004 Madrid)

Cris(tina) et Migue(l) sont les heureux parents de la petite Laia. Mais très vite, les médecins s'inquiètent pour le bébé, lui font passer de nombreux examens, s'expriment en termes médicaux barbares, ballottant les parents.

"La réaction du personnel médical a été spectaculaire. Tout le monde s'est démené. En moins de 24 heures, ils lui avaient fait tous les examens possibles et imaginables."

Le verdict tombe, examens, différents médecins, rééducations sont à voir et à faire: Laia a une tâche sur le cerveau et si l'on ne sait pas d'où elle vient ni pourquoi, les médecins savent qu'il faut agir.

On suit donc, page après page, les petites victoires de ses parents, les siennes, les acceptations, les déconvenues, les félicitations, le scepticisme, le rejet...

Le dessin, carré et presque sans couleur, instaure une distance mais laisse quand même perler l'émotion.

C'est un album que j'ai beaucoup aimé!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Un havre de paix. Stanislas PETROVSKY. French Pulp Editions, 2018

Présentation de l'éditeur:

"Quand l‘Embaumeur va pour récupérer un corps dans le centre pénitentiaire du Havre, et que le suicidé lui paraît suspect, il ne peut s’empêcher de mettre son nez partout, de remuer la fange à ses risques et périls. Surtout si le taulard décédé est un flic infiltré, un policier incarcéré pour faire tomber un monstre… Qui a tué William Petit, comment, alors qu’il était seul dans sa cellule, et pourquoi ? Entre une affaire de corruption dans la prison et un caïd qui tente de se faire passer pour une oie blanche, c’est une nouvelle aventure plus que mouvementée pour l’Embaumeur qui a mis le doigt dans un drôle d’engrenage."

Cela m'a fait penser aux thrillers de Tess Gerritsen et m'a vraiment donné très envie de découvrir cette histoire et son auteur!

3/ Que vais-je lire ensuite?

Le manteau du ciel. Marie-Blanche CORDOU. Editions Maïa, 2018

Présentation de l'éditeur:

"Chloé, jeune veuve de quarante ans, peine à accepter la disparition de son mari, même cinq ans après, d’autant que Nathan était devenu alcoolique sans qu’elle en comprenne la raison. Néanmoins, avec ses enfants, pour son nouveau travail, elle s’installe dans son ancienne maison de vacances où elle découvre un carnet intime, celui de son défunt mari. À l’intérieur, le récit d’un garçon de douze ans, perturbé, et surtout des pages manquantes qui s’apprêtaient à révéler un secret difficile. L’histoire pourrait s’arrêter là si un mystérieux expéditeur ne lui envoyait pas au compte-gouttes les feuilles arrachées du journal… Qui est à l’origine de ces envois ? Chloé, parviendra-t-elle enfin à découvrir qui était Nathan ? Au milieu de cette intrigue haletante, réussira-t-elle à trouver l’amour, sans fausse note cette fois ?

Marie-Blanche Cordou, romancière, mêle dans ses livres passion et intrigue. Le manteau du ciel est son troisième livre après Blanc-de-gris, désormais en poche, et Text’Iles au fil des couleurs. Elle possède l’art du dénouement inattendu qui surprend tous ses lecteurs."

Et sinon?

Pour la semaine 22 du challenge photo Instagram #52livres2018ddl de Sophie Hérisson, le thème est "De votre région". 

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 04/06/2018 17:55

Nous aimons beaucoup Métronome à la maison :)
Et encore de belles lectures à venir. Une chance sur un million semble très émouvant.
Belle soirée, Blandine !

Blandine 05/06/2018 08:25

Merci Nancy :-)
Belle journée à vous!