Suzy, Gaspard et les enfants bizarres. Sandrine BEAU – 2018 (Dès 8 ans)

Publié le 2 Mars 2018

Suzy, Gaspard et les enfants bizarres

 

Sandrine BEAU

Illustrations d’Aurore CALLIAS

Editions Magnard Jeunesse, 9 janvier 2018

160 pages

 

Dès 8 ans

 

Thèmes : Amitié, Inventions, Enquête, Humour, Aventure, Famille, Entraide

 

Suzie, petite dizaine d’années est fille unique.

Ses deux parents, inventeurs, passent leur temps au sous-sol pour mettre au point quantités d’inventions de tout acabit ou praticité, aidés en cela par Hebert-Herbert, un homme doté d’une grosse tête, chauve, aux chaussettes dépareillées, et dont une longue et vieille écharpe à pompons enserre le cou.

Toute la maison est équipée d’inventions en tout genre, la faisant ressembler à une grande aire de jeux, parcourue en tout sens par d’innombrables tuyaux.

 

Ses parents sont si absorbés par leur travail qu’ils ne voient jamais leur fille, avec qui ils ne communiquent que par ces fameux tuyaux, et encore…

Heureusement, pour qu’elle se sente moins seule, Suzy a deux amis.

Monsieur Gnocchi, un adorable petit capucin, offert par ses parents à ses 7 ans – mais qui ne les remplace pas !

Et Gaspard, son voisin, arrivé du Sénégal et constamment coiffé de son bonnet, et qui parle vite tout en mélangeant les mots.

Avec six frères et sœurs avant lui, pour arriver à en placer une, pas le temps de faire des phrases élaborées, avec le bon mot pile au bon endroit.
Chez Gaspard, il ne faut pas traîner, pas rater son tour. Il faut être efficace, bondir sur la seconde de silence qui se présente, et tout envoyer ! Et tant pis si ce n’est pas exactement dans le bon ordre ! Il a donc pris l’habitude de parler très vite. Tellement vite que parfois, forcément, tout se mélange…

Voilà qu’un jour, Gaspard remarque que de drôles de choses se passent dans le quartier.

Les enfants ont une allure…spéciale !

Ni une ni deux, Suzie, Gaspard et Monsieur Gnocchi mènent l'enquête, récolent des indices, font des filatures, se cachent, élaborent des hypothèses…

 

« Oh, c’est quoi ce livre ? Ça a l’air drôle ! » a fait mon 8 ans en voyant la couverture de ce roman que je venais de terminer.

Drôle, c’est le mot, et je dirais même plus farfelu, un brin étrange et très prenant !

 

Les chapitres sont courts, s’enchaînent tant on veut connaître la suite. Et tout le long de ma lecture, je me suis demandée vers où nous entraînait Sandrine Beau !

Et en tant qu'adulte, je me suis ré-ga-lée des possibles similarités, des clins d’œil à la littérature (« enfantine » ou non) disséminés ça et là: un ogre, une fête foraine, des bonbons, des couettes, une baignoire emplie de livres... (Je ne vous dis pas tout hé hé !)

On a regardé cette vieille dame, avec des rides de pomme fripée sur son visage, comme toutes les mamies. Mais elle portait un manteau rouge, des chaussures roses, des collants à rayures et elle avait les joues pleines de paillettes. Donc pas comme toutes les mamies !

En bref, une enquête loufoque et colorée à l’humour « roaldahlesque » (ça se dit ?!), illustrée ça et là, et qui aborde aussi des thèmes forts, tels l’amitié, la famille et la place qu’on accorde à chacun, la passion, l’entraide.

Allez, j’y retourne, car mon fiston (qui dit ne pas aimer lire – mais bien sûr !) attend que je lui fasse la lecture (les trois premiers chapitres ont été vie engloutis !).

 


Merci à Sandrine Beau et aux Editions Magnard jeunesse.

 

Pour découvrir les autres livres de Sandrine Beau présentés sur le blog, c’est ICI !

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 04/03/2018 17:14

Voilà qui à l'air amusant ! Je le note pour le proposer à ma collègue.

Blandine 04/03/2018 22:12

Chouette!