Ar-Men. L'Enfer des Enfers. Emmanuel LEPAGE – 2017 (BD)

Publié le 21 Mars 2018

Ar-Men

L'Enfer des Enfers

 

Scénario et dessin d'Emmanuel LEPAGE

Editions Futuropolis, 16 novembre 2017

96 pages

 

Thèmes : Bretagne, phares, mers, Histoire, légendes

 

Lecture Commune avec Jérôme, Hélène, Eimelle

Retrouvez aussi les avis de Leiloona, Antigone, Mo’,

 

 

Ar-men…

« La pierre » en breton. C’est aussi le nom, emblématique, de ce phare perdu au milieu des eaux tumultueuses du bout de la Bretagne.

 

C’est grâce à l’article de Mo’ que j’ai découvert cet album, que je l’ai offert, mais seulement découvert il y a quelques jours grâce à l’opération de Rakuten-Price Minister #LaBDfaitsonFestival #1blog1BD (Merci !) avec autour de moi trois petites têtes qui s’extasiaient, comme moi, de la beauté des planches.

Et ce, dès la couverture !

 

Les dessins d’Emmanuel Lepage, réalisés à l’aquarelle, lavis ou encre, dans plusieurs couleurs symboliques et identificatrices (aujourd’hui en noir et blanc ; passé en sépia ; présent de la BD - années 1960- dans des tons bleutés ; temps de la légende très colorés et dans un graphisme moyenâgeux), nous happent.

Ils nous immergent au cœur de cette nature hostile, déchaînée mais fascinante.

Les rendus de la mer, farouche, rebelle, conquérante, sont saisissants et hypnotiques.

Voir, imaginer le fracas, ressentir les embruns et ces vagues qui s’écrasent contre le phare, le submergent, l’engloutissent, le pénètrent même et le restituent triomphant, est un véritable spectacle.

La diversité des plans, larges, resserrés, vertigineux, de la météo, des couleurs y contribuent.

Mais en avant de l’Île de Sein, au bout de cette chaussée de 10 km, constituée de rochers meurtriers pourvoyeurs de naufrages jusqu’à la fin du XIXe siècle, le phare n’est pas seul.

Les oiseaux, et en particulier les Fous de Bassan, l’accompagnent, le survolent, l’entourent. Au fracas des vagues, leur répondent leurs cris.

Et il y a l’Homme, sans qui cet édifice ne serait pas. Hommes de l'ombre pour que la lumière soit.

 

C’est à la suite d’un documentaire réalisé pour l’émission Thalassa (Phares de France, les gardiens de la côte – 8 janvier 2016), et à laquelle il a participé, qu’Emmanuel Lepage a eu l’idée de cet album.

Fiction et réalité, Histoire et légendes, Emmanuel Lepage entremêle les récits et les époques pour mieux nous raconter quatre destinées.

Le marin rêve face à la mer, le gardien de phare face à la terre.

Il y a Germain, dont le quotidien de gardien de phare du début des années 1960 nous est dévoilé.
Taiseux, solitaire, il est rongé par le remords, assailli par ses souvenirs. Mais se sait à la place où il doit être.

Il y a Louis, gardien en même temps que Germain, rescapé de la Deuxième Guerre mondiale.

Il y a Moïzez dont l’histoire est inscrite dans la pierre de l’édifice, et découverte par Germain.
Réchappé des eaux en 1850 alors qu’il était tout bébé sur l’Île de Sein (dont un bout d’histoire nous est raconté en creux, comme celle des autres phares), il participa à la construction folle et incroyable du phare et en fut son premier gardien.

Dans la nuit du 30 au 31 août 1881, le phare s’allume.

Il aura fallu quinze ans de travail, deux cent quatre-vingt-quinze accostages, mille quatre cent vingt et une heures de travail… et un mort.

Et il y a donc ce Phare, surnommé « l’Enfer des Enfers », d’une hauteur totale de 33,50 mètres, dont l’histoire continue malgré l’absence de gardien depuis le 10 avril 1990, année de son automatisation.

Ses fondations sont surveillées tous les ans, son entretien est annuel. Et pourtant son état en inquiète beaucoup malgré sn inscription aux Monuments Historiques le 31 décembre 2015.

Le phare ?
Rassurant quand la mer est folle, une prison quand on sent la terre et le foin coupé.

Autour d’eux, entre eux, liées à eux, les légendes de l’Ankou (le valet de la Mort), du Bag Noz (le vaisseau fantôme des Légendes) et d’Ys (dans une version différente de celle-ci).

 

Pour conclure, un album fascinant, qui ne se lasse pas d’être admiré, lu, (re)découvert.

Superbe !

19/20

Cet album participe au RDV « BD de la semaine » qui se passe aujourd’hui chez Stephie (Retrouvez-y toutes les participations du jour - CLIC) , au « Petit Bac 2018 » d’Enna, pour ma 4e ligne, catégorie Lieu, et au "Mois des Contes et Légendes" de Bidib.

 

 

 

 

 

 

Pour prolonger la lecture, je vous recommande:

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bidib 31/03/2018 19:16

je lis beaucoup de bien de cette bd, faudrait que j'y jette un oeil un de ses 4

Blandine 01/04/2018 22:20

Et même les deux yeux ;-)

Iluze 28/03/2018 07:21

Merci pour la découverte. Il me tente bien !

Blandine 28/03/2018 08:09

:-) Les différents avis de mercredi dernier et d’aujourd’hui, devraient finir de te convaincre^^

Valérie 24/03/2018 20:41

Je suis en plein dedans. Je sens presque les embruns pendant ma lecture.

Blandine 25/03/2018 14:32

C'st exactement ça :-)

jacques 22/03/2018 19:23

J'adore l'univers poétique d'Emmanuel et tout particulièrement cet album.
Si cela t'intéresse, voici l'interview que j'ai réalisé à la sortie de l'album : https://youtu.be/5P388MLQmmo

Blandine 23/03/2018 10:27

Je te remercie Jacques, mais je crois que tu n'as pas été au bout de mon billet car j'avais déjà inséré un lien vers ton (excellente) interview!
Je ne commence qu'à découvrir Emmanuel Lepage et ai bien hâte de lire ses autres albums.

Saxaoul 22/03/2018 14:56

Il m'attend sagement. YapluKa !

Blandine 23/03/2018 10:40

Merci Jacques pour cette liste. J'ai réussi à trouver "Un printemps à Tchernobyl" à la bibliothèque, d'autant qu'il a été présenté plusieurs fois lors du RDV BD. Je note ces titres car je ne compte pas m'arrêter là ;-)

Jacques 23/03/2018 10:34

Oups, désolé Blandine.
En effet, je n'avais pas vu ton lien.
Dans l'ordre de mes préférences, voici ma liste perso Lepage :
Voyages aux iles de la désolation
La lune est blanche
Un printemps à Tcherrnobyl,
La terre sans mal
Muchacho
Les voyages d'Ulysse
Nevé
Carnet de voyage

Blandine 23/03/2018 10:25

Youplazou!

kiona 21/03/2018 22:54

Merci pour cette découverte! Il faudra un jour que je me fasse un challenge spécial Bretagne, avec les légendes de Brocéliande, Merlin...

Blandine 23/03/2018 10:25

Merci à toi!
Oui moi aussi, car je ne commence que maintenant à les découvrir vraiment ...

Nathalie 21/03/2018 20:53

Je l'avais déjà noté, j'aime le travail de Lepage et les illustrations ont l'air si belles !! J'ai repris le boulot aujourd'hui et j'en ai profité pour réserver une dizaine de bd à la Médiathèque Départementale !!!

Blandine 01/05/2018 21:36

Tu m'en vois ravie :-) Tu en as lu d'autres d'Emmanuel Lepage?
Comme toi, je ne trouve pas le scénario fable et j'aime quand plusieurs histoires s'entremêlent :-)

Nathalie 01/05/2018 20:21

J'ai adoré ! Les histoires entremêlées ne m'ont pas gênées, d'autant que je connaissais les légendes dont il parle... Contrairement à d'autres je n'ai pas trouvé le scénario faible, pas du tout, j'ai trouvé que le tout se tenait très bien ! Et les illustrations sont tout bonnement à tomber...

Blandine 23/03/2018 10:24

hé hé!! j'ai hâte de savoir ce que tu en penses après lecture :-)

krol 21/03/2018 17:50

Tu en parles très bien !

Blandine 23/03/2018 10:23

Merci beaucoup :-)

Caro 21/03/2018 16:08

Très tentée après les nombreux articles de ce mercredi !

Blandine 23/03/2018 10:23

Oui, il est vrai que cet album est en force!!!

bouma 21/03/2018 14:31

ton avis se rajoute à ceux des autres blogueurs pour me donner envie de la lire.

Blandine 23/03/2018 10:23

Tu m'en vois ravie!!

Folavril 21/03/2018 11:40

Une BD qui a l'air sublime.

Blandine 23/03/2018 10:23

Oh que oui :-)

Hélène 21/03/2018 10:51

J'aime beaucoup les dessins de Lepage mais moins ses scénarios

Blandine 23/03/2018 10:23

Je n'ai pas assez de recul pour te rejoindre ou non, cet album est mon premier de lui.

Noukette 21/03/2018 10:30

Lepage est un magicien...!

Blandine 23/03/2018 10:22

Je ne commence qu'à découvrir ... et j'aime!!

leiloona 21/03/2018 10:05

J'ai tellement adoré me replonger dans les légendes bretonnes que j'aime tant ...

Blandine 23/03/2018 10:21

Je les découvre petit à petit, et j'aime!

eimelle 21/03/2018 09:33

Très réussie!

Blandine 23/03/2018 10:21

Oh que oui!

Brize 21/03/2018 09:08

Le graphisme m'a emballée. J'ai été un peu moins convaincue par le scénario, mais il n'empêche que l'album est superbe.

Blandine 23/03/2018 10:21

Oh que oui! (je comprends pour le scénario même si mon ressenti est différent!)

Mo 21/03/2018 09:05

Je plussoie !
Absolument superbe oui. Te voilà prête à lire les autres reportages d'Emmanuel Lepage. Prépare tes pupilles à voyager :)

Blandine 23/03/2018 10:20

Oh oui oh oui!!!!
J'ai "Un printemps à Tchernobyl" qui m'attend :-D

Madame 21/03/2018 08:41

Je ne suis pas séduite pas l'univers proposé, mais je la feuilletterai quand même car vous êtes tous élogieux à son sujet.

Blandine 23/03/2018 10:19

Je ne peux que t'y encourager, ne serait-ce que pour la beauté des planches!

Antigone 21/03/2018 08:33

Ton billet est très beau et parle bien de cette magnifique BD !! Je crois que mon petit bémol provient de ce traitement dont tu parles de la légende d'Ys. ;) Et j'ai personnellement été un peu perdue dans les époques en ne comprenant pas trop ce que cette légende faisait là... l'histoire du phare aurait été bien suffisante je trouve.

Blandine 23/03/2018 10:18

Merci :-)
Je comprends ton ressenti et je t'avoue avoir relu la BD pour bien en séparer les différentes histoires... mais j'aime tellement ce procédé aussi! Je crois que ces lieux, et même la Bretagne, sont tellement imprégnés de leurs légendes, qu'ils en sont indissociables de la réalité. (en tout cas, j'aime à le penser!)

lasardine 21/03/2018 07:40

Elle m'attend, elle est là, sur la haut de ma PAL, j'ai tellement hâte de m'y plonger!

Blandine 23/03/2018 10:16

"S'y plonger", c'est le bon mot! Je te souhaite une très belle lecture!

Cristie 21/03/2018 07:03

Comment résister ?

Blandine 23/03/2018 10:16

Inutile de résister justement ;-)