C'est lundi, que lisez-vous? #181

Publié le 8 Janvier 2018

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

Le mensonge. texte de Catherine GRIVE et illustrations de  Frédérique BERTRAND. Editions du Rouergue, 2016

Un jour, un jour comme un autre, la petite fille de notre histoire dit un mensonge, comme ça. Mais ce dont elle ne pouvait se douter, d'autant que son mensonge, elle l'avait déjà oublié le soir-même, c'est qu'il serait toujours là, sachant se faire rappeler à elle, mais aussi aux autres, à la maison mais aussi à l'extérieur.

Et ce petit mensonge de rien du tout, flottant dans l'air prêt à s'envoler, ne voulait pas disparaître. Pire! Il grossissait, se décuplait, envahissant son esprit et son coeur, lui faisant craindre maintes choses...

Comment le faire disparaître à présent?

Cet album, par le biais d'un point rouge multiplié, montre à l'enfant combien un mensonge, même s'il semble petit et inoffensif, peut prendre de la place et en entraîner d'autres. Combien le, puis les, gérer peut devenir compliqué...

Il participe au Prix des Incorruptibles 2017-2018, pour la sélection CP et je vous en parlerai davantage bientôt.

Le Bureau des Poids et des Mesures. Texte d'Anne-Gaëlle BALPE et illustrations de Vincent MAHE. Editions Milan Jeunesse, 2016

Le papa de notre petit garçon est ingénieur au Bureau des Poids et des Mesures. Il sait combien les mots et leur sens sont importants. Il sait combien il faut veilleur à leur bonne et précise utilisation pour ne pas que l'ordre des choses, et donc du monde, soit affecté.

Mais le jour où son fils rentre de l'école sans savoir décrire, trouver et mettre les mots sur ce qu'il ressent, entre tristesse et colère, son père se dit qu'il y a là un vide (inadmissible) à combler.

Ce grand album nous a ravi! Par sa taille, ses illustrations au design et couleurs vintages qui regorgent de détails liés aux mesures (mètres, litres, degrés...), aux noms rigolos donnés aux instruments, aux jeux de mots et expressions... 

Cet album riche de sens participe au Prix des Incorruptibles 2017-2018, pour la sélection CE2-CM1 et je vous en parlerai davantage dans un article dédié!

ROMANS ADO

Uppercut. Ahmed KALOUAZ. Editions du Rouergue, collection Doado, octobre 2017.

J'étais sûre d'aimer ce roman, ce fut le cas. Il est court, prenant et nous emmène à la rencontre d'Erwann, jeune métis d'environ 15 ans, placé à l'internat de Nantizon suite à une scolarité houleuse, faite de'ennuis, de provocations et de lâchers de poins faciles.

Après une fugue, il se voit offrir la possibilité d'effectuer un stage d'une semaine au centre équestre du coin, dont le patron se nomme Gilbert. La rencontre n'est pas évidente, les mots dit inconsciemment qui blessent, le racisme ordinaire, mais Erwann s'accroche.

J'ai aimé ce roman d'une seconde chance qui entremêle son récit à l'Histoire, à la boxe, à son histoire familiale.

L'horizon bleu. Dorothée PIATEK. Editiosn du Seuil, 2012 (2e édition)

Cet horizon bleu, c'est celui de la couleur de l'encre qui permet à Pierre et Elisabeth, jeunes époux, de s'écrire, de s'encourager, de se porter, d’exprimer la tristesse, le découragement, l'amour, l'espoir...

Cet horizon bleu, c'est aussi celui du ciel lorsque la fumée des canons sera passée, lorsque la guerre aura cessé et qu'au loin, l'uniforme de Pierre sera le point d'horizon d'Elisabeth...

Mais l'horizon sait aussi se faire rouge, de celui du sang, de la colère, de l'abattement...

Les épreuves seront nombreuses, la foi en l'Humanité sera à la fois écornée et ravivée, et l'espoir récompensé.

Un roman ado poignant, épistolaire, qui nous décrit toute l’atrocité de la guerre, tant pour les soldats au Front ou prisonniers, que pour l'Arrière, occupé.

Je vous en parle davantage la semaine prochaine.

ROMAN

La couleur des sentiments. Kathryn STOCKETT. Editions Jacqueline Chambon.

J'ai été happée par ce romans qui se déroule dans la ville de Jackson, Mississipi, au début des années 1960.

C'est là que des Noires élèvent les enfants des Blancs, tout en faisant leur ménage, leur cuisine... Là où elles n'ont bien sûr rien à dire et tout à endurer. Là où leur quotidien peut basculer sur une simple dénonciation malveillante, non fondée...

C'est là que nous rencontrons  Abileen, Minny et Miss Eugenia dite "Skeeter". Les deux premières sont Noires, des bonnes, quand la troisième est une fille Blanche, qui revient de la fac, désireuse de devenir écrivain et qui écrit pour le journal local. Elle a 23 ans et est célibataire au début du roman. C'est à la suite d'une partie de bridge avec ses amies qu'elle va peu à peu ouvrir les yeux sur la condition des bonnes et vouloir recueillir leurs témoignages en vue d'un livre.

En parallèle, elle espère aussi savoir ce qui est arrivé à Constantine, l’ancienne bonne de sa maison, qui l'a élevée, et qui a été congédiée (semble-t-il) très brusquement peu avant la fin de ses études.

Ces trois femmes prennent de gros risques en se côtoyant, en s'ouvrant et en sollicitant le témoignage des autres bonnes. Les sociétés décrites n'ont rien de joyeux, le paraître, le racisme ordinaire y foisonnent.

Je vous présenterai davantage ce roman haletant le 21 janvier, en  Lecture Commune avec mon amie Magali.

BD

Auschwitz. Pascal CROCI. Emmanuel Proust Editions, août 2012

Pour réaliser sa BD, Pascal Croci a recueilli nombre de témoignages qu'il entremêle dans un récit fictionnel. A la fois vrai, réaliste, universel.

Ses planches, uniquement en noir, blanc, gris, ont un aspect froid, dur, lisse mais aussi émouvant, notamment par les grands yeux brillants qu'il a donné à ses personnages.

Son album se referme sur un dossier très intéressant sur la teneur de son récit (doit-il être fidèle à l'Historie ou bien peut-il s'en éloigner un peu?) mais aussi sur son travail, ce qui l'a amené à faire cet album, les personnes rencontrées, leurs réactions à la lecture des planches.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Les attachants. Rachel CORENBLIT. Editions du Rouergue, août 2017

Présentation de l'éditeur:

Durant une année, le quotidien d’une jeune enseignante de primaire, Emma, nommée dans d'un quartier populaire, confrontée à des enfants en grandes difficultés scolaire, affective, sociale. Elle s’attache notamment à Ryan, un garçon dont on va progressivement découvrir la maltraitance. Un roman d’une grande force, à la fois émouvant et politique, dans le meilleur sens du terme : quelle école et quelle société voulons-nous pour nos enfants ? Rachel Corenblit a été enseignante en primaire puis formatrice d’enseignants pendant dix-huit ans. Elle s’est inspirée de son expérience professionnelle pour écrire ce roman.

Je viens juste de commencer ce roman dont les trois premières pages m'ont de suite accrochée!

3/ Que vais-je lire ensuite?

L'aube sera grandiose. Anne-Laure BONDOUX. Editions Gallimard Jeunesse, septembre 2017

Présentation de l'éditeur:

Ce soir, Nine, seize ans, n'ira pas à la fête de son lycée. Titania, sa mère, en a décidé autrement. Elle embarque sa fille vers une destination inconnue, une cabane isolée, au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui révéler l'existence d'un passé soigneusement caché. Commence alors une nuit entière de révélations... Qui sont Octo, Orion et Rose-Aimé ? A qui appartient cette mystérieuse cabane ? Et ce vélo rouge, posé sous l'escalier ? Au fil d'un récit souvent drôle, parfois tragique et bouleversant, Nine découvre un étonnant roman familial. Quand l'aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant. Une épopée familiale haletante et jubilatoire, par l'auteur des "Larmes de l'asassin" et de "Tant que nous sommes vivants"

ET voici mon objectif lecture pour le mois:

Et sinon?

Et sinon?

Nous avons été voir Ferdinand, film issu de l'album L'histoire de Ferdinand écrit par Munroe Leaf dont je vous ai parlé ICI.

Nous avons beaucoup aimé, il y a des moments drôles, des moments plus émouvants mais d'autres longs ou"inutiles". De plus, même si le sujet est la corrida, et un peu celui de la boucherie ("se battre ou être mangé"), j'aurais aimé une réflexion plus soutenue quant à la consommation de viande.

Avec Nathalie, nous avons lancé notre propre Challenge, dédié aux Classiques, c'est ICI, et pour retrouver tous les Challenges auxquels je participe pour le moment, c'est LA!

Sophie relance son challenge photo hebdomadaire sur Instagram: #52livres2018ddl

Semaine 1: PAL 2018

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 08/01/2018 16:28

J'ai également "l'horizon bleu" de Piatek dans ma PAL, mais c'est un album !!

Blandine 08/01/2018 17:19

Oui j'ai appris que la première édotion etait sous forme d album. Je me demande comment il est!