Megumi et le fantôme. Eric SENABRE – 2017 (Dès 9 ans)

Publié le 30 Octobre 2017

Megumi et le fantôme

 

Eric SENABRE

Editions Didier Jeunesse, collection "Mon Marque-page", septembre 2017

224 pages

Dès 9 ans

 

Thèmes : fantôme, famille, transmission, Irlande, Japon, traditions, amitié, fantastique, enquête

 

1985

 

En voyage en Irlande avec ses parents, Megumi Fujita, environ 10 ans, apprend qu'elle a de lointains ascendants irlandais du côté maternel.

Mais quelle déception, lorsqu'avec sa mère, elles découvrent une maison délabrée, visiblement abandonnée… et que l’on dit hantée.

Mais intriguée, elle décide de s’y rendre le soir venu.

Courageuse, déterminée et réfléchie, elle surmonte sa peur, trouve une logique à chaque bruit, phénomène… même lorsqu’elle se retrouve nez-à-nez avec un squelette.

Pourquoi cette créature lui voudrait-elle forcément du mal ? C’est vrai, c’était un être terrifiant. Mais après tout, un fantôme, ce n’est jamais que l’esprit de quelqu’un qui a vécu parmi les autres hommes. Pourquoi s’en méfier au fond ? Et puis, s’il avait voulu lui faire du mal, il ne perdrait pas tout ce temps. Certes, il lui avait dit de partir, mais elle était rentrée chez lui de manière assez impolie. Avant de faire quoi que ce soit, il convenait de s’excuser pour cette intrusion.

Naïve ou téméraire, toujours est-il que cela lui permet d’entrer en contact avec le fantôme et de se lier d’amitié avec lui.

Il se révèle être l'esprit d'Horatio Hearn, son lointain ancêtre.

 

Il lui raconte son histoire, comment il est mort et la malédiction qui le lie à cette maison.

Il ne peut en sortir, mais Megumi, dégourdie, trouve le moyen de la contourner.

C’est ainsi qu’elle l’emmène au Japon, dans ce pays qu’il ne connaît pas, mais où son fils, Patrick, écrivain, s’est installé en épousant une Japonaise.

 

Tous deux font la connaissance d'une yôkai dans un parc et mènent l'enquête sur une certaine Cathy, bienfaitrice de Patrick...

 

Cette amitié improbable ne va pas sans conséquences sur les agissements et l’assiduité de Megumi à sa scolarité ou à ses cours de musique, comme à sa vie sociale.

Pourtant, généreuse, elle veut qu’Horatio soit libre et y consacre beaucoup de temps et d’énergie.

 

En parallèle, Megumi lui (nous) apprend beaucoup de choses sur la vie au Japon, les coutumes et croyances : la politesse nippone, le sens de lecture et l’écriture, la manière de se comporter, les technologies…

Son papa invente les jeux électroniques avec son collègue, un certain Shigeru. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais il est l’inventeur d’un certain célèbre plombier pourtant !

-Et donc, j’ai imaginé un jeu où un petit personnage se promènerait dans des tuyaux, comme ça. Peut-être même qu’il y découvrirait un monde un peu fou.
-Un peu fou, Pa ?

M. Fujita reprit un air sévère, qui ne collait guère avec ses propos :
-Eh bien ! je ne sais pas. Cela pourrait être comme un conte de fées.
-Dans des tuyaux ?
-Pourquoi pas ?

J’adore cette incursion de faits réels, même secondaires. Cela rend le récit dynamique, vif, crédible.

L’écriture d’Eric Senabre est très visuelle et pleine de rebondissements.

Les chapitres s’engloutissent les uns à la suite des autres. Chacun s’orne d’un petit dessin à son commencement. Et que dire de la couverture ?! Magnifique et attrayante !

 

En bref, ce roman à la fois d’aventure et de famille, qui nous parle de transmission comme de découverte, est un coup de cœur !

Merci aux Éditions Didier Jeunesse.

Ce roman participe au « Challenge Halloween 2017 » de Lou & Hilde, ainsi qu’au « Petit Bac 2017 » d’Enna, pour ma 7e ligne, catégorie Mort et  au Challenge de Sophie Hérisson "1% Rentrée Littéraire 2017" (15/6)

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur 

FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 30/10/2017 20:50

Il me tente bien aussi celui-là ! Ma vision du Japon a bien changé depuis le challenge d'Avril... ;)

Blandine 30/10/2017 22:34

Tu m'en vois ravie :-) C'est un pays qui fait rêver!

rachel 30/10/2017 12:32

tout un melange entre irlande et japon....cela semble bien reussi...oui cela donne envie...;)

Blandine 30/10/2017 22:33

le Japon prédomine, certes, et c'est très réussi oui!

Bidib 30/10/2017 11:27

ça donne envie :)

Blandine 30/10/2017 22:32

Merci :-)

Sharon 30/10/2017 10:36

Un livre que j'avais beaucoup aimé moi aussi.

Blandine 30/10/2017 22:32

:-)