Jouer et découvrir #79 – Bogoss de Djeco (Dès 6 ans)

Publié le 15 Octobre 2017

Bogoss

Jeu de stratégie

 

De 2 à 4 joueurs (on y joue à 5 aussi)

Durée : environ 15 mn.

Design : Smahane GIRARDET

Dès 6 ans

 

Eh oui, encore un jeu de cartes et un jeu de chez Djeco !

Que voulez-vous, On adore cette marque !

Et comme toujours, l’objet est génial à avoir entre les mains : une belle boîte solide (j’adore la couleur aubergine), un tiroir encoché coulissant, des cartes épaisses (couleur prune) rangées dans deux compartiments, un super dessin de squelettes.

 

Et petite particularité qui fait son effet : la boîte comme les cartes sont phosphorescentes.

Amusez-vous à jouer dans le noir pour des parties insolites !

Contenu :

  • 44 cartes comme suit :

*30 cartes « squelette » avec pastilles vertes aux quatre coins.

*12 cartes « squelette cassé » avec pastilles rouges aux quatre coins.

*2 jokers

  • Une règle du jeu déclinée sur 10 grandes cartes, pour 10 langues.
  • Une grande carte décor sur laquelle poser la pioche.

 

But du jeu :

Être le premier à avoir reconstitué deux squelettes entiers non cassés ou un seul squelette cassé (1 tête + 1 torse + 2 bras + 2 jambes).

Vous connaissez certainement le jeu des 7 familles ?

Les six personnages de chaque famille sont à retrouver pour la reconstituer.

Là, c’est un peu pareil.

 

Pour former un squelette, il faut assembler ses six parties : une tête, un torse, deux bras, deux jambes.

Et pour les obtenir, il faut les demander aux autres joueurs.

 

Mais attention ! Certaines parties sont intactes alors que d’autres sont cassées. Cela est visible sur l’os, mais aussi immédiatement repérable grâce aux pastilles de couleur verte ou rouge, dans les coins.

Déroulement :

Six cartes sont distribuées à chaque joueur.

Le reste constitue la pioche.

 

Le plus jeune joueur commence et demande à l’un des autres une partie du corps.

Deux possibilités :

  • Si le joueur désigné ne la possède pas, le demandeur pioche. Si elle est bonne, son tour continue, sinon c’est au suivant.
  • Si le joueur désigné possède la carte, il est obligé de la donner.

*Si la carte a une pastille verte, le joueur peut continuer à demander des cartes, au même joueur ou à un autre.

*Si la carte a une pastille rouge, son tour s’arrête et c’est au suivant.

 

Les cartes Joker peuvent remplacer n’importe quelle partie du squelette, cassée ou non.

Dès qu’un joueur a dans ses mains un squelette complet, il le dispose devant lui.

 

La partie prend fin lorsqu’un joueur a réussi à recomposer deux squelettes complets ou un seul cassé.

 

Cela semble évident, mais cela ne l’est pas toujours bien sûr !

Quelle partie du corps faut-il donner ou espérer recevoir ? Une entière, une cassée ?

On peut penser faire un squelette non cassé et devoir se raviser par la force des choses.

 

Si vous voulez jouer dans le noir, utilisez la grande carte décor pour y poser la pioche !

Ainsi elle sera repérable !

Pour conclure, un jeu original et bien sympathique, qui nous a conquis, tant pour son design que pour son concept.

 

Il participe au « Challenge Halloween 2017 » d’Hilde et Lou.

Mes autres articles sur DJECO sont par LA, et mes autres de la rubrique Jouer et Découvrir, LA.

Amusez-vous bien,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

 

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rachel 15/10/2017 13:56

oh vraiment tout un bien joli jeu vraiment sympa comme tout....;)

Blandine 15/10/2017 21:46

Tout à fait :-)