Murena – Chapitre Premier – La Pourpre et l’Or. Jean DUFAUX et Philippe DELABY – 2001 (BD)

Publié le 3 Mai 2017

Murena

Chapitre Premier

La Pourpre et l’Or

Cycle de la Mère

Scénario de Jean DUFAUX

Dessins de Philippe DELABY

Couleurs de Dina KATHELYN

Editions Dargaud, juin 2001 (première édition en 1997)

52 pages

Thèmes : Rome Antique, Néron, Histoire, Aventure, Péplum, Quête initiatique, familles, Pouvoir, Esclaves, Mort.

Soif de Pouvoir.

Ces trois mots résument ce tome, la série et par extrapolation, la Rome antique.

Pouvoir à tous les échelons de la pyramide sociale, des arènes de gladiateurs jusqu’au palais impérial. Chacun, à sa manière et avec ses moyens, écrase plus petit que lui, ou s’en sert…

Rome, mai 54.

Le règne de Claude, cinquième César, touche à sa fin.

La sent-il ? Il veut répudier sa seconde épouse, reprendre son fils légitime, Britannicus, comme successeur, mais il en est empêché.

Car sa femme, la belle et ambitieuse Agrippine, agit dans l’ombre pour assurer à son fils Néron, adopté par l’Empereur, le trône. Et rien ni personne ne saurait la détourner de son objectif.

Par le biais de Pallas, esclave affranchi, elle capte les rumeurs et affermit sa position, contracte des alliances, n’hésitant pas à se servir de son corps, de chantage, de poison et de superstitions.

Né Lucius Domitius Nero et élevé par sa tante, Néron, devenu Tiberius Claudius Nero, est un adolescent à la fois fier, solitaire et capricieux, conscient d’être l’objet des ambitions de sa mère pour lui. Et voulant en profiter à son aise.

 

Il est ami avec Lucius Murena, héros fictif dont la série tire son nom, fils de Lollia Paulina, la maîtresse de Claude.

Agrippine se servira de la tête de cette dernière pour achever son époux.

 

Néron a 17 ans. Le meurtre commis par sa mère vient de le placer à la tête de la plus grande puissance au monde. Il lui avait été dit : « Mesure ton ambition à celle des divinités. Toi aussi, tu seras un dieu… si tu le désires vraiment ! »
Ce désir, quelqu’un d’autre l’aura voulu pour lui.

Page 48

Ce premier tome nous met directement dans l’atmosphère qui régnait alors : violente, sanglante, crapuleuse, traître.

Je trouve la couverture magnifique (elle a été recolorisée pour les besoins de cette édition spéciale).

C’est d’ailleurs elle qui m’avait fait acheter cet album à sa sortie, que j’avais lu sans l’apprécier plus que ça. Toute la grandeur et la décadence de Rome se trouvent en elle !

Les dessins sont très travaillés, minutieux, souvent sombres.

Les traits des personnages sont appuyés, les corps exposés, utilisés dans des plans serrés et des cases de petites tailles.

Leur enchaînement rapide renforce l’implacabilité des faits.

La narration suit la réalité historique et se sert de plusieurs anecdotes pour se légitimer ; nous les retrouvons notées en fin d’album, suivies par quelques ressources bibliographiques.

Ce rapprochement historique semble s’être distendu au fil des neuf tomes, répartis en trois cycles, qui composent la série. Un dixième est prévu pour cette année et un spin-off plus un hors série (Rome au temps de Néron), en collaboration avec le magazine L’Histoire, la complètent.

Cet écart concerne peut-être la folie, réelle ou supposée, de Néron, dont la postérité veut qu’il ait été un roi sanguinaire et despotique. Je le découvrirai au fil des tomes.

« Il était d’un naturel féroce et sanguinaire qui se trahissait dans les moindres choses comme dans les grandes…
Dans tous les combats de gladiateurs donnés par lui ou quelqu’un d’autres, il faisait égorger même ceux qui tombaient par hasard pour observer leur visage quand ils expiraient. »

Suetone. Claude XXXIV – Quatrième de couverture

Aujourd’hui, les historiens doutent et remettent en cause les écrits qui nous sont parvenus. Pour en savoir plus sur Néron, Clic ICI ou LA.

Ce premier tome participe au RDV BD de la semaine qui se passe aujourd’hui chez Moka (Retrouvez-y toutes les participations du jour - CLIC) ainsi qu’au « Petit Bac 2017 » d’Enna, pour ma 4e ligne, catégorie Couleur, au « Mois italien » de Martine et à mon Challenge des RE.

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
J'adore cette série, que j'ai découverte à la médiathèque. Et depuis je m'achète un tome de temps à autre :)
Répondre
B
:-)
A
J'aime beaucoup cette série!
Répondre
B
:-)
M
Pas très fan de cet univers...
Répondre
S
Cette BD me fait penser à un manga du même genre
Répondre
B
ooh! tu m'intrigues, te souviens-tu du nom?
N
Cette BD est superbe, je ne connaissais pas du tout : cela donne des idées de cadeau !
Je la note !
Bravo pour les 4 challenges réunis ;)
A bientôt Blandine.
Répondre
B
Merci beaucoup Nancy ;-)
A bientôt!
K
J'ai un tome chez moi. Tu me donnes envie de le sortir!
Répondre
B
Ah chouette! J'espère qu'il te plaira!
M
Je ne suis pas très "BD" habituellement mais tu réussis le prodige de me donner envie de lire celle-ci! Je vais voir si je la trouve à la médiathèque. Merci Blandine!
Répondre
Merci à toi :-)
Tu m'en vois ravie et j'espère qu'elle te plaira!
J
Ce premier tome lance une série que j'ai trouvée en tout point éblouissante !
Répondre
B
Je n'ai plus qu'à la poursuivre alors ;-)
N
4 challenges pour 1 bd !! T'es trop forte !!! ;)
J'avais commencé à lire cette série il y a quelques années et il me semble me souvenir que les premiers tomes m'avaient bien plu, mais je n'ai jamais pris le temps de la terminer... Un jour !
Répondre
B
Je sais, je sais ;-P
Il ne me reste plus qu'à me procurer les tomes suivants... Mais quand?!
N
Incontournable cette série !
Répondre
B
Il semblerait oui!
C
J'ai adoré cette série et le graphisme est à tomber !
Répondre
B
Voilà qui m'encourage à la poursuivre :-)