Moderne Olympia. Catherine MEURISSE – 2014 (BD)

Publié le 22 Mars 2017

Moderne Olympia

Texte et dessin de Catherine MEURISSE

Editions Futuropolis et Musée d’Orsay, février 2014

72 pages

Thèmes : Art, humour, liberté.

 

Quel album farfelu et multi-référentiel (j’adore !) qui transforme le Musée d’Orsay en un gigantesque studio de cinéma et sa microsociété inhérente.

Avec ses deux classes sociales (les Officiels et les Refusés), ses vedettes (et notamment une Vénus capricieuse et hystérique), ses producteurs, scénaristes, assistants en tout genre, seconds rôles et figurants.

Parmi tout ce monde, Olympia.

Olympia, toujours suivie de son Fifre, déclame du « Chaixpire » à tout va, enchaîne les rôles insignifiants ou (évidemment) inadaptés alors qu’elle rêve de la grande affiche romantique (et, accessoirement de supplanter ce « boudin de Vénus »).

Quand elle apprend comment percer dans le métier, elle, la Refusée uniquement vêtue de son ruban autour du cou, se permet de … refuser.

Et c’est ainsi que de catastrophe en maladresses, de tournages en toiles, dans un rocambolesque envers du décor, on assiste au cheminement d’une Olympia qui en pince pour son Romain, alpagué par une Vénus jalouse et perfide.

Le vent tourne, à nouveau !

Et Olympia devient une icône, tenant là sa Revanche !

 

Cet album joyeux, osé et à l’humour absurde dépoussière l’Art !

Il entremêle les œuvres du Musée d’Orsay dans une lutte des classes culturelles, jouant sur les nombreux styles picturaux alors en vogue et les époques dans un joyeux bazar truffé de clins d’œil et de jeux de mots.

Quant au dessin, il est vif et coloré.

Je me suis régalée à tenter de reconnaître et nommer chaque tableau, dont on retrouve les originaux à la fin. (Tous) Les connaître n’est pas nécessaire pour apprécier cet album, même s’il est certain que cela apporte davantage de drôlerie à la lecture.

Nul doute que ma/notre prochaine visite au Musée d’Orsay se fera avec un nouvel œil !

Cette BD participe au RDV BD de la semaine qui se passe aujourd’hui Chez Mo (Retrouvez-y toutes les participations du jour - CLIC).

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
PAs certain d'accroché au coté décousu mais le bouillon de culture me tente.
Répondre
B
Alors y a plus qu'à ;-)
S
Le dessin ne m'attire pas vraiment le scénario oui. Alors, je l'emprunterai si je le trouve en médiathèque pour lui donner une chance quand même !
Répondre
B
J'espère que tu pourras passer outre et l'apprécier!
S
J'aime les BD sur les musées de Futuropolis alors pourquoi pas ?
Répondre
B
En effet, pourquoi pas ;-)
B
je garde un bon souvenir de cette lecture.
Répondre
B
:-)
N
Le concept est super original et les multiples clins d'œil artistiques passionnants !
Belle journée Blandine et merci pour cette présentation.
Répondre
B
Oui c'est tout à fait cela, passionnant!
Belle soirée à vous Nancy!
N
J'ai toujours eu du mal avec le dessin de Catherine Meurisse... Pourtant cet album a l'air drôlement chouette...!
Répondre
B
Oh oui, il l'est! Au-delà du trait, ce sont toutes les références détournées qui m'ont littéralement embarquée!
S
Un album complètement décalé en effet... Mais j'étais complètement passée à côté pour ma part, il me manquait des références artistiques pour vraiment apprécier je pense.
Répondre
B
Ah dommage :-( Peut-être qu'il te faudrait la relire...
L
j'ai adoré! un vrai bouillon de culture!
Répondre
B
Tout à fait :-)
N
Pourquoi pas ?
Répondre
B
Bah oui, pourquoi pas ;-) et je dirais même, oui!
M
Un drôle d'album oui. J'en garde un souvenir décousu et déjanté :)
Répondre
B
Déjanté, c'est le mot!