Le petit inconnu au ballon. Jean-Baptiste CABAUD et Fred BERNARD – 2015 (Dès 6 ans)

Publié le 14 Novembre 2020

Le petit inconnu au ballon

Texte de Jean-Baptiste CABAUD
Illustrations de Fred BERNARD

Éditions Le Baron Perché, mars 2015
Dès 6 ans

Thèmes : Première Guerre Mondiale, Enfance, Histoire, Mémoire, Transmission

Lecture Commune avec Nathalie

C’était l’hiver et c’était la guerre. Celle qu’on a appelée « la Grande », « la Mondiale », « la Première » mais aussi « la Dernière. »
Celle qu’on n’a finalement jamais trop su comment appeler.

Dessin au fusain, en noir et blanc, paysage d’hiver froid et dévasté, entre distance et hurlements, entre rage et attente, entre la vie et la mort. Dessin d’une grande délicatesse qui prolongent ou se passent de mots.
Seule couleur dans ce monde devenu bicolore : du rouge… Le rouge qui habille tous les « o » des mots.
Narration dense mais détachée pour tenter de décrire au petit enfant lecteur l’indicible et le prendre à témoin avant de lui révéler la magie d’un instant à venir….

Les hommes qui s’opposent, qui s’entretuent pour des miettes de terrain aussitôt gagnées sitôt reperdues, dans un ballet continuel et incessant de mitrailles échangées, de cris enragés, d’ordres d’ordre aboyés, pour répondre à des plans envoyés de trop loin.

Des voix qui font fuir les civils, des voix qui n’en font plus qu’une : folle.
Puis au milieu de cette fureur, une autre, une petite, toute petite voix, sortie de nulle part, qui court. 
Elle court derrière un ballon rouge qui s'arrête au milieu d'un no man's land. 

Instant suspendu, instant d'interdits, plus personne ne bouge, pas même le petit garçon venu récupérer son ballon qu'il serre si fort contre lui... 
Quelques secondes, qui paraissent infinies, qui passent si lentement, puis soudain le mouvement... Le temps qui reprend son cours...

Il a disparu entre les arbres de la colline pendant que les nuages reprenaient leur course d’hiver et que les chevaux reposaient leurs pattes sur le sol en oubliant que, pour un instant, ils avaient volé.

Un très bel album comme un instant d'innocence, un instant d'enfance, dans cette rage où quelques adultes en précipitent tant d’autres, dans cette absurdité d’hier encore si palpable aujourd’hui, comme un rappel d'humanité aux deux camps, le seul qui devrait perdurer…
Je trouve aussi beau que rien ne soit nommé, indiqué, précisé. Pas de repères temporels, géographiques… et ce petit inconnu qui fait écho, à mon sens, au Soldat Inconnu.

Qu’en a pensé Nathalie ? Allons lire son avis !

Cet album participe à mon Challenge dédié à la Première Guerre Mondiale; ainsi qu'au "Petit Bac 2020" d'Enna, pour ma 11e ligne catégorie Objet.

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 14/11/2020 21:40

Il m'a beaucoup plu !!

Blandine 15/11/2020 15:28

A moi aussi ;-)

Nancy 14/11/2020 19:28

Un album très touchant, qui a dû résonner en vous, de par son thème !
Belle soirée, Blandine.

Blandine 15/11/2020 15:28

Exactement!
Belle journée à vous!