C'est lundi, que lisez-vous? #314

Publié le 21 Septembre 2020

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS JEUNESSE

Spioutnik. Texte et illustrations de Jérôme CAMIL. Editions Alice Jeunesse, 2020

Piou est un petit poussin tout mimi et tout jaune qui rêve d'aller sur Mars. Aussi, lorsque les deux rats de la ferme offrent leur aide, est-il plein d'énergie et d'enthousiasme malgré la moquerie évidente.

Un album plein d'optimisme avec des dessins tout en rondeur et clins d'œil, un texte qui use d'expressions pour encourager à croire en ses rêves à persévérer.

Je vous l'ai présenté ICI!

 

Sophie et les cigognes du roi. Texte et illustrations d'Alexander JORDIS-LOHAUSEN. Editions Flammarion Jeunesse / Père Castor, septembre 2020

Dans son album, Alexander Jordis-Lohausen nous transporte en Orient auprès de deux cigognes faites prisonnières par un garde soucieux de s'enrichir mais qui se trouve nommé "Gardien en chef des Oiseaux". Enfermées dans une cage dans le palais du Roi, elles trouvent une aide inattendue en la personne de Sophie qui les conseille sur la manière de tromper Osmin et ainsi, de pouvoir être libérées...

J'ai beaucoup aimé ce conte qui nous parle de liberté, d'entraide et de cause animale. Ses illustrations nous immergent dans un Orient fantasmé aux teintes bleu nuit et or, à la belle végétation.

ROMAN ADO

Trouver les mots. Gilles ABIER. Editions Le Muscadier, collection "trouver les mots", mai 2017

Gabriel est sommé d'expliquer l'appel reçu la veille par son cousin Julien. Mais Gabriel ne trouve pas les mots. Du genre taiseux, il nous explique en remontant le temps et sa complicité avec Julien, combien il n'a jamais vraiment su trouver les mots, et combien leurs caractères différent et pourquoi.

Jusqu'à ce que la toute fin nous apprenne ce qui est arrivé à Julien.

 Un drame, on le sait dès le début puisque ce sont un policier et sa mère qui cherchent à le faire parler.

Ce court récit est glaçant. De par sa construction narrative qui joue avec nos suppositions que par ses thèmes: les réseaux sociaux, la culpabilité, la comparaison...

Un récit à lire le cœur bien accroché.

BD / MANGA

Le château des Etoiles. Vol 1 - 1869: La Conquête de l'espace. Alex ALICE. Editions Rue de Sèvres, janvier 2018

Fin XIXe siècle, les découvertes techniques sont nombreuses et fascinantes. Elles permettent de dépasser des limites, d'explorer toujours plus loin, toujours plus haut. Malheureusement, elles ne sont pas sans dangers ni conséquences. Et ainsi meurt la mère de Séraphin, attirée par les cieux et la conquête de l'éther, un gaz qui permettrait de se déplacer sur le globe a une vitesse fulgurante.

Un an après, Archibald, le père de Séraphin reçoit un étrange message lui apprenant que le carnet de son épouse a été retrouvé et qu'il est attendu en Bavière le lendemain. Un billet de train se trouve avec la missive.

Mais à la gare, Archibald, accompagné de son fils qui est ensuite censé aller chez sa tante, est accueilli par un groupe sinistre dont le cheff est Prussien, Séraphin en est certain. Ainsi se retrouvent-ils dans un train... Puis dans un autre, et un autre... qui les mènent finalement tous deux en Bavière, sur le Rocher du Cygne, en Bavière.

Là, ils découvrent le projet du roi Louis II de Bavière, qui lui aussi, est à la recherche de l'éther. Mais au sein de sa Cour, certains complotent contre lui pour apporter des informations à la Prusse...

Séraphin va devoir ruser, non sans moult dangers, pour que le projet du Roi soit mené à son terme.

Autour de ce scénario qui entremêle un univers steampunk à du fantastique, le contexte politico-historique est minutieusement bien rendu.

L'époque est très tendue politiquement, l'Allemagne n'est pas encore unie, la guerre entre l'Empire français de Napoléon III et la Prusse de Bismarck n'a pas encore commencée, et l'on ressent un certain trépignement pour vouloir, posséder et maîtriser des technologies liées à la vitesse. Le personnage de Louis II de Bavière est très bien rendu. Cousin chéri de l'Impératrice Sissi, il était excentrique, mécène, philanthrope, plus intéressé par les arts que par la gourvernance et l'administration de son royaume. Il passait le plus clair de son temps à vouloir faire construire des châteaux, financer des projets jugés utopiques, et ici, cette conquête de l'éther.

Le dessin est magnifique et riche de détails. Il nous immerge dans l'intrigue, riche et complexe, aux côtés des différents personnages (ayant réellement existé ou non)  et notamment de Séraphin, un gamin attachant, dynamique et volontaire.

J'ai vraiment adoré ce tome, premier d'une longue série: seize tomes semble-t-il, auxquels s'agrègent de nombreux spin-off... J'espère pouvoir poursuivre.

Les Mythics - Tome 1 - Yuko. Patrick SOBRAL, Patricia LYFOUNG, Philippe OGAKI, Jenny. Editions Delcourt, mars 2018

Il y a très longtemps, le Mal, incarné en six Dieux, fut refoulé, vaincu et scellé sur la Planète Rouge Mars grâce à l'action de six héros. 

Aujourd'hui, le Mal revient...

Yuko est une jeune Japonaise, intelligente, geek, fan de musique et qui joue de la batterie, au caractère revêche, à la répartie aiguisée, et avec une mèche rose dans ses cheveux bleus. Un soir, alors qu'elle a piraté l'ordinateur de l'école pour pouvoir disposer d'une salle pour répéter avec le groupe, au détriment des danseuses, ces dernières l'agressent sur le chemin et sous la pluie. Yuko se met en colère et la foudre la frappe. Suite à cela, dans le miroir, un vieil homme cornu, Raijin, lui parle. Il arrive à en sortir sous l'apparence d'un mini-papy, un esprit réincarnation du Dieu de la Foudre et du Tonnerre qui a vaincu le Mal il y a fort longtemps, et Yuko serait sa descendante et dotée du même pouvoir qu'il lui faut apprendre à maîtriser.

Yuko a à peine le temps de digérer l'information que la voilà à revoir combattre Fujin, l'Incarnation du Vent, une des facettes du Mal.

J'ai beaucoup aimé ce premier tome qui pose l'intrigue d'une manière très dynamique. L'inspiration manga est très présente dans le dessin, au niveau des expressions faciales et corporelles comme du jeu de couleurs.  Cela me renvoie aux dessins animés de mon enfance. L'intrigue, somme toute déjà vue mais aussi infinie, entremêle l'ancien au nouveau, la tradition à la technologie, et use de beaucoup d'humour. La relation entre Yuko et son petit frère est particulièrement criante de vérité!

C'est mon 9 ans qui a découvert cet album et qui n'a eu de cesse de m'en parler (il est clairement le public cible!). Il nous faut donc la poursuivre!

NeuN - Tome 2. Tsutomu TAKAHASHI. Editions Pika, novembre 2019

Pour assurer la pérennité du IIIe Reich, ont été conçus treize enfants par insémination avec de l'ADN du Führer et portés par une femme aux capacités exceptionnelles, appelée La Déesse. Ils ont disséminés aux quatre coins du pays, dans des familles d'accueil et protégés par des Wänden. Mais en 1940, un des treize correspond aux critères attendus, Sechs, aussi, les douze autres doivent être éliminés sur son ordre.

Dans le premier tome, nous avions fait connaissance avec Neun, jeune garçon blond à la bouille encore ronde, dont le Wand, Théo Becker, soldat SS, a refusé de coopérer, s'enfuyant avec lui et trouvant dans la ville voisine de leur village l'enfant Acht et sa Wand, Noémie, une jeune femme d'origine asiatique maniant le sabre d'une manière redoutable.

Le Docteur U vient d'arriver sur place et nous découvrons qu'il connait très bien Théo...

Ainsi commence le tome 2, qui nous raconte leur rencontre en 1923, lorsque Théo avait 13 ans et Ulrich 14, avec déjà un goût très prononcé pour l'expérimentation médicale sur cobayes humains.

Après avoir échappé aux nombreuses troupes et s'être retranchés chez le gérant de l'hôtel qui les a dénoncés, Théo part à la rencontre d'Ulrich pour déterminer si les enfants veulent la peine de les protéger. Ce qu'il découvre le glace. Ce qu'il ne ait pas, c'est qu'il est manipulé.

Dans le même temps, Naun abrège les souffrances d'un homme qui a beaucoup souffert dans sa vie. Des SS viennent frapper aux portes pour débusquer tous les garçons d'environ 10 ans. Ainsi, l'un d'entre tombe-t-il sur Neun qui ouvre et obtient de lui ce qu'il veut comme s'il l'avait hypnotisé.

Enfuis de ce logement, ils retrouvent Théo qui est accompagné d'un garçon aux cheveux noirs...

NeuN est un manga thriller dont l'intrigue fantastique repose sur un contexte historique avéré: le régime nazi du IIIe Reich, l'après-Première Guerre mondiale en Allemagne et la misère dans laquelle elle s'est trouvée plongée, les expérimentations médicales...

L'intrigue est aussi glaçante que prenante. Le dessin est aussi vif que particulier, très dynamique, ne permettant parfois pas de distinguer le personnage ou ce qu'il accomplit, tant le trait peut être épais et charbonneux, les traits hachés au couteau.

Les visages et les physionomies ne me plaisent d'ailleurs pas vraiment, sauf ceux des personnages principaux. Ces derniers ont les traits fins, aiguisés, ils sont blonds et correspondent au stéréotypes, quand les autres sont trapus, les traits grossiers et épais, lourdauds.

Le tome 3 m'attend et je vais vite le lire!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Le Diable par la queue. Suivi de Pourquoi écrire? Paul AUSTER. Editions Babel, mai 1999

Dans cette autofiction, Paul Auster revient sur son adolescence et ses années en tant que jeune adulte. S'il a toujours voulu être écrivain, il a aussi toujours su que ce métier ne se suffisait pas à lui-même, en tout cas au début. Il lui a donc fallu travailler en parallèle de ses études. Ainsi nous raconte-t-il ses différents jobs, les personnes rencontrées, ce qu'il en a gardé comme souvenirs. Ainsi nous raconte-t-il son besoin d'argent, son rapport à l'argent comme celui, très ambigu, que ses parents entretenaient vis-à-vis de l'argent et qui a fait sombrer leur mariage.

Il y a des passages happants et d'autres plus longuets, mais toujours intéressants, d'autant que Paul Auster a une écriture très descriptive et immersive.

Malenfer - Tome 1 - La forêt des Ténèbres. Cassandra O'DONNELL. Editiosn Flammarion Jeunesse, octobre 2014

Gabriel et Zoé habitent tout près de la forêt de Malenfer. Chaque matin la regarde en frissonnant, Cette forêt est dangereuse et il ne faut surtout pas s'en approcher. C'est pour trouver le moyen de la combattre que leurs parents sont partis demander conseil au Sorcier. En attendant, Gabriel et Zoé se débrouillent seuls. Ce qui n'est pas toujours facile. D'autant qu'il se passe aussi d'étranges choses à l'école. Un élève a disparu, sa basket a été retrouvée près du lac, de l'autre côté du village, un professeur est absent, le directeur claudique et semble très préoccupé... Zoé connaît les secrets de quasi tous car elle a un don, un pouvoir particulier, et sait que la plupart des enseignants ou personnels de l'école sont des personnages magiques ... Avec son frère et les amis de ce dernier, ils espèrent trouver le monstre qui semble tant effrayer le directeur et qui se tapit au fond du lac...

Il y a beaucoup de choses dans ce premier tome, et beaucoup d'élément très mystérieux, comme dans toute fantasy. C'est tout un univers à s'approprier. Les personnages de Gabriel et Zoé nous sont d'emblée attachants et il me tarde de les retrouver.

3/ Que vais-je lire ensuite?

2105. Mémoire interdite. Anouk FILIPPINI. Editions Auzou, février 2020

Présentation de l'éditeur:

En 2105, deux classes sociales existent : les privilégiés - qui à l’'adolescence reçoivent un sérum leur permettant de vivre 400 ans - et les ordinaires. Une fois par an, un grand concours est organisé pour permettre à des ados ordinaires de recevoir le précieux sérum. Les épreuves portent sur leurs capacités cérébrales. La jeune So décide de participer, mais des événements incroyables vont lui faire comprendre qu’'une bactérie révélatrice de souvenirs de 2015 est nichée dans son cerveau. Et certains sont prêts à tout pour connaître ses souvenirs.

Pour finir, je vous mets le lien des articles parus la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Et surtout, prenez soin de vous!!

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 23/09/2020 07:04

Que de lectures ! (et je ne connais aucun titre) Bravo à votre 9 ans de partager avec vous sa lecture et de vous conseiller cette BD. C'est touchant. J'aime quand les livres tissent des liens entre les lecteurs....La BD Neun est glaçante...
Belle fin de semaine Blandine !

Blandine 27/09/2020 21:21

Merci Nancy <3 C'est tout à fait cela pour NeuN et Les Mythics ;-)
Belle fin de soirée à vous :-)

FondantGrignote 21/09/2020 10:31

Bon début de semaine, Blandine !

Blandine 22/09/2020 13:39

Merci beaucoup Fondant! Pour toi aussi :-D