Le joueur d'échecs. David SALA. D'après Stefan ZWEIG. – 2017 (BD)

Publié le 27 Mai 2020

Le joueur d'échecs

 

Adaptation de David SALA

D'après la nouvelle de Stefan ZWEIG (1943)

 

Éditions Casterman, octobre 2017

128 pages

 

Thèmes : Échecs, Identité, Nazisme

 

1941

 

Depuis le pont d'un paquebot reliant New-York à Buenos Aires, deux hommes observent la foule qui se presse de monter à bord. Jusqu'à ce qu'un homme retienne leur attention : Mirko Czentovic, champion du monde des échecs. Grand, blond aux yeux bleus, une origine modeste et une histoire extraordinaire, il est réputé aussi fin tacticien qu'inculte.

 

Le narrateur aimerait disputer une partie contre lui, mais ce dernier refuse toute approche et reste enfermé dans sa cabine à s’entraîner « sur un tout petit échiquier de voyage ».

 

Grâce à une petite mise en scène, la rencontre se fait, moyennant 250 dollars, entre Czentovic et un riche et arrogant ingénieur écossais, Mc Connor, entouré de quelques hommes, eux-mêmes joueurs, et de notre narrateur.

 

Petit retard calculé, défaite au vingt-quatrième coup, Czentovic accepte la revanche.

Tout se déroule au mieux, trop bien même et c'est là qu'entre en scène un homme, tapi dans l'ombre jusqu'ici, et qui conseille Mc Connor jusqu'à obliger le Champion à déclarer le match nul.

 

Devant la perspective d'une partie contre Czentovic, l'homme fuit, précisant que cela fait vingt-cinq ans qu'il n'a pas joué.

Curiosité pour les uns, orgueil pour l'autre, il faut que cet affrontement aux échecs se fasse ! Et notre narrateur de partir à sa recherche.

 

Il le trouve sur un pont et la discussion s'engage entre eux.

Comme lui, M. B., est autrichien, et il lui raconte comment il en est venu à s'intéresser à la théorie des échecs.

Une histoire compliquée, révélatrice de notre charmante et grandiose époque.

Le joueur d'échecs. David SALA. D'après Stefan ZWEIG. – 2017 (BD)
Le joueur d'échecs. David SALA. D'après Stefan ZWEIG. – 2017 (BD)
Le joueur d'échecs. David SALA. D'après Stefan ZWEIG. – 2017 (BD)
Le joueur d'échecs. David SALA. D'après Stefan ZWEIG. – 2017 (BD)

Cette nouvelle, écrite au Brésil et publiée à titre posthume en 1943, est la dernière de Stefan Zweig. Je ne l'ai jamais lue (ou peut-être par petits bouts) et ne peux donc dire si cet album lui est fidèle.

Néanmoins, il m'a beaucoup plu.

 

Par son esthétique d'abord.

Le dessin de David Sala est particulier, fait de crayon et d'aquarelle, floutant certains contours et conférant à ses personnages des expressions faciales très fortes, même si certains se ressemblent.

Les cadrages jouent sur différents plans serrés, décortiquant les émotions, figurant l'emprise du jeu jusqu’à l'obsession, jusqu'à l'oppression.

Ainsi, les décors sont très travaillés et l'échiquier se rappelle partout : le montant des fenêtres, le sol, sur les vêtements, un couvre-lit, le carrelage au mur. Et ce, jusque dans le découpage des cases, qui rapetissent, se multiplient, nous rapproche, nous distancie.

Cela commence dès la couverture et donne un mouvement au dessin, tout en l'alourdissant quelque peu.

Ainsi, tout est partie d'échecs.

Ainsi, tout est affaire de patience, de stratégie et d'emprise.

 

« Les échecs », ce mot polysémique sert autant à décrire le jeu, la défaite, que l'Histoire, représentée par M. B. et Mirko Czentovic. Cette nouvelle, grâce à différents récits enchâssés, décrit la concentration comme la folie qui peut s'emparer d'un joueur mais aussi, et surtout, la barbarie nazie qui déchire le monde.

 

Subtil et saisissant !

 

Une adaptation qui a également ravi Moka !

Cet album participe au RDV « BD de la semaine », aujourd’hui chez Noukette (CLIC) ; à notre challenge « Cette année, je (re)lis des classiques » de Nathalie et moi ; au « Petit Bac 2020 » d’Enna, pour ma 7e ligne, catégorie Mot au pluriel.

 

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes !

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Stephie 13/06/2020 08:01

Cet incontournable que je n'ai toujours pas lu...

Blandine 13/06/2020 10:14

Nouvelle ou BD, tu as le choix ;-)

Caro 09/06/2020 22:21

Je ne connais ni la nouvelle, ni le dessinateur ! Deux raisons d'essayer cet album qui me tente beaucoup !

Blandine 10/06/2020 09:58

Voilà ;-)

Moka 09/06/2020 11:40

Quel souvenir que cette lecture ! J'ai tellement aimé la lire et admirer les illustrations de ce génie qu'est Sala.

Blandine 10/06/2020 09:58

C'est vrai que ses dessins/peintures happent!

Karine 31/05/2020 16:32

J'ai adoré cette adaptation BD... et bon Zweig mon amour!

Blandine 13/06/2020 10:14

;-)

Nathalie 29/05/2020 14:04

J'ai lu pas mal de Stefan Zweig il y a... bien longtemps. Et j'aime bien les albums illustrés par David Sala, alors pourquoi pas ?

Blandine 31/05/2020 16:32

yapluka alors ;-)

Alexielle 29/05/2020 11:56

Encore un livre qu'il faut que je lise ^^ : j'aime beaucoup Stefan Zweig et pourtant il est toujours dans ma Pal. Je me note la BD pour après ^^ : j'aime beaucoup les dessins aussi !

Blandine 31/05/2020 16:31

Je ne peux que t'y encourager - pour les deux! Moi aussi je veux lire le roman!

Bidib 27/05/2020 16:49

j'ai lu la nouvelle dont j'avais beaucoup entendu parler et j'avoue avoir eu beaucoup de mal à entrer dans la lecture, j'ai mis un temps fous à en venir à bout. Cette adaptation ça me tente bien, graphiquement ça l'ai très intéressant

Blandine 31/05/2020 16:31

Le format BD permet souvent de pallier à ces aléas (en tout cas, ça marche pour moi!). Il faudrait que tu tentes!

Bouma 27/05/2020 14:43

j'adore le travail de David Sala que ce soit dans la bd ou dans la littérature de jeunesse !

Blandine 31/05/2020 16:30

Moi également! J'ai lu et présenté La colère de Banshee, à découvrir aussi ;-)

Noukette 27/05/2020 14:33

J'aime vraiment beaucoup le dessin de David Sala, il a quelque chose d'hypnotique !

Blandine 31/05/2020 16:29

Exactement!

Natiora 27/05/2020 14:06

J'ai adoré le roman et cette adaptation a l'air très réussie.

Blandine 31/05/2020 16:29

Je ne peux pas comparer mais ce roman graphique vaut le coup d'oeil (et la lecture!), oui!

eimelle 27/05/2020 11:19

j'aime bcp le roman (et Sweig en général!) il faudrait que je jette un oeil à cette BD!

Blandine 31/05/2020 16:28

Et moi au roman ;-)

Mylene 27/05/2020 11:08

un jour je lirai l'original, un jour :D

Blandine 31/05/2020 16:27

Voilà, moi aussi lol!

Vietnam 15j 27/05/2020 10:53

Merci beaucoup pour cet extrait de livre. Ça donne envie de découvrir la suite.
Bonne continuation !

Blandine 31/05/2020 16:27

Merci!