Gaspard de Paris - Tome 2. Paul THIES et Benjamin STRICKLER – 2020 (Dès 8 ans)

Publié le 14 Mai 2020

Gaspard de Paris

Tome 2

L'attaque des automates

 

Texte de Paul THIES

Illustrations de Benjamin STRICKLER

 

Editions Flammarion Jeunesse, collection "Castor Romans", mars 2020

144 pages

 

Dès 8 ans

 

Thèmes : Paris, Fantastique, Enquête, Amitié, Références, Mythologie

 

Paris, Montmartre, tout début XXe siècle.

 

Gaspard Saint-Georges, environ 13 ans, gamin des rues abandonné, a été recueilli par le Père Socrate, vieil antiquaire, qui a eu à cœur de lui apprendre à lire et à écrire.

Ainsi dévore-t-il les romans de Jules Verne et rêve-t-il d’aventures.

 

Dans le tome 1, nous avions fait sa connaissance alors que lui-même rencontrait une créature moyenâgeuse et effrayante, une gargouille de pierre mais bien vivante, sur les toits de Paris où il travaille en tant que ramoneur. Il est aussi tombé amoureux de Marguerite, une fille de son âge mais au rang social bien plus élevé. Aidé de la Gargouille et de son ami mitron Dieudonné, il avait réussi à démanteler un gang de malfrats.

 

Alors que Gaspard s’affaire au jardin par une belle journée de printemps, un monstre ailé s’empare du Père Socrate et l’emporte dans les airs.

Aussitôt la Gargouille renifle sa trace mais ne détecte aucune odeur.

-Ce n’était pas un dragon, Gaspard. C’était… une machine ! Un automate fabriqué par un être humain.

L’idée est terrifiante, d’autant que d’autres engins mécaniques rôdent dans le quartier.

Comment retrouver le Père Socrate ? Gaspard se rend compte qu’il ne sait pas grand-chose de lui, de son passé, de son histoire, de l‘origine de son surnom, et qu’il ignore même son vrai nom.

 

Le temps passe et un ancien malfrat refait son apparition, Tue-les-Taupes, qui cherche à tuer Gaspard.

Heureusement, le gamin des rues, blond et chétif appelé Petit Piaf, qui l’accompagne aide Gaspard. Accompagnés de Marguerite et de Dieudonné, ils mènent l’enquête qui vont les mener, l’espèrent-ils, vers le Père Socrate, ses secrets, et la nature de ces « animaux » mystérieux.

 

Dans ce deuxième tome, nous retrouvons l’atmosphère sale de ces quartiers pauvres de Paris où règnent survie et loi du plus fort.

Les enfants ne sont pas épargnés et leurs conditions de vie nous sont bien restitués sans pour autant que cela soit pesant. Gaspard et ses amis, positifs et plein d’allant, nous sont vite attachants.

 

Le récit entremêle une intrigue policière à du fantastique, des éléments mythologiques à des inventions et célèbre le courage, l’honnêteté et l’amitié.

Elle abonde de références littéraires, avec Jules Verne en premier, et fait quelques clins d’œil à notre monde contemporain.

Et la Gargouille ne manque jamais de nous faire voyager dans le temps avec ses petits détails historiques. J’aime beaucoup !

 

Ce roman, chapitré, est agrémenté de quelques illustrations aux tons orangés qui égayent le texte, permettant de faire des pauses dans un récit dense, bien documenté au vocabulaire riche.

Un roman qui ravira à coup sûr les lecteurs désireux d'aventures.

Merci aux Editions Flammarion Jeunesse

 

Il participe au au « Petit Bac 2020 » d’Enna, pour ma 7e ligne, catégorie Lieu.

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 14/05/2020 12:25

Paul Thiès... C'est un nom que je connais, sans arriver à me souvenir de ce que j'aurai pu lire de lui !
Une petite série sympathique visiblement !

Blandine 14/05/2020 16:14

Il est le "papa" de Plume le Pirate...
Oui j'aime beaucoup Gaspard et ses aventures!