Le Joueur de Flûte de Hamelin. Kochka et Aline BUREAU – 2015 (Dès 4 ans)

Publié le 25 Janvier 2020

Joueur Flûte Hamelin Blog Vivrelivre

Le Joueur de Flûte de Hamelin

 

Texte de Kochka d'après les Frères Grimm

Illustrations d'Aline BUREAU

 

Editions Flammarion Jeunesse - Père Castor, octobre 2015

Dès 4 ans

 

Thèmes : Avarice, Musique, Vengeance, Moyen-âge, Légende

 

Il était une fois, dans un petit village d'Allemagne nommé Hamelin, des habitants si pingres qu’ils avaient chassé les chats de leurs maisons pour ne pas avoir à les nourrir.

Sans prédateurs, les rats ont peu à peu envahi les rues, les caves, les maisons, les celliers, jusqu’aux lits.

Ils étaient désormais partout, se reproduisant toujours plus vite, grignotant tout et terrorisant les habitants qui firent revenir les chats. Sans succès.

 

Par un hiver glaçant, sous une épaisse couche de neige, un jeune homme aux habits festifs et colorés se présenta.

Il promettait de libérer la ville des rats contre mille pièces d’or.

 

Comment ? Grâce à un air de flûte.

Dès les premières notes, les rats sortirent et formèrent une colonne qui suivit le Joueur. Il les entraîna jusque dans la rivière, où tous se noyèrent.

Mais au moment de percevoir son dû, le Maire, soutenu par les habitants, refusa de verser le moindre écu.

 

Vengeur, le Joueur reprit sa flûte.

Les premières notes qu’il joua furent très fortes car elles disaient sa colère, puis son état d’esprit changea…
La musique s’adoucit sous ses doigts agiles.

Jolie mélodie qui envoûta les enfants de la ville, leur promettant des merveilles.

Tous suivirent le Joueur qui les entraîna jusqu’au cœur de la montagne attenante.

Tous sauf un, ralenti par son pas boiteux.

 

Aujourd’hui encore, dit-on, Hamelin pleure ses enfants perdus.

 

Joueur Flûte Hamelin Vivrelivre
Joueur Flûte Hamelin Vivrelivre
Joueur Flûte Hamelin Vivrelivre

Kochka a été à l'essentiel.

Dès les premiers mots, nous saisissons l’avarice des habitants, avarice certainement longue, héréditaire, ancestrale

Elle préfigure la suite dont l'action se situe dans un temps très court. La prolifération des rats, et surtout ce qu'il en advint. Tout se déroule sur une même journée: rencontre, négociation, délivrance et vengeance.

 

Les peintures d'Aline Bureau accompagnent à merveille les mots, poétiques, chantants mais durs, de Kochka. Elles soulignent la froideur de la ville, le caractère et le cœur mauvais des adultes, les sentiments contraires du Joueur, l'innocence et la pureté des enfants dans un paysage hivernal, enneigé, quasi immaculé et presque sans couleurs.

 

Et de se demander si le départ de ces enfants est un malheur ou un sauvetage…

Il existe plusieurs versions et plusieurs origines possibles à ce conte, triste, voire même cruel, et pourtant hypnotisant. Et que j’aime beaucoup.

Chacune met l'accent sur un détail, et toutes reforment l'histoire.... Ici, ce sont les chats et la saison hivernale. Le Joueur, en plus d'être vêtu d'une manière bigarrée, l'est aussi de façon légère. Il n'hésite pas à aller dans la rivière pour noyer les rats, et se sèche au soleil en sortant... Or, nous sommes en hiver. Cela rajoute au fantastique du personnage...

Dans d'autres (et d'après l'histoire originelle), c'est en été, et les enfants disparaissent, noyés, dans la même rivière que celles des rats.

 

 

Je vous l’ai déjà présenté avec :

 

De Kochka, voici:

 

D'Aline Bureau, voilà: Les Quatre Géants. Album écrit par Zemanel.

 

 

Cet album participe au Challenge « Contes et Légendes » de Bidib ; au Challenge « Je lis aussi des albums 2019 » de Sophie Hérisson ; au « Petit Bac 2020 » d’Enna pour ma 1e ligne, catégorie Son ; ainsi qu’à notre Challenge « Cette année, je (re)lis des classiques 2020 » avec Nathalie.

Contes et Légendes Vivrelivre
Je lis aussi des albums Vivrelivre
Petit Bac Vivrelivre
Challenge Classiques Vivrelivre

 

 

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

 

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramBabelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

FondantGrignote 25/01/2020 12:06

Le style d'illustrations me plaît beaucoup !

Blandine 26/01/2020 21:33

Il est superbe! Et je t'encourage à découvrir aussi Les Quatre Géants ;-)