Ceux qui restent. Josep BUSQUET et Axel XÖUL – 2018 (BD)

Publié le 16 Janvier 2019

Ceux qui restent

 

Scénario de Josep BUSQUET

Dessins d’Axel XÖUL

 

Editions Delcourt, série « Des gens ordinaires », mars 2018

 

128 pages

 

Thèmes : Famille, disparitions, Peurs, Rumeurs, Fantastique, Nostalgie

 

C’est grâce à quelques Bulleurs du mercredi que j’ai découvert ce roman graphique, qui oscille entre conte et thriller psychologique, à la fois terriblement glaçant et implacablement nostalgique.

C’est un coup de cœur, un coup au cœur, un récit comme je les aime malgré (ou grâce à) l’indéfinissable tristesse qui en émane.

 

Quel enfant ne rêve pas qu’une aventure extraordinaire s’offre à lui ?

Quel enfant ne rêve pas d’affronter des méchants, de dégainer vaillamment son épée, d’être un héros adulé, de sauver des royaumes et des êtres merveilleux, de raconter ses périples à ses amis et parents subjugués ?

Souvenons-nous !

Nous étions ces enfants qui s’inventaient, s’imaginaient vivre de telles histoires (lues ou vues), et qui auraient aimés être Wendy, John ou Michael Darling (dans Peter Pan) !

 

Si nous avions pu partir, aurions-nous pensé à nos parents ?

Non, certainement que non.

Nous serions partis le cœur fier et vaillant, heureux d’avoir été choisis, désignés, … élus !

 

Ce roman graphique nous dévoile l’envers du décor, nous montre l’horrible réalité que vivent Ceux qui restent, qui attendent et qui espèrent…

 

Il nous raconte l’histoire des époux Hawkins et de leur petit garçon, Ben.

Et nous allons les suivre tout au long de leur vie aux côtés d’un narrateur extérieur très empathique.

 

Ben est le seul à pouvoir sauver les Wumples, du royaume d’Auxfanthas. Aussi s’envole-t-il auprès de cet être fabuleux et de ses épiques promesses.

 

Pour ses parents, pour notre monde si cartésien, il a disparu.

A-t-il été enlevé, a-t-il fugué ?

 

Nous lecteurs, avec ses parents, nous allons espérer, frémir, attendre son retour.

Car il va revenir oui, mais pour mieux repartir ensuite, et revenir, et repartir...

La vie est si éclatante là-bas, si terne ici, si grisante là-bas, si confinée ici.

 

De ce lieu, nous ne verrons rien, nous ne saurons rien, hormis quelques bribes de ses incroyables récits, empreints de fantastique, et racontés sans jamais varier… preuve évidente d’un traumatisme pour les experts et signe éloquent de l’inadaptation de Ben à son ancien monde (celui de ses parents) pour nous.

 

Comment ses parents vivent-ils l'absence, l'inquiétude, le doute, la culpabilité, ses histoires, le temps qui s’écoule différemment pour leur fils et pour eux?

Comment résistent-ils aux questions de la police, aux rumeurs des voisins, à l’esseulement, aux suspicions, à l'acharnement des médias ?

Parce que seuls les parents peuvent être responsables de la disparition, non?

 

Mais si ses histoires « d’enfant » étaient vraies?

Et s'il fallait voir, croire, au-delà des apparences et des raisonnements?

 

*****

 

Nous, lecteurs, savons.

Mais si ce n’était pas le cas, que penserions-nous ? Serions-nous influencés par les apparences, notre raison, les ragots, les médias ? Serions-nous compatissants, accusateurs, ou pire, indifférents ?

Et si c’était nous les parents de Ben ?

 

Ce roman graphique, implacable, questionne et heurte.

Je n'ai pas vu venir la fin, ou plutôt, je n'ai pas voulu qu'elle soit celle-là, mais il ne pouvait y en avoir une autre. Et de s’interroger sur les multiples sens du titre et autres métaphores…

Il est aisément adaptable à toutes sortes de situations et interroge, d’une manière plus large, plus vaste, notre rapport à l’Autre, à l’Humain.

 

Il est servi par une superbe couverture.

Les dessins intérieurs m'ont un peu moins plu cependant, notamment au niveau des visages.

Le trait est semi-réaliste, semble mêler plusieurs lieux et décennies, entre 1920 et 1960. J’ai aimé les pages blanches qui volent au vent lorsque nous voyons l’extérieur : sur la couverture, du cadre d’une fenêtre, en pleine rue… C’est très symbolique.

Les couleurs sont volontairement sombres, dans des tons passés, marrons, grisâtres et rosés.

 

Vous avez aimé Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher (moi oui !) ? Vous aimerez Ceux qui restent !

Ceux qui restent. Josep BUSQUET et Axel XÖUL – 2018 (BD)
Ceux qui restent. Josep BUSQUET et Axel XÖUL – 2018 (BD)
Ceux qui restent. Josep BUSQUET et Axel XÖUL – 2018 (BD)
Ceux qui restent. Josep BUSQUET et Axel XÖUL – 2018 (BD)

Cet album participe au RDV BD de la semaine qui se déroule aujourd’hui chez Stephie (CLIC).

 

Découvrez aussi les avis de Sabine ;

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramGoogle+Babelio et Livraddict.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 28/01/2019 20:39

Bon, comme j'ai adoré "ces jours qui disparaissent" (l'histoire surtout, le dessin et la couleur un peu moins !) je sais ce qui me reste à faire... ;)

Caro 26/01/2019 19:37

Je vais essayer de suivre ton conseil, puisque j'ai beaucoup aimé "ces jours qui disparaissent" !

Blandine 27/01/2019 12:42

Et j'espère que tu vas autant aimer que moi ce bel album <3

bouma 23/01/2019 16:38

j'ai adoré la référence citée à la fin de ton article alors je plongerais bien dans cette lecture.

Blandine 23/01/2019 22:06

Je ne peux que te le souhaiter :-)

Madame 22/01/2019 07:50

Tu me donnes très envie de la découvrir, je note.

Blandine 22/01/2019 14:28

Oh oui, tu peux! Belle lecture à toi :-)

Amandine 19/01/2019 16:10

Il a l'air sublime.

Blandine 19/01/2019 16:29

L'histoire l'est vraiment (avec sa part de tristesse). le graphisme me plaît moins mais accompagne très bien le propos

Bidib 19/01/2019 15:03

j'ai beaucoup entendu parler de cette bd, elle me fait bien envie

Blandine 19/01/2019 15:12

J'espère que tu concrétiseras cette envie, tout à fait fondée ;-)

Azilis 18/01/2019 14:42

J'ai trop trop envie de la lire celle-ci! Hop réservée à la bibliothèque! :D

Blandine 19/01/2019 15:11

Oh génial! J'espère qu'elle te plaira autant qu'à moi :-)

Fanny 18/01/2019 12:24

Oh il me tente tellement! Depuis le temps que je le vois!

Blandine 19/01/2019 15:11

Il va te falloir craquer ;-)

MyaRosa 17/01/2019 17:30

Quelle belle découverte ! J'ai bien envie de me laisser tenter...

Blandine 19/01/2019 15:10

Oh oui tu peux :-) C'est vraiment un très bel album!

Karine 17/01/2019 03:14

Bon, je suis mélangée... c'est une série? Me semble que je cherche cette BD depuis longemps et là, je vois publié en 2019... j'y comprends rien. Ceci dit, je la veux!

Blandine 17/01/2019 16:03

Non non, ce n'est pas une série. Mais peut-être que ma référence à "Ces jours qui disparaissent" t'a induite en erreur... ce sont deux albums distincts mais au procédé similaire. "Ceux qui restent" est paru en 2018.
J'espère qu'il te plaira :-)

jacques viel 16/01/2019 21:43

Encore un album aimé et chroniqué par Nathalie sur Un Amour de BD

Blandine 16/01/2019 22:17

:-)

Nancy 16/01/2019 21:24

Tout me plaît même si je pressens une fin très triste (ou tout dépend comment on voit les choses).
Merci pour cette belle découverte Blandine et bonne soirée.

Blandine 16/01/2019 22:17

Triste oui, un brin de fatalité peut-être aussi... elle ne pouvait être autre en tout cas pour ces personnages...
Cet album vous plairait sans nul doute, car au-delà, il est aussi question de résilience.
C'est vraiment un très bel album!
Belle soirée à vous <3

Soukee 16/01/2019 15:42

Un album qui a l'air vraiment chouette, entre merveilleux et pragmatisme. Je note !

Blandine 16/01/2019 22:15

Tu m'en vois ravie! Chouette n'est peut-être pas le terme le plus adéquat cependant ;-) (je chipote hein,!)

Jerome 16/01/2019 13:04

J'ai beaucoup aimé Ces jours qui disparaissent donc je sais ce qu'il me reste à faire ;)

Blandine 16/01/2019 22:14

Te ruer sur celui-ci!!!

sabine 16/01/2019 11:13

J'ai beaucoup aimé cette approche quasi mystérieuse, quasi spirituelle et énigmatique. Il y a beaucoup de choses à dire sur ce récit. Bravo !

Blandine 16/01/2019 22:14

Oh que oui!! C'est vraiment un très bel et très fort album <3

Iluze 16/01/2019 09:49

Oh tu en parles tellement bien que tu me donnes super envie de le lire !

Blandine 16/01/2019 22:13

Merci :-)
Oui oui cet album est à découvrir!

Brize 16/01/2019 08:51

Ben moi je n'ai pas aimé "Ces jours qui disparaissent" (le graphisme ne m'a pas plu) mais j'ai beaucoup aimé "Ceux qui restent" ^^ !

Blandine 16/01/2019 22:12

Si ce n'est "que" le graphisme de "Ces jours qui disparaissent" qui ne t'a pas plus, mais que le scénario t'a convaincue, on se rejoint alors ;-)

Enna 16/01/2019 08:48

très tentant! Et comme il est à la médiathèque, il sera lu un jour je pense ;-)

Blandine 16/01/2019 22:11

Je ne peux que te le souhaiter!

lasardine 16/01/2019 08:25

lu cette semaine, j'ai adoré!!! billet prochainement!

Blandine 16/01/2019 22:11

Je suis contente de savoir qu'il t'a plu et que t vas le présenter. Hâte de lire tes mots!

Stephie 16/01/2019 08:11

Rhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaa il me la faut :)

Blandine 16/01/2019 22:10

OOOuuuiiiii!!!!!