Sherlock, Lupin et moi - Tome 2 - Dernier acte à l'Opéra. Irène ADLER – 2017 (Dès 10 ans)

Publié le 22 Juin 2018

Sherlock, Lupin et moi

Tome 2

Dernier acte à l'Opéra

 

Irène ADLER (pseudonyme de Pierdomenico BACCALARIO et Alessandro GATTI))

Illustrations de Bruno IACOPO

Traduit de l’italien par Béatrice DIDIOT

 

Editions Albin Michel Jeunesse, mai 2017 (Italie, 2012)

304 pages

Dès 10 ans

 

Thèmes : Enquête, Angleterre, piraterie, Amitié, entraide

 

Quel plaisir de retrouver Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irène Adler, jeunes adolescents, dans leur deuxième enquête.

Le tome 1 vit leur rencontre à Saint-Malo, naître leur amitié et converger leurs goûts pour les énigmes et les enquêtes.

Là, nous les retrouvons à Londres, alors que la guerre franco-prussienne a commencé.

 

Léopold Adler a souhaité emmener sa famille à Londres car Paris n'est plus sûre, mais sa femme refuse d'abandonner sa maison, ses biens. C'est donc qu'avec son père adoré qu'Irène prend le train, le bateau pour se retrouver en Angleterre et assister à un opéra de Giuseppe Barzini, que la voix d'Ophelia Merridew sublime.

 

Dans cette ville inconnue, elle retrouve Sherlock - qui y vit - et Arsène.

Mais le père de ce dernier est emprisonné, soupçonné de meurtre sur l'assistant italien de Giuseppe Barzini, Santi.

Arsène veut innocenter son père mais se doit de faire quelques révélations sur les agissements et la vraie nature des activités de celui-ci à ses amis.

 

Mais bien vite, l’enquête se complexifie avec la disparition d’Ophelia Merridew...

L'enquête est haletante, pleine de rebondissements.

Elle nous fait visiter tout Londres, de ses beaux quartiers à ses bas-fonds, de la lumière à la pénombre, du spectacle à l'envers des décors, au sens propre comme au figuré. Tout en introduisant une première confrontation médiatique, grâce à Sherlock, et de voir comment une information en balaie une autre

 

J’ai préféré ce deuxième tome, plus fourni, plus intime, qui nous dévoile des fragments de la vie familiale des trois jeunes héros.

A nouveau raconté par Irène qui se remémore ces évènements, les allers-retours entre le futur et le présent de ces enquêtes sont fréquents, créant une mise en abyme, une histoire dans l’histoire, suscitant du suspense.

 

Si le premier tome nous donnait à penser qu’elle avait été adoptée, ce deuxième tome le confirme. Reste à connaître le pourquoi.

Il laisse aussi entrevoir les multiples ramifications de l'univers de Sherlock Holmes et d'Arsène Lupin, dans une moindre mesure.

Ce jour-là, au cœur de la remise, j’assistai, je crois, à la première enquête à la loupe de celui qui deviendrait un jour le plus illustre des détectives.
Cette même loupe avec laquelle on l’immortaliserait bien des fois par la suite. Et quitte à raconter les choses telles qu’elles se sont véritablement passées, eh bien… reconnaissons que ses premières observations ne furent pas particulièrement éclairantes.

Un roman plaisant, un trio attachant, une couverture très attrayante, une série que j’ai hâte de poursuivre !

 

Ce roman participe au « Mois anglais 2018 » de Lou et Cryssilda ;  « Petit Bac 2018 » d’Enna, pour ma 6e ligne catégorie Art ; à l’Objectif PAL d’Antigone, et au challenge « Je termine ce que j’entreprends » de Pauline.

Belles lectures et découvertes,

Blandine

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+Babelio et Livraddict

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antigone 23/06/2018 15:21

Voilà qui semble bien sympathique !! ;)

Blandine 24/06/2018 12:17

Oui très :-)

Mickaéline 23/06/2018 09:13

J'avais beaucoup aimé, le premier tome. Me promettant de continuer la série, mais ton avis, me rends presque impatiente de me procurer ce second tome. Je ne sais pas si mon porte-monnaie, et ma PAL te disent merci :D

Blandine 24/06/2018 12:17

Mais si mais si bien sûr ^^

rachel 22/06/2018 18:47

et bin tout un tome...c'est chouette de trouver un tel trio....;)

Blandine 24/06/2018 12:17

oh oui:-)