Récapitulatif de lectures de vacances - Août 2017

Publié le 29 Septembre 2017

Comme les années passées, voici mon récapitulatif de lectures et achats, tout en mots et en photos :-)

Récapitulatif de lectures de vacances - Août 2016

Mois d'août, mois de vacances, départ, dépaysement, rythmes défaits, autres priorités, visites, soleil, déconnections et ... , lectures. Synonymes du mot vacances pour moi, elles (me) sont indispensables, encore plus que le reste de l'année.

Alors je peaufine, je prépare ma petite liste, trouve une place dans tous les bagages, sacs et petits espaces. Ouf, on part en voiture! Je sais bien que j'en prends trop, pas grave! ça me rassure, ça m'apaise et me galvanise aussi. Mon chéri ne dit rien, c'est un feu vert! Et le trio en profite également!

J'en achète aussi toujours sur place, craquage livresque et coups de cœur mêlés, ceux qui seront plus difficiles à trouver ailleurs.

Au final, impression toujours un peu amère de n'avoir pas assez lu, mais chaque livre est chargé d'une aura, d'un souvenir propre, qui ressurgit à chaque fois que j'y repense, que je le regarde, que je le ressors.

A Saint-Malo

Je vous emmène en Bretagne, en Ille-et-Vilaine plus précisément. Après la Corse, ce fut le grand écart à plus d'un titre, et même si cette région est riche, elle n'a pas su nous conquérir. Pour autant, nous y reviendrons, mais pas tout de suite!

ALBUMS

Récapitulatif de lectures de vacances - Août 2017Récapitulatif de lectures de vacances - Août 2017

Histoire de la Bretagne. Texte de Patricia CRETE. Collectif d'illustrateurs. Editions Quelle Histoire, avril 2016.

Anne de Bretagne. Texte de Patricia CRETE. Collectif d'illustrateurs. Editions Quelle Histoire, collection "Temps Modernes", octobre 2015.

Vu notre destination de vacances, ces deux petits albums étaient incontournables.

Je vous les présenterai dans un article dédié à la Bretagne, avec cet album-ci:

La Bretagne... et ses contes, ses visites, ses recettes....      Editions du Père Castor, collection "Le grand livre des régions".

 

Le p'tit bonhomme des bois. Texte de Pierre DELYE et illustrations de Martine BOURRE. Editions Didier Jeunesse, collection "Mes P'tits Didier", décembre 2015.

Alors que nous étions dans une librairie à Rennes, mon dernier s'est rué sur cet album, lu en classe et a voulu  pour que je le lui prenne. Son frère le lui a lu et il s'est régalé d'entendre à nouveau ce conte de randonnée, tout en répétitions et jeux de mots, à la chute très drôle.

Dans les bois, un p'tit bonhomme se promène sans voir qu'un blaireau l'a remarqué, lui emboîtant le pas. Mais ce dernier n'a pas vu le renard qui se met à le suivre, ni le renard le loup, ni le loup l'ours. Mais soudain, le p'tit bonhomme des bois s'arrête et se met à regarder autour de lui et jusqu'à derrière... là c'est la panique et la débandade. 

Un album rigolo, aux illustrations multiples!

La forêt et la pluie aident à l'apparition des champignons! Quant à savoir s'il sont comestibles, on ne s'y est pas risqué!

Le Loup, le librairie et l'éditeur. Texte d'Arthur LENORMANT et illustrations de Sandrine MONNIER, Editions Thomas Jeunesse, mars 2017.

C'est dans la Librairie Le Failler à Rennes que j'ai trouvé cet album.

Voici un papa loup confronté à une question de son fils: pourquoi, dans les livres d'histoires, les loups sont-ils toujours barbares et sanguinaires?

Il décide alors d'aller voir celui qu'il pense responsable: le libraire, qui après avoir opposé littérature  générale, adulte - et donc utile / à celle de la jeunesse, l'oriente vers la personne du rayon qui lui propose d'autres visions du Loups avant de l'envoyer chez un éditeur.

Jeux de mots, représentations et stéréotypes, clins d’œil, végétarisme, cycle et "utilité" du livre jalonnent cet album.

Mont-Saint-Michel

La Princesse de l'Aube. Texte de Sophie BENASTRE et illustrations de Sophie LEBOT. De La Martinière Jeunesse, mars 2017.

Ce très grand album, aux magnifiques illustrations envoûtantes et immersives nous transporte dans le royaume d'Elysea. Un pays merveilleux, aux milles couleurs et douceurs, dans lequel la paix règnait, où le couple royal était aimé et les sujets heureux.

Mais un jour la terre trembla et engloutit dans les ténèbres les humains, sans distinction de rang. Tous essayèrent de s’organiser, de survivre dans ce nouvel espace qui allait devoir être le leur.

La reine mit au monde une petite fille à la peau si claire, aux yeux si bleus, à la présence si solaire, qu'elle fut appelée Lucia. Autour d'elle, une croyance se répandit. Elle serait celle qui aiderait le peuple à revenir à la lumière, à revenir aux temps perdus, à rendre la couleur et la chaleur à leurs cœurs ternis et endoloris par leur survivance sous terre.

La Princesse de l'aube est un sublime album sur la fragilité et l'espoir. Fragilité des êtres, de la terre, de ce qui semble nous appartenir ou que l'on considère comme acquis. Il ne faut pas s'y tromper. Il faut devoir perdre pour se rendre compte de la valeur des choses. Il faut accepter qu'il y ait de l'ombre pour que la lumière soit. Il faut de la tristesse pour que la joie existe.

Les mots sont aussi recherchés que les illustrations sont stylisées. Des mots précieux, chéris, un brin désuets, qu'il faut expliquer certes, mais cela apporte tant de charme.

Un grand coup de coeur!

Au château médiéval de Fougères

Le Moyen-âge. Texte de Philippe BROCHARD et illustrations de Florent CHAVOUET. Editions L'Ecole des Loisirs, collection "Grandes images de l'Histoire", mars 2017.

Ce bel album se propose de nous raconter l'Historie du Moyen-âge, de 476 à 1450, avec un peu de texte, de superbes illustrations "à la manière de..." et quelques notes d'humour.

L'ensemble est beau et réussi et donne vraiment envie d'en apprendre davantage sur cette fastueuse période de l'Histoire, de notre histoire, riche en événements, guerre, inventions, découvertes...

Dans  l'Eglise de Saint Malo de Dinan - Hommage aux Poilus de la Grande Guerre

ROMANS JEUNESSE

Fourmidable. Jo HOESTLANDT. Editions Thierry Magnier, collection "Petite Poche", mars 2016.

Lorsque j'ai vu ce titre en mot-valise, j'ai de suite pensé à la série de Bernard Werber sur les fourmis dont je ne l'ai lu que les deux premiers tomes.

Lorsque j'ai parcouru le quatrième de couverture, ce sont les films d'animation Fourmiz et Mille-et-une pattes qui se sont imposés.  Ce petit roman, c'est un peu tout ça. Il met en scène une fourmi, dénommée 68 car placée entre 67 et 69 dans la file du travail. Anonymat, travail sans relâche et sans questions, jusqu'à ce qu'un puceron, idéalement prénommé Bouda, ne "s'invite" et n'enraye son quotidien. 

Ramené à la fourmilière, il la questionne sur le temps, la couleur, les odeurs du dehors. 68 ne sait que répondre, jusqu'à ce qu'elle accepte de lever la tête pour observer et partager ses impressions. Mais cela n'est pas sans conséquences sur son travail et sa condition de fourmi.

Un petit roman qui interpelle son lecteur sur la beauté des petites choses, sur la nécessité des détails qui peuvent sembler superflus et sur l'incidence dans nos vies. Peut-on changr de vie, si oui, grâce à quoi ou à qui?

Ce livre est sélectionné au Prix des Incorruptibles 2017-2018, pour les CE2-CM1.

Street Art à Dinan - Quand ce n'est pas la Corse, c'est au tour de l'Espagne de se rappeler à nous :-)

ROMANS ADO

Mi-ange Mi-démon. Thomas SCOTTO. Editions Thierry Magnier, collection "Nouvelles", avril 2011.

Un petit format carré qui contient dix nouvelles de longueur variable, et à mon sens de qualité inégale.

Thomas Scotto nous fait découvrir des garçons et des filles d'ici et d'ailleurs (USA, France, Italie), d'hier et d'aujourd'hui, en hiver ou en été...Toutes parlent d'adolescence, de dualité, des mauvais et bons aspects d'une même chose ou personne, de l'image que l'on a de soi ou des autres, que l'on donne, que l'on imagine. L'auteur parle d'amour, d'attirance.

Si certaines m'ont émue, interpellée (notamment la dernière sur les dangers d'Internet) d'autres m'ont ennuyée (celle avec Cassidy et Kennedy).

La Baie du Mont-Saint-Michel

ROMANS

Les quatre saisons de l'été. Grégoire DELACOURT. Editions Le Livre de Poche, 2016.

Je vous ai déjà parlé de ce roman composé de quatre nouvelles sur le blog, c'est ICI!

Orphelins de Dieu. Marc BIANCARELLI. Babel, août 2016.

Ce roman est dur, à l'écriture concise et incisive, coupée au couteau. Pas de fioritures pour nous décrire une vengeance. Celle d'une sœur pour son frère. Celle d'une vie gâchée et même de plusieurs. Une écriture qui nous raconte la Corse rurale, la Corse des montagnes, la Corse des rivalités dans les montagnes au XIXe siècle, la Corse écartelée entre plusieurs nations.

Le rendu est particulier, rêche. Je ne sais pas si j'ai aimé ou non. Mais j'y repense souvent.

Même à l'autre bout d'Elle, la Corse a su se faire rappeler à nous, dans un restaurant de Saint-Malo! <3

La librairie de l'île. Gabrielle ZEVIN. Editions Pocket, 

Une île, un libraire particulier, une employée d'une petite maison d'éditions qui veut lui proposer ses nouveautés, et surtout son coup de coeur, une première rencontre détestable, une enfant abandonnée, un suicide, un flic parrain, le club de lecture du Chef, des notes de lectures, grandir, tomber amoureux et malade, transmettre...

Je vous l'ai présenté ICI avec Hilde du Livroblog.

Au Musée du Rail de Dinan

Grande section. Hadia DECHARRIERE. Editions JC Lattès, mars 2017.

La rentrée scolaire se profile. La fille d'Hadia va quitter l'école maternelle pour le CP. Que de changements! Et pourtant...

Dans un parallèle éminemment intime, Hadia Decharrière juxtapose la rentrée de sa fille à la grande école avec la sienne, à ses 6 ans, alors qu'un drame vient de faire voler en éclats sa famille.

Son père vient de mourir à la fois brutalement et d'une maladie annoncée, à la fois dans le silence des non-dits et le fracas du bouleversement. 

Comment se construit-on sans son père? Avec des origines fragmentées? Que transmet-on, ou pas, ou inconsciemment? Comment l'enfant le perçoit-il, l'intègre-t-il et le restranscrit-il?

Entre ici et ailleurs, ce qui s'est passé, ce qui aurait dû se passé, ce qui aurait pu se passer, Hadia nous raconte l'absence insoutenable, ses racines abîmées, sa résonance avec son métier, sa vie d'adulte, sa maternité. Il y a les moments plus légers, ceux d'une génération dans laquelle je me retrouve, empreints d'humour et de mots images, et les plus douloureux. 

Je vous en parle davatnage bientôt.

Pour la plupart de ces lectures, je ferai un article dédié. En attendant, belles lectures et découvertes! Et à bien vite!

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblrGoogle+Babelio et Livraddict.

Rédigé par Blandine

Publié dans #Récapitulatif, #Vacances

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 02/10/2017 14:25

Il est bien dommage que vous soyez restés aux marches de la Bretagne... La prochaine fois, demandez conseils aux Bretons !! ;)

Blandine 02/10/2017 15:33

La question n'est pas tant là. Car il y a des choses à faire et à voir aussi aux "Marches de Bretagne". Et que nous avons aimé.
Et de toute façon, nous ne voulions pas aller loin.
Le souci, c'est la météo!
Et c'est surtout ça qui a abîmé nos vacances (+ la suite mais c'est une autre histoire).
Alors je sais, je sais, il fait beau en Bretagne, nous avons manqué de chance, etc.
Mais pour nous autres, non Bretons, c'est le temps gris qui domine et la présence du soleil (et de sa chaleur) tient du miracle ;-)

Nancy 29/09/2017 12:37

On sent votre regret concernant la Corse et malgré tout, votre article est superbe car la Bretagne a de bien jolis atouts ;)
Le lien entre les lieux visités et les livres est génial, merci pour le partage de ce "carnet de voyage livresque". J'ai beaucoup aimé voyager par procuration avec vous ^^.
Belle journée Blandine !

Blandine 29/09/2017 14:20

Merci beaucoup Nancy <3 <3
Je sais que vous avez raison ;-)
Belle journée à vous aussi!