Jouer et découvrir # 72 – (se)représenter le Moyen-âge– Usborne, 2014 (Dès 5 ans)

Publié le 18 Juillet 2017

Dans cet article, je souhaite vous présenter trois cahiers, trois sortes d’activités, toutes en rapport avec le Moyen-âge et qui peuvent, bien sûr, se compléter.

 

La vie au Moyen-âge

Avec plus de 600 autocollants

 

Texte de Fiona WATT

Illustrations de Paul NICHOLLS

Traduction de Jean-Noël CHATAIN

Experts-conseil : Anne MILLAR

Editions Usborne, collection « Autocollants Usborne », 2015.

24 pages.

Dès 6 ans

 

C’était comment au Moyen-âge ?

Pour se le représenter autrement que par le seul prisme des chevaliers et des châteaux forts, voici un cahier d’autocollants qui nous le dévoile plus en détails. Mais comme la période est longue (plus de mille ans), les disparités entre les pays sont lissées pour ne dresser que les points communs, qui sont tout de même nombreux.

 

Treize scènes de la vie d’alors nous sont donc présentées, sur une ou deux pages.

L’enfant est invité à les compléter avec des autocollants, regroupés sur des feuillets légendés et détachables à la fin du cahier (pratique !).

 

On trouve donc : La ville ; La foire ; Un festin de roi ; La cour d’un château ; Au village ; En pèlerinage ; Au couvent ; Le siège d’un château ; Sur la route ; L’importance de la foi ; L’université ; Sur les quais ; La peste noire.

 

Chacune est introduite par quelques mots grâce auxquels, on découvre une société vive et colorée, aimant faire la fête et manger, mais aussi dangereuse, aux classes sociales cloisonnées.

Au village
Un char à bœufs franchit lentement le pont, tandis qu’au bord de l’au la roue du moulin tourne sans interruption. La plupart des hommes travaillent dans les champs, pendant que les femmes nettoient, cuisinent et s’occupent des jardins potagers.

En pèlerinage
Des pèlerins se rendent vers un lieu saint, où ils vont prier pour demander l’aide et le pardon divins.

La peste noire
Un terrible fléau a frappé la ville : la peste. Elle est apportée par des rats infectés. Puis les puces qui se nourrissent de leur sang la répandent rapidement parmi les habitants.

Prégnance de la religion, débuts de l’Université, diffusion du savoir, propagation des maladies et notamment de la peste noire.

Les grandes lignes sont là, reste à l’enfant à faire des recherches supplémentaires sur cette période fascinante mais perclue d’idées reçues.

 

Motifs médiévaux à colorier

 

Texte de Struan REID

Illustrations de David BEEVERS

Traduction de Nathalie CHAPUT

Editions Usborne, 2014.

32 pages.

Dès 5 ans

 

 

Au Moyen-âge, tout est affaire de codes et de symboles.

Tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Sur les bâtiments, les vêtements, les bijoux, les parchemins, dans les « jeux » ; les éléments culturels et traditionnels.

La majeure partie de la population ne sachant pas lire, il est primordial de leur faire passer des messages, essentiellement d’ordre religieux, de manière immédiatement compréhensible. Et pour cela, les dessins sont parfaits !

 

La première double-page nous présente ces différentes sortes de dessins avec leurs motifs et couleurs, leurs supports, leurs utilisations sont plus détaillées ensuite.

Ainsi découvrons-nous l’art du vitrail ; les objets de culte ; le chatoiement des costumes ; les armoiries ; les couronnes ; Le livre de Kells ; la musique ; les lettrines ; les tapisseries ; le bestiaire ; l’art islamique.

La façon de se vêtir était strictement réglementée. Les gens du peuple portaient des vêtements simples, en laine ou en lin. Mais les rois, les nobles et leurs familles s’habillaient selon leur bon plaisir.

 

Les sept dernières pages proposent à l’enfant de colorier divers motifs médiévaux, en bandes, en pleine page : architecturaux, animaliers, floraux, géométriques.

 

En bref, un cahier ludique et instructif !

 

Et pour finir, un cahier de petits bricolages, décorations autour des chevaliers, ces héros toujours prisés.

 

Activités avec les chevaliers

Avec plus de 250 autocollants

 

Leonie PRATT

Texte de Fiona WATT

Maquette et illustrations de Joséphine THOMPSON, Kate FEARN et Katie LOVELL

 

Illustrations des étapes de Molly SAGE

Photographies de Howard ALLMAN

Traduction de Nathalie CHAPUT

Editions Usborne, 2013

32 pages.

Dès 6 ans

 

Voici un cahier dont je me suis beaucoup servie pour préparer la fête d’anniversaire de mon fils l’an passé sur les Chevaliers.

Centré sur les chevaliers donc, et les châteaux, il nous permet de réaliser des dessins, des décors, des petits bricolages…

Avec des crayons de couleurs, des feutres, des peintures, des feuilles ou du carton, de l’aluminium, et plus ou moins de dextérité !

 

En tout, dix-sept activités, petites ou plus ambitieuses, expliquées pas à pas.

 

On peut ainsi réaliser :

Une joute ; un banquet ; une épée d’argent ; des chevaliers au combat ; un château en 3D ; des chevaliers qui dansent (=qui bougent) ; un casque de chevalier ; un pochoir en fleur de lys ; des fanions pour crayon ; le siège d’un château ; un donjon ; un dragon volant ; un bouclier royal ; les habitants d’un château ; un château dans la nuit ; un vitrail coloré et des fenêtres animées.

 

 

Et voici nos réalisations :

 

Le pochoir en fleur de lys pour les invitations d’anniversaire (mon téléphone ayant perdu l’âme, il a emporté avec lui nombre de photos dont celles de la préparation de ces invitations).

Le modèle d’un chevalier prêt pour le tournoi pour l’invitation.

 

Le dragon volant pour l’activité du chamboule-tout.

 

Et un photobooth maison avec des casques réalisés sur du carton dont les modèles ont été pris dans le livre mais ce n’est pas celui qui a une rubrique dédiée.

 

Tout est adaptable à votre envie ou habileté, aux matériaux disponibles ou temps.

 

Et à la fin, cela fait son petit effet !

 

Retrouvez tous mes articles de la maison d’éditions Usborne ICI

Et tous ceux de la rubrique « Jouer et découvrir » LA.

 

Pour voir tous mes articles consacrés au Moyen-âge, CLIC

 

Belles activités, lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

Repost 0
Commenter cet article