Le crocodile de l'école. Christine NAUMANN-VILLEMIN et Marianne BARCILON – 2016 (Dès 3 ans)

Publié le 9 Juillet 2017

Le crocodile de l'école

Texte de Christine NAUMANN-VILLEMIN

Illustrations de Marianne BARCILON

Editions Kaléidoscope, octobre 2016

Dès 3 ans

Notions abordées : école, amitié, entraide, grandir/mûrir, apprendre.

 

Rien que les deux auteures m'assuraient d'un coup de cœur!

Le duo a déjà "sévi" dans de nombreux albums de notre bibliothèque et cet album les rejoint avec succès! Et en plus, il y a un crocodile, et nous les crocodiles, on adore!

Aujourd’hui, il y a un nouvel élève à l’école :
C’est un tout petit minuscule riquiqui petiot titi crocodile !

Oh mais qu’il est mimi ce petit croco qui fait tout de travers, qui ne sait ni jouer, ni dessiner, ni manger proprement, ni pédaler...

Alors à chaque fois, un ou plusieurs enfants de sa classe lui montrent comment faire.

Et il se débrouille si bien qu'il grandit un peu à chaque fois, à chaque étape, à chaque réussite.

La question est posée aux enfants et aux petits lecteurs pour s'en assurer.

Et notre crocodile perd peu à peu ses qualitatifs de tout petit; minuscule; petiot; etc. au fur et à mesure que sa taille, et confiance, augmentent.

Jusqu'à la piscine, où là, forcément, le crocodile plus si petit, est à son aise, vraiment à son aise...

 

Mes garçons ont a-do-ré cet album, se sont régalés des expressions des enfants, du crocodile et de la chute!

Pour ma part, je l’avoue, j'ai eu peur qu'elle ressemble à celle de Gloups (un autre album du duo que j'apprécie sans plus).

Mais celle-ci est vraiment plus subtile, joue sur les mots et leurs sens pour présenter l'école comme un lieu d'apprentissages, convivial et qui fait grandir donc!

Les petits crocodiles, comme les petits enfants.

Il est d’ailleurs rigolo de les observer. Ils posent tous, les 19 plus le croco, les uns à côté des autres, toute s les trois pages. Et l’on retrouve là toutes sortes d’attitudes enfantines : il y a les timides, les excentriques, ceux qui papotent, ceux qui font des grimaces, ceux qui font les andouilles…

Leurs bouilles sont vraiment délicieuses, et l’on devine leurs rires ou petites voix.

Je suis fan du travail de Marianne Barcilon, dont les aquarelles sont à la fois douces et vives! On y décèle de nombreuses mises en abyme, vers des albums du duo d’auteurs (Gloups, Nina notamment) mais aussi vers des éléments de culture populaire.

Et j’adore ! Tout comme le petit détail d'écriture du titre. Dommage que le texte n'ait pas gardé l'écriture cursive, c'est si joli (et un brin désuet!)

Cet album participe aux Challenges de Sophie Hérisson « Je lis aussi des Albums 2017 » (52/100) et « 1% Rentrée Littéraire 2016 » (40/18), et au « Petit Bac 2017 » d’Enna, pour ma 6e ligne, catégorie Animal.

Pour retrouver d’autres titres en rapport avec la rentrée scolaire, et l’école en général : C’est ICI.

Je vous ai déjà présenté des albums des auteures, qu’elles soient seules ou en duo :

  • De Marianne Barcilon. CLIC
  • Des deux. CLIC

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

Repost 0
Commenter cet article

Nathalie 09/07/2017 16:00

Mignon ! Je le note, on est toujours à la recherche d'albums sympa sur l'école...

Blandine 09/07/2017 17:12

Je l'aime beaucoup :-)