La vache de la brique de lait - Sophie ADRIANSEN et Mayana ITOÏZ – 2017 (Dès 3 ans)

Publié le 16 Mai 2017

La vache de la brique de lait

Texte de Sophie ADRIANSEN

Illustrations de Mayana ITOÏZ

Editions Frimousse, avril 2017

Dès 4 ans

Notions abordées : Animaux, Aliments, Recyclage, humour

Ce titre m'a interpellée! Je le trouve à la fois intriguant et rigolo.

Le format long et étroit de l’album, son dessin de couverture et ses informations nutritionnelles au dos, comme une brique de lait donc, me plaisent beaucoup.

Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, une histoire farfelue, un plaidoyer écologique ou alimentaire ? Car, blague à part, le lait de vache, ce n'est pas si bon! (CLIC)

La vache de la brique de lait, c’est un peu tout ça.

Il y a de l’absurde, de l’humour, de l’imaginaire, un joli clin d’œil, des questions d’enfants, des sensibilisations…

 

Le petit garçon de notre histoire est affirmatif !

Il y a une vache dans la brique de lait. Si si ! Elle est forcément toute petite (il a pris des mesures !) mais elle est là puisqu’il y a une vache de dessinée dessus, au même titre que les boîtes de petits pois ou de sardines.

Logique imparable !

Logique apeurée lorsqu’il s’agit d’ouvrir la brique à coups de ciseaux… Son père pourrait faire plus attention quand même !

Logique mathématique lorsque sa maman prend du lait plus léger (= écrémé), la vache est donc minuscule…

Logique du repos lorsque la nuit vient…

Je m’étonne que la vache de la brique de lait ne meugle jamais.
Lorsque je passe devant le frigo, je tends l’oreille.
Rien.
D’un autre côté, comme c’est la nuit noire là-dedans, elle doit dormir.

Logique d’espoir et de recyclage lorsque les briques sont finies…

Logique pleine d’imagination lorsque celle-ci trouve des limites !

 

Cet album à l’humour pas si absurde joue sur les croyances et peurs enfantines, tout en jouant entre les mots et les dessins.

Le texte et les illustrations sont constamment en décalage, entre ce qui est et ce que l’enfant croit, imagine, redoute, espère… et ceci impacte jusqu’au couple lecteur/non-lecteur.

L’adulte lit les mots (et sait) et l’enfant regarde les images, entraînant alors une double narration qui pourrait bien être, aussi/peut-être, un petit plaidoyer pour la lecture.

Car, si le petit garçon de notre album lisait/savait lire (mais ça viendra !), il saurait qu’il est écrit « lait » et non « vache » sur la brique. Et que son interprétation est donc erronée.

Au-delà, l’album sensibilise au recyclage et pousse à s’interroger sur la provenance des aliments, surtout lorsqu’ils sont d’origine animale et/ou transformés.

D'ailleurs, à bien regarder dans le frigo, il ne me semble as avoir vu de viande ^^

Merci aux Editions Frimousse.

Cet album participe au Challenge de Sophie Hérisson « Je Lis aussi des albums 2017 » (43/100) ainsi qu’au « Petit Bac 2017 » d’Enna pour ma 5e ligne, catégorie Objet.

L'avis de Bidib, ICI.

" je me suis beaucoup amusé du message subliminal des illustrations : il y a des petites étiques « bio » un peu partout dans le frigo :-) Des vache dans les brique de lait, oui, mais des vache bio ! "

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, tumblr et Google+.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 17/05/2017 22:43

L'album est super original et le rapport à la lecture avec cette double lecture est très intéressant.
Merci pour la découverte Blandine et belle soirée à vous.

Blandine 17/05/2017 23:19

Tout à fait!
Merci et belle soirée à vous aussi :-)

Bidib 17/05/2017 09:34

intéressant ton point de vue sur le "plaidoyer pour la lecture", je n'y avais pas du tout pensé :)

Blandine 17/05/2017 14:20

Merci :-)
Ce décalage entre images et mots, entre compréhension et interprétation, m'a semblé à la fois rigolo mais aussi pertinent d'une manière plus large. Car savoir lire, il en est aussi besoin même pour une "simple" brique de lait, faire ses courses etc. (cela m'a fait pensé à un interview de Marie-Aude Murail il me semble qui parlait de l'importance de savoir lire, ne serait-ce que pour le quotidien)

Nathalie 16/05/2017 15:42

Il a l'air rigolo ce petit livre...

Blandine 17/05/2017 08:50

Oui, très. Et j'adore la double lecture :-)