Là où vont nos pères. Shaun TAN – 2007 (BD)

Publié le 31 Mai 2017

Là où vont nos pères

Dessins de Shaun TAN

Editions Dargaud, collection "Long courrier", mars 2007. (Publié en Australie en 2006, sous le titre The Arrival)

116 pages

Thèmes : émigration/immigration, voyage, famille, rencontres, histoires, Histoire, quête, Australie.

Immense coup de cœur pour cet album qui se ressent plus qu’il ne se lit.

Sans texte, ce sont ses dessins qui le racontent.

En Noir et Blanc, parfois sépia ou couleurs fanées, telles des photographies du temps passé, cornées aux coins, ils sont saisissants de beauté et d’émotions, de détails et d’allusions.

Petites cases carrées rigoureusement alignées ou pleines pages captivantes, ils nous immergent dans le parcours en cinq chapitres d’un père de famille, contraint de partir au loin dans l’espoir d’un avenir meilleur.

Arrivée dans un pays inconnu avec tests d’entrée pour lui et ses nombreux compagnons de voyage.

Un ailleurs à appréhender, à comprendre, à assimiler pour y faire sa place, pour y vivre, manger, trouver un travail, subvenir aux besoins de sa famille et les retrouver, un jour.

 

Découvertes, doutes, craintes, incompréhensions mutuelles, parfois hostilité, mais plus souvent empathie, et rencontres jalonnent la vie de ce père dans cet ailleurs.

Il en saisit peu à peu le mode de fonctionnement, les codes, la culture, ses habitants, tous si différents. Il s’émerveille de l’architecture, des animaux, des aliments aux formes biscornues, des modes de transports, de l’écriture faîtes de symboles…

Ces autres personnes, venues d'autres ailleurs, l’aident et se confient sur leurs parcours tout aussi difficiles que le sien.

Et puis un jour, sa famille peut le rejoindre, enfin!

Avec délicatesse, Shaun Tan nous parle d’émigration, d’espoir, de ce qu’il faut savoir/pouvoir laisser pour avancer, du poids de nos histoires dans la Grande.

 

Shaun Tan a travaillé quatre ans sur cet album.

Il s’est inspiré de parcours véritables, a compulsé nombre d’archives (dont beaucoup se trouvent à New York sur Ellis Island), a écouté de nombreux témoignages.

Pour expliquer tout son travail, Shaun Tan a écrit un album intitulé Recherches sur un pays sans nom.

 

 

Cet album est un hommage.

A son père d’abord, parti de Malaisie et arrivé en Australie Occidentale en 1960. Mais aussi à tous les migrants, partout sur Terre, obligés de fuir leur terre natale.

N’importe qui peut se reconnaître dans ces visages qui ouvrent ou ferment l’album, dans les périodes de l’Histoire évoquée.

Il a choisi de ne pas situer son récit dans un endroit géographique connu ou dans une époque particulière, entremêlant des éléments historiques, passés, futuristes et fantastiques, pour livrer un récit universel et atemporel, d’une très/trop forte résonnance actuelle, mais porteur d’espoir.

La luminosité des dessins suit la progression de cet homme.

D’abord sombres, gris, ils laissent peu à peu entrer la lumière, avec des tons sépia puis plus clairs. Ce cheminement chromatique est répété pour chacun des vécus des personnages: gris pour les souvenirs, plus de clarté pour le présent.

Et nombre de vignettes semblent avoir une réalité tactile (voire même olfactive), avec leurs coups de crayons, les hachures, les détails multiples celle d’une vielle photo, d’un vieux document, de poussière…

Les paysages sont fabuleux, les nuages oniriques, les contours de la ville majestueux avec des statues immenses, des reliefs sculptés. Les expressions des personnages sont très sensibles, méticuleuses, ou au contraires vaporeuses lorsqu'elles évoquent la douleur. 

Cet album n’est pas triste. Il est dur mais il est beau. Beaucoup de poésie s’en dégage.

Il a été réédité avec une nouvelle couverture, aux allures de vieux carnet, a obtenu le Prix du meilleur album au festival d'Angoulême en 2008.

Il participe au RDV « BD de la semaine » qui se passe aujourd’hui chez Stephie (Retrouvez-y toutes les participations du jour - CLIC) ainsi qu’au « Petit Bac 2017 » d’Enna, pour ma 3e ligne catégorie Shère Familiale.

C'est chez Sophie Hérisson que je l’ai découvert (CLIC), et qui m'a de suite donné envie de le découvrir. Mais ce n'est qu'avec le MOOC sur La Littérature Jeunesse que j'ai réalisé cette envie, l'ayant (enfin) trouvé à la bibliothèque.

 

L’Australie a toujours été une terre d’accueil et de nombreux migrants, de toutes provenances, se sont installés là-bas. Aujourd’hui, le défi pour ce pays est d’arriver à faire de son multiculturalisme une force.

Depuis quelques années, et particulièrement les deux dernières, sa politique s’est durcie, refoulant ou enfermant nombre de prétendants. (CLIC ICI et LA)

Pour en apprendre davantage sur l’histoire de l’Australie et des Hommes qui composent sa population : CLIC ICI ou LA.

Quant à l’immigration, les migrants et les Réfugiés, voici quelques derniers liens :

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

Repost 0
Commenter cet article

Karine 07/06/2017 00:51

Ca a été un ÉNORME coup de coeur pour moi. Merveilleux!

jerome 01/06/2017 19:30

J'en garde un merveilleux souvenir, des années après l'avoir lu.

Nancy 31/05/2017 20:45

J'ai des frissons en lisant votre chronique Blandine, c'est sublime et me donne envie de trouver cette pépite.
Belle soirée à vous <3

Blandine 31/05/2017 22:34

Merci infiniment Nancy <3
Je ne peux que vous y encourager!
Belle soirée à vous :-)

Noukette 31/05/2017 19:19

Quelle merveille cet album... Il m'a subjuguée...

Blandine 31/05/2017 22:34

C'est le mot... subjuguée!

Fanny 31/05/2017 16:32

Un album que je garde précieusement, il est magnifique et tu le présentes très bien!

Blandine 31/05/2017 22:33

Merci beaucoup Fanny! Oh oui, il est magnifique!

Mylene 31/05/2017 11:47

Tu donnes envie !!

Blandine 31/05/2017 13:20

Merci :-) J'espère qu'il te plaira!

Mo 31/05/2017 11:32

Immense coup de cœur pour moi aussi. Lu et relu de nombreuses fois. La magie de cet album opère toujours

Blandine 31/05/2017 13:19

Je pense l'acquérir, car le rendre à la bibliothèque m'est difficile!

Nathalie 31/05/2017 10:24

On ne dira jamais assez comme cette bd est magnifique ! Tellement humaine...

Blandine 31/05/2017 13:18

Tout à fait! As-tu lu les "Recherches"?

Cristie 31/05/2017 07:07

Une coup de cœur pour moi que cet album ! C'est une grande oeuvre ...

Blandine 31/05/2017 13:18

oh oui!