C'est lundi, que lisez-vous? #150

Publié le 22 Mai 2017

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

Mon amour. Texte d'Astrid DESBORDES et illustrations de Pauline MARTIN. Editions Albin Michel, 2015.

Mon amour, ce titre promet un album doudou, un album chouchou. Un album à ressortir quand ça va, quand ça ne va pas. Il est une déclaration d'amour inconditionnel d'une mère à son enfant. Qu'il soit comme ci ou comme ça, comme elle veut ou comme lui veut, dans ce qu'il fait, dans ce qu'il ne fait pas, dans ce qu'il voit, raconte...

Car même si nos enfants font des bêtises, sautent sur le canapé, rentrent tout crabouillés, même s'ils ne mangent pas proprement et nous oublient parfois, même si on les laisse aussi, on les aime quand même et par dessus tout!

Des dessins simples, vifs et colorés, qui figurent deux scènes opposées, des jeux de mots, de la subtilité. Un album à offrir ou s'offrir.

Laurette l'a présenté ICI

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

L'amie prodigieuse. Elena FERRANTE. Editions Gallimard, collection "Folio", janvier 2016.

Ce roman participe au "Mois italien" de Martine et fait l'objet d'une Lecture Commune autour de son auteur, mais aussi avec mon amie Magalie.
L'amie prodigieuse, c'est Lila. C'est l'amie d'enfance d'Elena, la narratrice. Le roman débute sur la disparition de Lila, septuagénaire, dont le fils appelle Elena pour lui en faire part. Mais cette dernière n'est pas vraiment troublée. Lila est ainsi et elle avait toujours annoncé qu'elle s'en irait un jour sans laisser de traces. De fait, il ne reste rien d'elle. Non seulement chez elle, pas de vêtements, de courriers, de photos, de livres, mais chez Elena aussi. Elle s'en rend compte, elle non plus, n'a aucune trace de son amie, si ce n'est sa mémoire.
Alors elle décide de nous la raconter, depuis le début. Depuis leur rencontre sur les bancs de l'école, en primaire, vers 9-10 ans...
La Lila enfant est une enfant maigre, sale, violente dans ses mots, dans ses actes, plus encore dans ses silences, volontaire, douée et intelligente. Elle fascine Elena qui la suit, qui devient son ombre, et qui réussit les "épreuves" d'acceptation...
Les débuts de cette amitié sont étranges et durs. Comme en arrière-plan, on devine la Naples d'alors par les métiers exercés par les parents, l'éducation sévère à la gifle facile, la vision que l'on a de l'école, de l'"utilité" des filles, ...
Comme beaucoup j'imagine, j'ai vu passer, et lu, beaucoup de critiques élogieuses, tant sur internet, les blogs, les sites ou magazines littéraires. Du coup, cela génère une certaine attente.
J'avoue avoir du mal à entrer dans le roman. Peut-être n'est-ce pas tout à fait le bon moment non plus. Car il est dense, les personnages sont nombreux, appelés par leur nom de famille et la chronologie est bouleversée. Par contre l'usage du passé simple (de nombreuses fois relevé dans les critiques), ne me dérange pas.

3/ Que vais-je lire ensuite ?

Pinocchio. Carlo COLLODI. Le Livre de Poche Jeunesse, collection "Contes et Merveilles", septembre 2004.

Présentation de l'éditeur:

Les yeux vifs et le nez pointu, Pinocchio est un vrai fripon ! À peine fabriqué, il tire la langue au vieux Geppetto, son père, et lui vole sa perruque. Et ce n'est pas fini ! Car le petit pantin a horreur du travail, se moque des bons conseils et adore faire des bêtises. Heureusement, la Fée, son amie, est là pour le protéger.

Avec le livre-cd de Didier Jeunesse sur Pinocchio, j'ai redécouvert ce conte, que je n'aime (n'aimais?) pas. Je souhaite donc lire la version de Collodi, que je sais à présent bien éloignée de la version Disney!

La fille dragon - tome 1 - L'héritage de Thuban. Licia TROISI. Editions Pocket Jeunesse, mai 2013.

Présentation de l'éditeur:

A l'orphelinat, Sofia rêve d'une autre vie. Mais qui voudrait adopter une adolescente ingrate de treize ans? Jusqu'au jour où un professeur d'ethnologie la choisit à la surprise de tous... et lui révèle qu'elle est une "Dormante", habitée par l'esprit d'un puissant dragon. Sofia n'aura d'autre choix que d'affronter son terrible destin.

Et sinon?

Pour la semaine 20 du Challenge photo de Sophie Hérisson sur Instagram #52livres2017, le thème est "les animaux". Voici mon choix avec ces deux albums militants et engagés pour le respect des animaux, le végétarisme, voire le véganisme:

Tous deux sont à retrouver sur le blog: Mords-le // Ne nous mangez pas!

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nathalie 22/05/2017 11:03

Je ne suis pas prêt de mettre la main sur les 3 tomes de Ferrante, ils sont toujours sortis ! Dans 2 mois peut-être... A parler tout le temps de Pinocchio, tu me donnes envie de (re)lire cette histoire...

Blandine 22/05/2017 22:31

C'est la même chose dans la bibliothèque municipale. Du coup, je l'ai acheté!
Oui, je me rends compte que j'évoque ce pantin assez souvent ;-) On le (re)lit ensemble?

Nancy 22/05/2017 09:32

Bonjour Blandine,
Où que j'aille en ce moment, je rencontre quelqu'un qui lit un roman d'Elena Ferrante (encore hier dans le train en revenant de mon salon !).
Pour l'instant le synopsis ne m'attire pas plus que ça malgré les chroniques. Je verrai ;)
Tout comme vous, Pinocchio n'est pas mon préféré mais peut-être que la version de Collodi que je ne connais pas me fera changer d'avis.
Belle journée à vous et à bientôt !

Blandine 22/05/2017 22:30

Merci Nancy!
Je commence à briser un peu les barrières de ma lecture, à y penser davantage, à ressentir une certaine impatience, c'est bon signe! L'engouement pour ce roman est multiple je pense, et l mystère autour de son auteure n doit pas y être étranger!
Belle soirée à vous!