Petits contes zen – Antoine GUILLOPPE. Deux albums dès 4 ans

Publié le 22 Avril 2017

Antoine Guilloppé a écrit plusieurs albums pour cette collection « Petit conte zen » chez Picquier Jeunesse.

Chacun développe une aptitude, un trait de caractère d’un des héros, et notamment de la jeune Akiko, puisque cinq albums lui sont consacrés.

Beaucoup de douceur et de sagesse se dégagent de chacun d’eux.

Entrevus à la bibliothèque, c’est après l’article de Nathalie présentant Akiko la rêveuse que j’en ai finalement emprunté ! Sans le vouloir, leurs deux thèmes se rejoignent un peu.

Takiji l’audacieux

Petit conte zen

Texte et illustrations d’Antoine GUILLOPPE

Editions Picquier Jeunesse, août 2011.

Dès 4 ans.

Notions abordées : Japon, nature, bien-vivre ensemble, courage

Alors que Takiji admire tranquillement la plaine au pied du Mont Fuji, les animaux s’affolent soudain.

Le monstre Gomi est sorti de dessous la terre et veut se promener à l’air libre.

Mais en raison de sa taille gigantesque, il détruit toute la forêt séculaire.

Takiji ne peut le laisser faire. Il sort son katana et aidé des baies d’un vieil arbre, il permet à Gomi de pouvoir vivre à la surface de la terre, en amitié et en harmonie avec la terre, les animaux et les hommes.

Une histoire douce, malgré l’utilisation du katana, sur le bien-vivre ensemble, la solidarité, le respect de chacun et le lien que tous, humains, animaux et végétaux, nous entretenons ensemble.

J’aime beaucoup les illustrations multiples, qui allient le dessin et le pointillisme en noir et blanc (à l’encre ?) avec le papier déchiré de couleur pour la forêt et Gomi, ainsi que le tissu à motifs pour le kimono de Takiji.

 

Alors que le soleil brille de tous ses rayons, la forêt se remet de ses émotions.

Akiko la courageuse

Petit conte zen

Texte et illustrations d’Antoine GUILLOPPE

Editions Picquier Jeunesse, août 2010.

Dès 4 ans.

Notions abordées : Japon, nature, bien-vivre ensemble, courage, bienveillance.

Dans la forêt enneigée, comme endormie, froide et silencieuse, Akiko aime se promener.

Elle n’a pas peur et aime cette apparente solitude.

Car les arbres comme les animaux sont pour elle des compagnons de route et de bien-être.

Tout est spectacle, beauté, bienveillance pour peu qu’on observe bien !

 

 

Et la neige est la plus belle des parures.

On ferme cet album apaisé, émerveillé.

 

Ce deuxième petit conte zen a ma préférence, notamment grâce aux illustrations.

Réalisées essentiellement en noir et blanc, elles jouent sur les contrastes, les découpes pour créer les animaux de la forêt, amis d’Akiko, qui veillent sur elle. Sont-ils seulement réels ?

Juste une petite touche de couleur apportée par le kimono d’Akiko.

On reconnaît dans cet album la technique si particulière qu’Antoine Guilloppé mettra au point pour ses albums parus ensuite : la découpe au laser.

Nathalie et Sophie Hérisson en ont présenté plusieurs sur Délivrer des Livres CLIC et vous y trouverez plusieurs liens renvoyant à son travail ou à des interviews.

Louise est une fan de cet auteur-illustrateur et explique ICI pourquoi.

Ces deux albums participent au Challenge « Un mois au Japon 2017 » d’Hilde et Lou, ainsi qu’au Challenge « Je lis aussi des albums 2017 » (25 et 26/100) de Sophie Hérisson.

Retrouvez ici ma bibliographie sur le Japon. CLIC

Et d'autres contes zen ICI et LA.

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

 

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Laure et les livres 29/04/2017 00:38

J'aime beaucoup le style des albums Akiko mais je ne les ai pas tous lus. J'espère remédier bientôt à ça ;)

Blandine 29/04/2017 22:53

Oh oui moi aussi :-)

Nathalie 22/04/2017 21:30

Merci pour les liens ! ;)

Blandine 22/04/2017 21:38

Merci à toi!

kiona 22/04/2017 19:04

Je suis accroc à ces petits contes de sagesse!

Blandine 22/04/2017 19:21

Je vais essayer de trouver les autres! J'aime beaucoup aussi!