Le vieux fou de dessin. François PLACE – 2014 (Dès 9 ans)

Publié le 25 Avril 2017

Le vieux fou de dessin

Texte et illustrations de François PLACE

Editions Gallimard Jeunesse, collection Folio junior, octobre 2014. (Première édition en 1997)

112 pages.

Thèmes : Japon, arts, dessin, Hokusai, coutumes et traditions.

J’ai acheté ce roman suite à ma visite de l’Exposition Hokusai organisée par le Grand Palais à Paris fin 2014-début 2015, et dont je vous ai parlé ICI.

N’aimant pas enchaîner mes lectures sur un même sujet (et donc les tomes en cas de suite), je l’avais rangé, non sans l’avoir d’abord passé à ma fille – qui l’a beaucoup aimé !

Et c’est grâce au Challenge « Un mois au Japon » d’Hilde et Lou et à Nathalie que je vous le présente (enfin), en Lecture Commune.

Par le biais d’une histoire fictionnelle, François Place nous raconte la vie de celui qui s’est lui-même surnommé « Le vieux fou de dessin », Gakyorojin Hokusai.

Vendeur de rue de gâteaux de riz pour le compte de son oncle, un homme brutal, Tojiro, un jeune garçon, vif et curieux, d'une petite dizaine d'années, a une fascination pour les samouraïs, ces valeureux guerriers.

C’est pourtant grâce à un client très particulier que son destin sera tout autre.

Celui qui le surnomme « moineau » le prend sous son aile, l’engage comme commis et fait son éducation.

Il lui fait découvrir les coutumes, les spectacles de sumo, les religions, la vie à Edo, et au-delà de la ville…

Mais surtout, il lui parle de son métier, de ses travaux et réalisations, des estampes, du matériel nécessaire et ce qu’il faut faire pour l’obtenir, et il lui livre des souvenirs de sa vie.

Hokusai est un artiste complet et polyvalent.

Chacun des noms qu’il s’est choisi a reflété un moment de sa vie et l’un de ses savoir-faire.

Facétieux mais rigoureux, il n’a pas cessé d’apprendre et d’innover, réalisant plus de 30000 dessins.

Et nous le découvrons au fil de notre lecture, idéalement illustrée par l’auteur, dont les dessins en noir et blanc, à la façon des estampes, nous transportent dans la ville d’Edo du XIXe siècle.

Une petite partie documentaire, et chronologique, aurait pu être ajoutée à la suite du roman. A la place, un glossaire qui explique certains termes, marqués d’un astérisque.

Même si je crois qu’il n’est pas nécessaire de connaître les détails de la vie ou du travail d’Hokusai pour apprécier le roman, je pense tout de même que cela lui apporte plus de plaisir.

Ou à défaut, donne envie d'en savoir plus sur lui.

« (…) sans interruption, je me suis mis à dessiner tout ce qui me passait par la tête.
« Une montagne ? la voilà. Une troupe de mendiants ? les voici. Des acrobates, une cascade, une forêt de pins, trois grenouilles, une lutte au bâton, une femme qui se peigne, un vieillard qui baille, un chien dans la neige, un grillon, un paysan sous la pluie ? Ils naissaient tous à l’instant, sous les rapides coups du pinceau. (…) »
(…)
« Plus tard, un ami éditeur a souhaité reproduire ces dessins dans un album. Comme l’idée me plaisait, j’en ai dessiné des centaines d’autres, de quoi faire plusieurs livres. Je les ai appelés man-ga, « dessins au fil de la pensée », et ces recueils ont pris le nom de « Hokusai Manga ».

Pages 98-99

Chaque œuvre évoquée me l’a remise en mémoire. Et en voici quelques-unes…

La manga...

Source

Source

Le Tokaido - La route de voyage reliant Edo à Kyôto.

Source

Source

Bien sûr, l’une de ses plus belles et célèbres œuvres est représentée dans le livre: La Grande Vague de Kanagawa.

Une lecture plaisante et instructive que je ne peux que vous conseiller de lire. Et je crois bien que Nathalie aussi !

Ce roman existe aussi dans une version album CLIC

Il roman participe donc au Challenge « Un mois au Japon 2017 » d’Hilde et Lou ainsi qu’au « Petit Bac 2017 » d’Enna, pour ma 2e ligne, catégorie Sport/Loisir.

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

Repost 0
Commenter cet article

**Marie** 05/05/2017 10:27

Presque un classique de la littérature jeunesse ! Les illustrations de François Place sont généralement magnifiques. J'avais beaucoup aimé aussi son album: "Siam".

Blandine 05/05/2017 20:21

Tout à fait! Oh je ne connais pas, merci! J'ai lu "Les derniers Géants" de lui aussi que j'ai beaucoup aimé!

Sophie Hérisson 26/04/2017 15:16

C'est un très beau livre que j'aime beaucoup et que je conseille souvent au collège... tellement que mon exemplaire est en fin de vie!

Blandine 26/04/2017 19:07

;-)

Hélène 26/04/2017 10:21

J'aime beaucoup Hokusai, ca me tente !!

Blandine 26/04/2017 13:46

tu te régaleras avec ce roman :-)

Mo 26/04/2017 06:23

Très beau ce roman jeunesse. Et d'une richesse ! Une petite pépite que l'on garde précieusement :)

Blandine 26/04/2017 13:46

Oh oui :-)

Nancy 25/04/2017 12:29

C'est superbe ! L'illustration de la ville d'Edo me rappelle les dessins de Tobie Lolness, l'un de mes coups de cœur absolu <3
J'aime beaucoup l'idée de la rencontre entre ce peintre et le jeune apprenti !
Merci pour la découverte Blandine et belle journée.

Blandine 25/04/2017 14:09

Vous avez tout à fait raison Nancy car François Place a illustré les tomes de Tobie Lolness ;-)
Oui, ce roman est vraiment bien, je suis contente de l'avoir enfin lu!
Belle journée à vous!