C'est lundi, que lisez-vous? #145

Publié le 17 Avril 2017

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

Grâce au MOOC "Il était une fois la littérature jeunesse", j'ai découvert nombre d'albums, de romans, d'essais. C'est très intéressant, attractif et donne envie de tous les lire.

J'ai décidé de suivre le parcours pro, qui nécessite de lire, ou tout du moins de feuilleter, nombre d'entre eux. J'en ai quelques-uns à la maison, mais je suis heureuse d'en avoir trouvé à la bibliothèque municipale.

Des petits bijoux!

Cyrano. D'après Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, raconté par Taö-Marc LE TANH et illustré par Rébecca DAUTREMER. Editions Gautier-Languereu, décembre 2005.

Cette version place l'histoire au Japon. Notre héros a un gros nez qui dissimule son visage et surtout ses beaux yeux verts. 

D'un physique ingrat donc, il a appris à se défendre pour n'être pas importuné, que ce soit avec l'esprit ou avec les poings. Malheureusement, en amour, cela ne lui apportait rien.

Amoureux de sa cousine Roxanne, il ne pouvait se résigner à lui clamer son amour et c'est avec dépit qu'il la voyait aimer le beau, mais bête, Christian, qui put l'épouser avant de partir à la guerre, avec Cyrano.

Ce dernier aidait son ami à écrire à Roxanne de belles lettres emplies de poésie.

Mais Christian mourut, la guerre se termina, le temps passa, Cyrano vieillit,  Roxanne aussi. Et ce n'est au'au seuil de sa mort qu'elle comprit qu'il était, lui, son amour de toujours.

Cette triste, mais belle, histoire d'amour à la shakespearienne, est superbement transposée grâce aux illustrations stylisées de Rébecca Dautremer. Le grand format de l'album y contribue aussi largement.

La vérité sur l'Affaire des Trois Petits Cochons par L.E. Loup Témoignage recueilli par John SCIESZKA et illustré par Lane SMITH. Editions Nathan, mars 2007.

Vous connaissez tous l'histoire des Trois Petits Cochons je présume? Oui celle dans laquelle trois frères cochons sont gentiment chassés par leur mère pour aller vivre chacun de leur côté, mais pas trop loin quand même les uns des autres.

Trois petits cochons pour trois caractères. Chacun doit construire sa maison, le premier la fait en paille, le deuxième en bois, le dernier en briques. Vient le loup affamé, qui souffle tant et tant sur la première et la deuxième qu'il dévore les cochons, mais pour la troisième, l'affaire est plus compliquée. Il passe donc par la cheminée mais est accueilli par un chaudron d'eau bouillante.

Là, les versions diffèrent, mais il semblerait que l'originale veuille que le loup soit à son tour mangé par le troisième cochon. 

Manifestement, là il n'en fut rien! Et d'ailleurs, L.E. Loup clame que toute cette histoire n'est qu'un coup monté, parfaitement! pour le faire plonger et le mettre derrière les barreaux!

Voici donc enfin révélé, dans cet album, le véritable déroulement des faits.

L'auteur se fait  journaliste et recueille le témoignage de Léonard Eugène Loup, interview exclusive qui servira à le disculper espère-t-il.

Toute cette malencontreuse histoire ne serait due qu'à un manque de sucre que Mr Loup aurait été quémander à ses nouveaux voisins pour faire un gâteau à sa grand-maman. Mais pris d'une soudaine allergie aux abords de leur maison, il aurait tant éternué, qu'elles se sont envolées. Quant à la dernière, elle ne s'est pas écroulée bien sûr, mais son habitant aurait été un tel malotru que Mr Loup a décidé de pénétrer chez lui...

Bref, ce serait les journalistes qui auraient déformé la vérité pour faire la Une de leurs journaux. C'est bien plus vendeur ainsi. Crédible?

Pour le savoir, il vous faudra voir et bien observer les preuves imagées!

ALBUMS

L'Arbre aux Crayons. Texte de Jeanne TABONI MISERAZZI et illustration de Loren BES. Editions Bilboquet, collection "Les messagers", juin 2016.

Il était un pays dans lequel le Roi, Bouffon de son nom, ne rêvait que d'une chose: être admiré. Mais son peuple n'avait d'yeux que pour les dessins que chacun créait.

Jaloux et outré, le Roi décida d'interdire tous les crayons et de les brûler. Même ceux de sa fille.

Bien sûr, il n'en fut pas davantage aimé, loin de là. La révolte grondait.

Quant à la princesse, sa tristesse était grande. Mais un rêve lui apporta la solution: il lui fallait trouver l'Arbre planté à sa naissance. Cet arbre avait un pouvoir et portait en lui l'espoir et la liberté.

Cet album, empli de poésie, est un très bel hymne à la liberté d'être et d'expression. Le parallèle avec les dessins qui ont suivi l'attentat de Charlie Hebdo s'est imposé à moi, impression renforcée par les nombreux croquis qui clôturent l'album.

Les illustrations crayonnées et à l'aquarelle de Loren Bes rendent cet album très attrayant.

Le démon de la vague. Texte de Christine FERET-FLEURY et Geneviève LECOURTIER, d'après un conte vietnamien. Illustrations de Marie FLUSIN. Editions Père Castor - Flammarion, 2006.

Chaque nuit de pleine lune, la rivière des Parfums se gonfle. Son eau déborde et emporte tout sur son passage, jonques, bêtes, cultures et hommes.

Les Sages du villages où habitent Tinh Xuan pensent qu'un Démon l'habite. Alors chacun tente d'apaiser sa colère en lui faisant des offrandes... Mais toujours l'eau revient et fait ses ravages. La tristesse et la peur dominent.

Un jour que Tinh Xuan se promène, elle sauve de la noyade une araignée. Reconnaissante, cette dernière lui propose de lui enseigner son don: celui de tisser. Ce qui donne à la fillette une idée, qu'elle partage avec les autres enfants du village. Il faut faire vite, la prochaine lune est pour bientôt!

Cet album est un hymne à la nature, aux liens intrinsèques qu'elle entretient avec l'Homme, mais aussi à la solidarité et à l'entraide contre l'adversité.

Qui a soufflé mes bougies? Texte d'Ilan BRENMAN et illustrations de Magali LE HUCHE. Editions P'tit Glénat, février 2017.

Aujourd'hui, Nils fête son anniversaire avec ses copains. Sa maman, son papa et son arrière-grand-maman sont là aussi.

Après les jeux vient le moment qu'il préfère... souffler les bougies! Les sept se dressent, allumées, sur son beau gâteau. Tous attendent et retiennent leur souffle, Nils s'apprête à souffler mais... Trop tard! Elles sont toutes éteintes... Que s'est-il passé?

Sa maman le rassure et les rallume. Nils se prépare, gonfle ses poumons et...

Et rien du tout, les bougies sont à nouveau éteintes!

Les bougies sont-elles truquées, lui fait-on une blague? L'esclandre et les sanglots ne sont pas loin...

Une album à la fois facétieux et plein de tendresse,vitaminé par les dessins très colorés de Magali Le Huche!

A table / Food. Texte de Régine BOBEE et illustrations de Guillaume TRANNOY. Editions Léon Art&Stories, collection "mini-Léon", mars 2017.

La collection "mini-Léon" des Editions Léon Art&Stories s'enrichit de deux nouveaux titres. Son but: faire découvrir l'Art et la peinture auprès des plus jeunes autour d'une thématique commune et avec un texte bilingue français-anglais.

La nourriture, les aliments, la table et les différentes occasions de se retrouver autour d'un bon repas plaisent et attirent toujours. Certains tableaux sont connus, d'autres pas du tout. Le personnage de Léon est facétieux et s'amuse avec chacun d'eux, nous incitant à bien les observer.

Métiers / Trades Texte de Régine BOBEE et illustrations de Guillaume TRANNOY. Editions Léon Art&Stories, collection "mini-Léon", mars 2017.

Cette seconde nouveauté aborde une thématique qui interroge beaucoup les enfants: les métiers! Si certains existent toujours, d'autres ont disparu et c'est l'occasion de les redécouvrir au-travers des oeuvres de PJ Crook, Fernand Léger, Nicolas Maes...

Mais pas seulement, c'est aussi toute un monde, la mode, le contexte social et géographique qui se cachent derrière chacun de ces treize tableaux.

Je vous parle de ces deux albums la semaine prochaine!

ROMANS ADO

Phobie. Fanny VANDERMEERSCH. Editions Le Muscadier, collection "Rester vivant", février 2017.

J'ai découvert ce roman, au sujet difficile et peu connu/reconnu, grâce aux articles conjoints de Noukette et Jérôme. Et j'ai eu la chance de le recevoir en SP. 

Toute sa primaire, Sophia a été une élève exemplaire et modèle. Nul besoin de travailler, une écoute, même distraite, en classe, et le tour était joué! Notes au top, confiance en elle absolue et parents si certains de son niveau q'ils n'imaginent même pas une baisse possible. Et pourtant...

Entrée en 6e, moitié du premier trimestre très bonne et puis un hic... Quoi d'ailleurs? Sophia n'est même pas sûre de savoir. Une note un peu moins bonne et une fissure apparaît dans ses certitudes.

Et puis tout s'effondre, très vite.

Un gouffre s'ouvre sous ses pieds, une spirale infernale l'entraîne et la fait plonger. Elle doute, se maudit, culpabilise, angoisse, se sent montrée du doigt, se sent moquée, refuse d'aller au collège, s'isole ou est isolée. Elle ne sait plus. Elle imagine ou est-ce la réalité? 

Sophia ne peut plus aller au collège mais elle ne sait pas encore que cela porte un nom: la phobie scolaire.  Elle le connaîtra lorsqu'elle apprendra à se reconstruire, à faire et à se faire confiance, avec de l'aide, en parlant, en se confiant.

La phobie scolaire n'a pas forcément besoin d'un facteur extérieur pour frapper et Fanny Vandermeersch le décrit très bien.

Ce roman, rédigé à la façon d'un journal intime, est à la fois glaçant et très réaliste.  J'ai d'ailleurs eu plusieurs fois des résonnances, un peu par rapport à ma scolarité, mais plutôt par rapport à celle de ma fille.

Je vous en parle très vite.

Traquées! Sandrine BEAU. Alice Editions, collection  "Deuzio", février 2017.

Ce roman m'a permis de découvrir un autre aspect de l'écriture de Sandrine Beau et je suis conquise!

Par le biais de l'histoire d'Annabelle, Marjolaine et Claire, elle nous entraîne dans récit haletant, plein de suspense et de rebondissements. 

Annabelle le savait que cela pouvait arriver, Maman le lui a assez dit et fait répéter les gestes pour qu'ils en deviennent automatiques. Pourtant elle n'a jamais voulu y croire vraiment. Mais c'est arrivé! Maman n'est pas rentrée depuis deux jours et il lui faut partir avec sa soeur Marjolaine, 5 ans.

A 14 ans, cela fait beaucoup de responsabilités: fuir en regardant toujours derrière soi, suivre le plan, récupérer les affaires, ne pas se faire repérer, savoir agir, mentir, rebondir.

Se séparer de son téléphone, de tout moyen de communication et avancer.

Mais l'homme est là, il les suit, les pourchasse, les devance parfois et les rattrape...

Que va-t-il leur arriver? La suite de mon article, très prochainement!

La femme noire qui montra le chemin de la liberté. Harriet Tubman. Eric SIMARD. Oskar Editeur, collection "Histoire et Société, Résistantes et Résistants", novembre 2016.

Il est important, nécessaire, essentiel de rappeler et de transmettre, sans cesse, le combat de tous ceux qui ont oeuvré pour l'égalité de tous. Je ne connaissais pas Harriet Tubman, ni elle, ni son action.

Née esclave dans l'état du Maryland, elle est un jour blessée par un Blanc qui cherche à mettre un terme à la fuit d'un autre esclave. Mais le projectile la heurte et lui laisse un importante cicatrice sur le crâne.

C'est par cette dernière que le récit de la vie de cette femme aux courage sans faille nous est contée.

Née dans un Etat du Nord, de l'Union certes mais où l'esclavage a cours, elle s'enfuit un jour pour rejoindre la Pennsylvanie grâce à un réseau d'aide appelé "le chemin de fer".  Volontair, elle n'aura de cesse de faire des allers-retours pour sauver le plus de Noirs possibles, des inconnus comme ceux de sa famille. Puis il y a eu la Guerre de Sécession, des dangers encore plus grands, une liberté toujours à conquérir. 

Elle a écrit un livre, fait des discours et s'est éteinte peu après la naissance d'une certaine Rosa Parks...

Ce roman se conclue sur plusieurs pages documentaires qui nous présentent une carte, une chronologie, des personnages, mais aussi tout ce qui a fait cette époque d'un point de vue politique, culturel, artistique, sociétal aux Etats-Unis mais aussi dans le monde.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Parfum de glace. Yôko OGAWA. Editions Actes Sud, mars 2002.

Son petit-ami Hiroyuki s'est suicidé en silence et sans raison apparente...  Juste après lui avoir offert un parfum au nom bien mystérieux... Et Ryoko réalise qu'elle ne sait pas grand-chose de lui. Qu'il a un frère, Akira de quatre ans plus jeune, qu'il aimait patiner et se donnait en spectacle, lui qui semblait si introverti, qu'il était extrêmement doué pour les mathématiques et qu'il a participé à plusieurs concours étant adolescent. Tout cela lui tombe dessus.

De lui, elle ne savait que cela: qu'il était parfumeur, ordonné à l'extrême, phobique des transports.

Pour le comprendre, et le connaître, elle décide de remonter sa trace et le temps en se rendant à Prague, là où tout semble avoir basculé pour le jeune homme qu'il était alors...
L'ambiance du roman est particulière, la chronologie est un peu bouleversée, l'écriture à la fois directe et imagée, déroutante. 

J'aime beaucoup! Et dire que ce roman est dans ma PAL depuis plusieurs années...

Mon article ICI.

3/ Que vais-je lire ensuite ?

Le vieux fou de dessin. François PLACE. Editions Gallimard Jeunesse, collection "Folio junior", avril 2008.

Présentation de l'éditeur:

Il était une fois au Japon, au cœur du XIXe siècle, un petit vendeur des rues, nommé Tojiro. Le jeune garçon rencontre un jour un curieux vieil homme. C'est Katsushika Hokusai, le vieillard fou de dessin, le plus grand artiste japonais, le maître des estampes, l'inventeur des mangas. Fasciné par son talent, Tojiro devient son ami et son apprenti, et le suit dans son atelier…

Porté par le talent de François Place, ce merveilleux voyage au pays du Soleil Levant vous révélera les secrets d'un grand maître du dessin.

«Tous les enfants dessinent, du moins dans le premier âge de leur vie. Beaucoup, en grandissant, ne le font plus, intimidés soudain devant la page blanche. Peut-être ce petit livre donnera-t-il à quelques-uns d'entre eux l'envie de continuer, pour le plaisir, à gribouiller leurs rêves ou leurs cauchemars sur du papier. J'ai imaginé pour cela une rencontre entre un jeune garçon, Tojiro, et le peintre Hokusai à la fin de sa vie. Aujourd'hui encore, je trouve qu'il y a dans les dessins d'Hokusai la curiosité, l'humour, la vitalité, l'éclat de rire d'un enfant pas très sage» (François Place).

Prix Janusz Korczak 2014.

Prix Chronos 1999.

C'est en Lecture Commune avec Nathalie et dans le cadre du Challenge "Un mois au Japon 2017" que je projette de lire ce livre. Pour désormais en savoir plus sur Hokusai, c'est par ICI.

Tokyo. Mo HAYDER. Editions Pocket, mars 2007.

Présentation de l'éditeur:

Quand Grey débarque à Tokyo sans attaches, argent ni bagages, elle a beaucoup à prouver et encore plus à cacher. Sa rencontre avec Jason, pour lequel elle éprouve une fascination immédiate, est déterminante : il lui trouve un toit, une maison délabrée vouée à la démolition, et un emploi dans un club à hôtesses très privé. Ses clients ? Des yakuzas et un étrange infirme accompagné d'une nurse à la silhouette monstrueuse... Mœurs inavouables, violence, écrasant secret... Ce nouvel univers est pourtant familier à Grey. le but de son voyage ? Retrouver un mystérieux film à l'existence contestée datant de l'invasion de la Chine par les Japonais. Un seul homme pourrait l'aider. Un survivant du massacre qui refuse de répondre à ses questions...

Cette RElecture se fait dans le cadre du Challenge "Un mois au Japon 2017".

Enquête sur le Nil. Texte de Renée HOLLER. Illustrations de Daniel SOHR. Editions Hatier Jeunesse, collection "Histoire et Mystères", avril 2017.

Présentation de l'éditeur:

Sénenmout est le conseiller du pharaon au ministère des Finances. Ses trois enfants, persuadés qu'il est en danger, enquêtent et découvrent qu'il n'est peut-être pas le seul.

Des Dieux et des Héros Texte d'Hélène KERILLIS. Illustrations de Gabriel REBUFELLO. Editions Hatier Jeunesse, collection "Mythologie et Histoires de toujours", 10 mai 2017.

Présentation de l'éditeur:

Les aventures, les exploits et parfois les destins tragiques des grands héros de la mythologie grecque :
L'or du roi Midas - L'enlèvement d'Europe -  Prométhée et la création des hommes - Orphée aux Enfers - La disparition de Perséphone...

Le rêve de Ryôsuke. Durian SUKEGAWA. Editiosn Albin Michel, 3 mai 2017.

Présentation de l'éditeur:

Après Les Délices de Tokyo, porté à l’écran par Naomi Kawase, Durian Sukegawa signe un second roman tout aussi poétique, lumineux et original.  

Le jeune Ryôsuke manque de confiance en lui, un mal-être qui puise son origine dans la mort prématurée de son père. Après une tentative de suicide, il part sur ses traces et s’installe sur l’île où celui-ci a passé ses dernières années. Une île réputée pour ses chèvres sauvages où il va tenter de réaliser le rêve paternel  : confectionner du fromage. Mais son projet se heurte aux tabous locaux et suscite la colère des habitants de l’île…

Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour réaliser nos désirs  ? À travers les épreuves de Ryôsuke, Durian Sukegawa évoque la difficulté à trouver sa voie, soulignant le prix de la vie, humaine comme animale.

J'ai vraiment hâte de lire ce roman, et de découvrir ensuite le premier de l'auteur que je ne connaissais pas. Martine nous en parle d'ailleurs au-travers du film éponyme ICI.

Et sinon?

Pour la semaine 15 du Challenge photo de Sophie Hérisson sur Instagram #52livres2017, le thème est "Histoire d'amour". Voici mon choix:

Les Hauts de Hurelevent de Charlotte BRONTË, dont j'ai lu l'adaptation BD ICI et vu un des films LA.

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 18/04/2017 17:38

Waouh, que de lectures à savourer !
J'ai un coup de cœur bien sûr pour Cyrano mais il y a de très belles pépites !
Bonne fin de journée et bonne semaine Blandine.

Blandine 18/04/2017 18:36

Oh oui, je me régale !
Belle soirée à vous Nancy!

Nathalie 17/04/2017 11:50

Je suis un peu jalouse... Je n'ai pas trouvé Cyrano !!! Par contre j'ai ramené "la vérité sur l'histoire des 3 petits cochons" à la maison au moment où ma mère était là, elle a lu et elle a bien rigolé !! Moi aussi d'ailleurs. Il faut que je reprenne le MOOC, j'avais bien commencé et puis... tant d'autres choses à faire !! "Phobie" attend (en compagnie de quelques autres du même éditeur) dans ma PAL... J'ai un petit peu de retard !! J'ai acheté "la femme noire qui..." pour la bib, mais je n'ai pas encore eu le temps de le lire. "Traquées" de Sandrine Beau me tente bien (je n'ai encore rien lu de cette auteure je crois, alors que j'en ai entendu dire beaucoup de bien !!) Pour le vieux fou de dessin, on avait prévu une date ?? (je le publie sur DDL celui-ci ça sera plus facile ! Ni d'ève ni d'Adam devrait être publié aujourd'hui en principe... Désolée pour le retard !!) Bon lundi de Pâques (on est trop raisonnables, on n'a pas acheté de chocolat, sniff...)

Nathalie 18/04/2017 21:37

Pour "Phobie" je vais essayer de le lire demain (jeudi et vendredi je suis en formation)
pour le lien, le voici : http://www.anamor.fr/oeuvres/ni-d-eve-ni-d-adam.html
A demain !

Blandine 17/04/2017 12:02

Hihi! Oui moi aussi je dois reprendre le MOOC. Je ne peux que te recommander TOUTES ces lectures, l'écriture de Sandrine Beau est très sensible, j'aime beaucoup; si tu lis "phobie" rapidement, on peut faire une LC (pour dimanche?) Pour le vieux fou de dessin, on a dit pour le mardi 25. Tu me donneras le lien d'Amélie Nothomb (pas grave ;-) ) Bon lundi à toi aussi, il sera chocolaté ici, le trio a été gâté par ma famille ;-)