C'est lundi, que lisez-vous? #139

Publié le 6 Mars 2017

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

J'ai laissé mon âme au vent. Texte de Roxane Marie GALLIEZ et illustrations d'Eric PUYBARET. Editions De la Martinière Jeunesse, 2013.

C'est tout en poésie et délicatesse que cet album évoque la Mort, le grand-père parti, mais qui reste toujours là. Recommandations à son petit-fils pour se souvenir de lui en termes heureux tout en profitant de la vie et de ses petits bonheurs.

Un texte fin et des illustrations mélancoliques mais pas tristes. Vraiment un très bel album!

DOCUMENTAIRES JEUNESSE

Blessures de mer. Photos de l'Agence Biosphoto. Textes de Yann RIGAUD. Editions Mango Jeunesse, août 2010.

Par le biais de 31 thématiques, cet ouvrage nous amène à la rencontre des océans.

Ce qu'il est, ce qui le compose (faune et flore) mais surtout par le prisme de l'action que l'Homme exerce sur lui: Surpêche, pollutions, tourisme, transports maritimes, Marées...

De magnifiques photos, un texte court et précis, des mots regroupés en un lexique en fin d'ouvrage en font un ouvrage indispensable pour comprendre ce qui nous lie à l'océan, le mal que l'Homme lui fait (d'une petite ou grande manière) et ce qu'il est possible de mettre en oeuvre pour ne plus l'abîmer.

Qui es-tu Nature? Le bord de mer. Textes de Valérie GUIDOUX. Editions Mango Jeunesse, mars 2003.

Ce documentaire est très beau et riche avec ses photographies, ses informations variées et ses petites questions qui interpellent l'enfant.

Il nous amène à la rencontre de tout ce qui se trouve sur le littoral: sur la terre, dans les airs, sur et sous le sable, sous l'eau à proximité des côtes. Quels sont les animaux, les plantes qui y vivent, de quoi sont composés le sable, les falaises, à quoi servent les phares? sont autant de questions (et donc de réponses) à découvrir.

Le loup. Brigand des bois. Texte et photos de Diane et Nicolas VANIER. Photos additionnelles de l'Agence Biosphotos. Illustrations de Bruno LIANCE. Editions Milan, collection "Docàpattes", 2012.

Pour tout savoir sur le loup, ses habitudes, sa famille, son comportement, ce qu'il mange, sa réputation et sa protection, ouvrez ce documentaire qui combinent textes courts et précis, illustrations et superbes photos.  Quelques rabats et un pop-up le rendent très attractif pour les plus jeunes, généralement fascinés par cet animal.

ROMANS JEUNESSE

Tes petits camarades. Valérie DAYRE. Editions thierry Magnier, collection "Petite Poche", octobre 2008.

Qu'il est difficile pour une maman de voir que son enfant n'a personne à inviter pour sa fête d'anniversaire. Alors elle le pousse, l'interroge, insiste. Elle voudrait ce qui n'est pas. Et pas que sur ce sujet d'ailleurs. Valentin n'a pas d'amis, il n'est pas comme il faut. On n'est jamais comme on voudrait être. Trop ou pas assez.  Il trouve deux "petits" en CE2, souvent vus sur le chemin de l'école.

Les petits se consultent du regard. Ils n'ont pas trop envie, ça se voit, d'aller à l'anniversaire de ce gros qui leur court après dans la rue et leur parle comme s'il suppliait.

Les filous lui extorquent son argent "pour son cadeau". Yann l'observe du trottoir d'en face. Lui aussi est seul. A lui aussi on ne lui parle pas. Il ne le fait pas lui d'ailleurs.

Vient le mercredi tant redouté. Et rien ne se passe comme Valentin aurait pu l'imaginer.

Ulysse et le chant des Sirènes. Texte d'Hélène KERILLIS et illustrations de Grégoire VALLANCIEN. Editions Hatier Jeunesse, collection "Ma première Mythologie", 14 février 2017.

Mon 7 ans était ravi de me lire ce nouveau livre dédié à la Mythologie et plus particulièrement à un épisode de l'Odysée d'Ulysse. 

 Si cet épisode est l'un des plus connu, le (re)découvrir est toujours un plaisir!

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Petit pays. Gaël FAYE. Éditions Grasset, collection "Roman", 24 août 2016.

Lauréat du 15e Prix du Roman Fnac.

Présentation de l'éditeur:

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. » Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

Cette lecture se fera en commun avec mon amie Magali :-)

Je la laisse du côté pour ce roman, proposé par Martine et que je présenterai en Lecture Commune pour le Challenge sur l'Italie, Il viaggio, le 19 mars.

Sur cette terre comme au ciel. Davide ENIA. Editions Albin Michel, août 2016.

Présentation de l'éditeur:

Palerme, années 1980. Comme tous les garçons de son âge, Davidù, neuf ans, fait l'apprentissage de la vie dans les rues de son quartier. Amitiés, rivalités, bagarres, premiers sentiments et désirs pour Nina, la fillette aux yeux noirs qui sent le citron et le sel, et pour laquelle il ira jusqu'à se battre sous le regard fier de son oncle Umbertino. Car si Pullara, Danilo, Gerrudo rêvent de devenir ouvriers ou pompistes comme leurs pères, Davidù, qui n'a pas connu le sien, a hérité de son talent de boxeur.
Entre les légendes du passé et les ambitions futures, le monde des adultes et la poésie de l'enfance, Davide Enia tisse le destin d'une famille italienne, de l'après-guerre aux années 90, à travers trois générations d'hommes dont le jeune Davidù incarne les rêves. Entremêlant leurs histoires avec brio, Davide Enia dresse un portrait vibrant de sa terre, la Sicile, et ceux qui l'habitent.

Je suis tout de suite entrée dans l'atmosphère, violente, de ce roman qui alterne les points de vue et les époques, au gré des membres de la famille de Davidù: années 1980, deuxième guerre mondiale mais aussi dialecte sicilien, mafia (ou en tout cas pratiques dignes d'elle).

3/ Que vais-je lire ensuite ?

L'Aura Noire. Ruberto SANQUER. Illustration de couverture de Daniele GASPARI. Editions Scrineo, janvier 2017.

Présentation de l'éditeur:

L’apocalypse a anéanti la Terre Arcane voilà 3 157 ans. Depuis, les arbres ont acquis une conscience et les humains, des pouvoirs singuliers. Louyse et ses douze camarades entrent en apprentissage pour devenir des sorcières-guérisseuses, capables de protéger leur peuple en s’unissant à la Nature. Un beau jour, cette symbiose est brisée par un Démon assoiffé de vengeance et de conquête, qui jette une malédiction sur Louyse. Celle-ci voit ses proches disparaître les uns après les autres, mais nie l’évidence, jusqu’à la mort de son amour adolescent. Elle va alors se battre pour se défaire de l’Aura noire et sauver son peuple des griffes du démon ! Mais comment porter le poids d’un tel destin lorsque l’on est une adolescente timide et secrète ?

Et sinon?

Pour la semaine 9 du Challenge photo de Sophie Hérisson sur Instagram #52livres2017 autour du "sorcier", voici mon choix:

Ce MOOC intitulé "Il était une fois La Littérature Jeunesse, a commencé le 3 mars sur la plateforme de cours FUN et se promet très riche.

Toutes les infos sur le site FUN ou sur la page Facebook dédiée du MOOC.

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost 0
Commenter cet article

Nancy 06/03/2017 15:57

J'avais beaucoup aimé l'album de Roxane-Marie Galliez (comme tous ses autres albums d'ailleurs).
Le thème du roman chez Thierry Magnier fait mal au cœur ...malheureusement beaucoup d'enfants vivent cette souffrance. J'espère une Happy End tout de même ;-)
Je vous souhaite une belle lecture avec tous ces livres que vous présentez ! J'ai terminé Auto-biographie d'une courgette et bien entamé Le Marchand de sable ^^
Belle semaine Blandine !

Blandine 06/03/2017 18:44

Merci beaucoup Nancy!
Oui, le roman Petite Poche se termine bien. Je ne dirais pas happy end car le narrateur a encore de quoi faire pour avoir davantage confiance en lui, mais il est sur le bon chemin!
Je vous souhaite également de belles lectures. "Le marchand de sable" a un titre intrigant! A bientôt!