Premières lectures-Premiers romans # 10 – A l’Ouest, rien de nouveau - 2016 (Dès 7 ans)

Publié le 19 Janvier 2017

A l'ouest, rien de nouveau

Texte d'Anne-Sophie TILLY

Illustrations de Fabienne BRUNNER.

Editions Frimousse, collection "l'Album*Roman", octobre 2016.

40 pages.

Dès 7 ans.

Thèmes : Far West, cowboys/Indiens, vol, enquêtes, humour, détournement.

 

Avec ce titre qui vous en rappellera forcément un autre (mais dans un autre genre), les Éditions Frimousse inaugurent une nouvelle collection qui oscille entre l’album (format et illustrations) et le roman « première lecture » (densité du texte, dialogues, chapitrage).

Avec mon 7 ans, nous avons été conquis, par le concept et par l’histoire, d’autant que le Far West, on adore !

Et pour ma part, cela faisait un moment que je souhaitais découvrir l’écriture d’Anne-Sophie Tilly, c’est chose faite et j’en suis ravie !

Alors à l’Ouest, que se passe-t-il ? Eh bien, comme nous le dit le titre, rien de bien nouveau à l’ombre des cactus !

Au Far West, on rencontre toujours les mêmes personnages : shérif, danseuse de cancan, Indiens comme cowboys qui se font toujours la guégerre à base d’or convoité, de passage au saloon, de poursuite dans le désert…

Mais à l’Ouest, il y a quand même du nouveau !

Dans la ville de Littletown Town, la mairesse Mayor chasse le bison, le shérif Mc Colty est fan de conjugaison et de pâtes italiennes, le juge Bishop est contrarié par le vol de sa gourmette, les cowboys sont en fait des Powboys, et les Indiens sont issus de la tribu d’Hollywood, donc des Woodiens, et deux chasseurs de prime : John Smith, Charles Nelson, sont à la poursuite du méchant Jack O'Magouille, qui projette d’attaquer une diligence chargée d’or qui part pour Big City.

-Ce n’est pas de la banque que partira cette fameuse diligence. Si c’était le cas, nous ne serions pas assez bêtes pour dire à tout le monde qu’une diligence pleine d’or quittera Littletown Town pour Big City, telle heure, tel jour, en passant par tel trajet. La First Bank of the United States of America est bien plus intelligente que vous le croyez, monsieur Smith. Allez donc plutôt voir du côté de la gare. A la First Railway Station of the United States of America, ils sont loin d’être aussi futés que nous.

-Vous voulez dire que la diligence ne transportera pas l’or de la banque, mais l’or de la gare?

Page 23

Avec des noms pareils, vous devinez sans peine les multiples détournements du genre (livres ou films) et clins d'œil très divers (nom d’émissions de télé ou de « restaurant »).

Le tout au son des « pow » des bananes et maïs à l’arc qui fusent (mes garçons en ont pleuré de rire) !

Avec nos deux héros, le lecteur mène l’enquête, recueille les indices, écoute les témoignages, analyse et recoupe les informations, débusque les coupables ou faux amis.

Et si tout cela n’était, en fait, qu’un jeu ?

Il [Charles Nelson] apprit qu’une diligence chargée d’or quitterait Littletown Town dans une semaine, à destination de Big City. Il y avait fort à parier que cette diligence n’arriverait jamais.

Fin (ou pas…)

Page 37

Bourré d’humour, de pep’s, de détails et de rebondissements, tant dans le texte que dans les dessins aux teintes rouge/orangé, ce premier roman a vraiment TOUT pour plaire.

Merci aux Editions Frimousse.

Ce livre participe au « Petit Bac 2016 », pour ma 7e ligne, catégorie lettre isolée, ainsi qu’aux Challenges de Sophie Hérisson « 1 % Rentrée Littéraire 2016 » (28/18), et « Je lis aussi des albums 2017 » (5/100).

 

 

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagram et Google+.

 

 

 

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alice 19/01/2017 21:38

J'aime bien les albums pour les plus grands, et celui-ci semble particulièrement réussit.

Blandine 21/01/2017 12:05

Oh oui, il l'est!