Le Grand Méchant Renard. Benjamin Renner – 2015 (BD)

Publié le 4 Janvier 2017

LE GRAND MECHANT RENARD

Scénario, dessins et couleur de Benjamin RENNER

Éditions Delcourt, collection « Shampooing », janvier 2015.

192 pages.

Thèmes : renard, ferme, familles, préjugés.

 

Dès la parution de cet album, depuis plusieurs fois primé (Grand Prix des lecteurs du journal de Mickey 2015 ; Prix de la BD Fnac 2016 : Fauve Prix jeunesse du Festival d’Angoulême 2016), j’ai voulu le lire. 

Et c’est grâce à Laurette que c’est à présent chose faite J

Merci infiniment pour ce grand moment de rire !

 

Rien qu’au titre, on se doute bien que notre renard n’a rien de Grand ni de Méchant, il en est même le parfait contraire !

Chétif, maladroit mais plein de volonté pourtant, il ne cesse de se faire rabrouer de la ferme voisine. Non pas par le chien, flemmard au possible, mais par la poule cheftaine, bien décidée à en finir avec cette espèce de sociopathe roux, grâce à son vaste programme d’activités de son Club d’extermination des renards digne des plus grandes armées.

Et c’est la mine dépitée qu’il repart à chaque fois dans son terrier, non sans un panier de navets gentiment donné par le cochon jardinier et le lapin.

Ce schéma répétitif pourrait perdurer longtemps si le loup (un vrai Grand et Méchant, lui – et donc modèle du renard) n’avait lui aussi faim et décidé de se servir de ce risible canidé pour se remplir la panse puisqu’il ne peut approcher de la ferme.

Son plan : comme le renard ne peut attraper de poule (et l’on comprend très bien pourquoi), c’est à la poule de venir à eux.

Tu veux dire que la poule me coure après jusqu’ici ? En général, elle me casse la tronche bien avant !

Je ne te parle pas de ramener une poule, je te parle de ramener quelque chose de complètement inoffensif !

Et qu’y a-t-il de plus inoffensif qu’un œuf de poule ?

Ce n’est pas un, ni deux, mais trois œufs que le renard ramène, après avoir, quand même, été aidé par le loup.

Mais qui aurait pu prédire que ce renard en manque de crédibilité, au penchant « caliméro », se prendrait d’affection pour son futur festin au fil des mois d’engraissement ?

Trois petits poussins mignons tout plein, un brin braillards, en quête d’identité, qui l’appellent Maman (premier vu, premier appelé Maman) à qui il conte et mime l’histoire du Grand Méchant Renard afin de les préparer à leur destin.

Mais évidemment arrive le moment où le loup estime qu’il est temps de se régaler.

La suite de l’album voient s’enchaîner les déboires et les situations cocasses pour notre renard devenu mère-poule.

Il fuit ou rentre (enfin) au poulailler, non sans aide et costume, attirant ainsi suspicion auprès de ses nouvelles congénères, tant dans son aspect (OGM et Tchernobyl associés) que dans ses méthodes toutes personnelles d’éducation qui ont transformé trois poussins, forcément innocents et inoffensifs, en psychopathes de cour de récré, mordant tout ce qui bouge et trouvant cool d’être un renard.

La dernière partie de l’album est hilarante, mais est aussi un miroir !

Comment ne pas se reconnaître, nous les humains, au-travers de cette histoire de familles (car finalement, c’en est bien une !) ?

Chacun, petits comme grands, tout en rigolant des déboires de ce pauvre renard, mais qui, finalement, est heureux (et n’est-ce pas là le plus important ? !) trouvera matière à réflexion sur les préjugés, l’apparence et le non conformisme.

Le tout est délicieusement croqué par Benjamin Renner (co-réalisateur d'Ernest et Célestine) dans des dessins très expressifs, à l’image de celui de la couverture, et des dialogues ou situations qui ne seront pas sans vous faire penser au film d’animation Chicken Run.

Un album à lire et relire, et à partager. Un grand coup de cœur. Encore merci Laurette <3

Il participe au RDV BD de la semaine qui se passe aujourd’hui chez Moka (Retrouvez-y toutes les participations du jour - CLIC) ainsi qu’au “Petit Bac 2017” d’Enna, pour ma première ligne, catégorie animal.

 

 

 

Et si l’envie vous dit de vous prendre, ne serait-ce qu’un peu, pour le renard, incarnez-le sur le site des Éditions Delcourt ICI.

Et il existe une version "spéciale Noël", agrémentée d'une histoire inédite. Et une adaptation animée est actuellement en cours de réalisation.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagram et Google+.

Repost 0
Commenter cet article

Mo 05/01/2017 07:31

Un drôle d'album qu'on adore relire ici !

Blandine 06/01/2017 23:45

Je crois que l'on fera pareil ;-)

Sabine 04/01/2017 22:30

Il m'attend dans ma Pal depuis plus d'un an, il faut que je me décide!

Blandine 04/01/2017 22:38

Ah oui, je ne peux que te le conseiller! Et comme c'est drôle, il se lit vite! Presque trop d'ailleurs ;-)

Nancy 04/01/2017 18:36

Votre billet donne vraiment envie de le lire (et je ne lirai aucune autre critique avant, ainsi je ne serai pas déçue ^^).
La bouille du renard est extra <3
Belle soirée Blandine !

Blandine 04/01/2017 19:28

Merci beaucoup Nancy!
Oui il arrive que lire des critiques très enthousiastes faussent après notre rapport à la lecture... Vous me direz pour la vôtre?
Belle soirée à vous!

Noukette 04/01/2017 18:21

Quel régal cet album ! Absolument jubilatoire !

Blandine 04/01/2017 19:27

J'ai adoré aussi :-)

Sandrine 04/01/2017 17:54

J'ai adoré ce renard ! Cet album donne le sourire immédiatement :-)

Blandine 04/01/2017 19:26

oui tout à fait!

Nathalie 04/01/2017 17:14

Pour tout dire, j'ai bien aimé oui, mais j'avoue avoir été un peu déçue tout de même... J'en avais tellement entendu parler, lu tellement d'avis dithyrambiques que... oui, j'ose l'avouer, j'ai été un peu déçue ! Je m'attendais à quelque chose de plus original peut-être...

Blandine 04/01/2017 17:33

ah ça m'est déjà arrivé ça... c'est dommage.
Pour cette BD-ci, si elle me faisait de l’œil, je n'avais pas lu les critiques,sauf les quelques mots de Laurette. Ce qui avait suffi pour me convaincre ;-)

Caro 04/01/2017 15:32

Excellent cet album ! Un must ! :)

Blandine 04/01/2017 17:32

oh oui!

enna 04/01/2017 13:53

Qu'est-ce que j'ai ri en lisant cet album!! Je me souviens encore je l'ai lu le 31 décembre 2015 et ça a été mon coup de coeur et éclat de rire de fin d'année!

enna 04/01/2017 14:01

c'était l'année précédente et je m'en souviens encore, c'est dire!

Blandine 04/01/2017 13:55

Et pour moi, de début d'année ;-)

jerome 04/01/2017 13:47

Un coup de cœur absolu pour moi aussi. J'ai la version spécial Noël dédicacée par l'auteur, c'est un des albums les plus précieux de ma blibliothèque !

Blandine 04/01/2017 13:55

Mon exemplaire est aussi dédicacé mais ce n'est pas la version spéciale Noël, je te jalouse!!