C'est lundi, que lisez-vous? #126

Publié le 5 Décembre 2016

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

ALBUMS

A nouveau de très jolies surprises, que je vous dévoile succinctement aujourd'hui!

La voiture du futur. Texte de Pierre RUAUD et Virginie ROCHEDREUX. Editions Rue de l'Echiquier, novembre 2016.

Le papa de notre petit garçon est ingénieur et dans sa lutte contre le réchauffement climatique, il imagine une voiture qui roulerait grâce aux vaches! Oui oui!

Derrière son idée farfelue se cache un réel problème pour notre planète: Non pas que les vaches en soient un, mais ce qu'elles émettent, si et qui participe au réchauffement climatique (et c'est grâce à qui? - l'album ne le dit pas)

Se servant de l'humour "pipi-caca-prout" que les enfants affectionnent, les auteurs délivrent un message écologique, sans accusations ni directives.

Le réchauffement et ses conséquences sont bien expliquées et avec humour. L'album joue avec les jeux de mots et  formes des publicités du début XXe siècle.

J'aime beaucoup les illustrations dont le fond reproduit un cahier d'écolier: carreaux seyes ou petits carreaux, les grands yeux du petit garçon.

L'article dédié à venir bientôt!

L'Apachyderme. texte de Sandra LE GUEN et illustrations de Thanh PORTAL. Editions La Palissade, novembre 2016.

Dans un troupeau d'Afrique, il est un éléphanteau qui a un rêve incompris, qu'il doit dissimuler, mais qu'il ne peut s'empêcher d'emporter partout avec lui.

Il s'appelle Guillerm, il est grand, il aime jouer, il aimerait être un indien.

Il aime les plumes, il les collectionne, les chasse, les trouve et les fait siennes. Il est un Indien. Il est un Apachyderme et il saura le prouver!

Quel bel album! A commencer par son format, ses pages épaisses et une originalité: il s'ouvre à la verticale!

Les dessins vifs et colorés de Tanh Portal illustrent à merveille cette histoire de différence et de confiance en soi mise en mots-clins d'oeil par Sandra Le Guen, qui n'est autre que la bloggeuse  Maman Baobab. Et dont j'ai déjà parlé sur le blog.

L'Apachyderme est son premier album, et je lui souhaite beaucoup de bonheur et de réussite dans son activité d'auteure :-)

L'article, bientôt!

Après le travail. Texte et illustrations de Mario RAMOS. Editions Pastel pour l'Ecole des Loisirs, septembre 2009.

Je remercie encore Noukette pour m'avoir permis de découvrir cet album qui me tentait beaucoup, parce que Mario Ramos,  et davantage depuis une chronique de Maman Baobab, justement! CLIC

Dans cet album, Mario Ramos nous décrit en une petite phrase ce que fait chaque animal de son temps libre, après le travail donc.

Une seconde, plus petite, en taille et en longueur, nous dit simplement ce qu'il fait comme métier.

Avec beaucoup de poésie, de finesse et de clins d'oeil, Mario Ramos nous décrit nous, dans nos activités de loisirs, parfois bien éloignées de nos professions. Car n'est-ce pas ce qui compte après tout, ce qui nous reflètent vraiment? Il y a ceux qui s'en écartent totalement, ceux qui compensent, ouceux qui la prolongent.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

 

13 à  table. Collectif d'auteurs. Illustration de couverture de Jean-Charles DE CASTELBAJAC. Editions Pocket, novembre 2016.

Comme en 2014, puis 2015, acheter ce recueil de nouvelles était une évidence.

13 nouvelles pour 5 euros, qui permettent de distribués 4 repas. Tout est dit!

Je lis une à deux nouvelles par jour. Je n'aime pas les lire à la suite, pour bien rester dans l'univers de chacune. Dont le thème commun pour cette année est l'anniversaire.

J'ai dévoré celle de Maxime Chattam (je savais que j'aimerai!), et celle de Karine Giebel également.

Présentation de l'éditeur:

Grâce à vous les deux premières éditions de 13 à table ! ont été un véritable succès : près de 2,1 millions de repas ont été distribués par Les Restos du Cœur. Cette année encore 13 auteurs stars se mobilisent. Et pour la première fois, la couverture est illustrée par un artiste, Jean-Charles de Castelbajac

Les plus grands auteurs de la littérature contemporaine ont pris leur plus belle plume pour la troisième année consécutive afin de vous concocter un délicieux recueil de nouvelles autour d'un thème : l'anniversaire.
Le joyeux, le sinistre, le raté, celui qui finit dans les larmes ou le sang, l'apothéose de la fête et les éclats de rire, tout y est, comme dans la vie.
Treize bougies à souffler sans modération.

Une seconde avant Noël. Romain SARDOU. Editions Pocket, janvier 2007.

Présentation de l'éditeur:

1851. À Cokecuttle, cité industrielle anglaise hérissée des cheminées des hauts-fourneaux couvertes de suie, Harold Gui, neuf ans, orphelin de père et de mère, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers.Et pourtant...Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d'arbres magiques et de rennes volants. D'extraordinaires aventures l'attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant que nous connaissons tous très bien : le Père Noël...

J'aime beaucoup cette lecture qui oppose deux mondes: le réel, l'humain, gris et triste comme le ciel de cette cité ouvrière d'Angleterre dans laquelle les enfants orphelins sont nombreux et doivent travailler pour leur survie, lorsqu'ils ne sont pas placés par l'Assistance Publique dans des orphelinats sordides.

Et en parallèle, quelque part plus haut que le ciel, les Anges, Génies et Immortels, partis du monde des Hommes depuis plus de mille ans, décident sous l'égide de la Fée Dora de sauver Noël, et surtout son esprit, les contes et les légendes pour que les enfants puissent continuer de rêver. 
Balbek, ancien Génie révoqué, est désigné volontaire pour créer, mais pas à partir de rien, un personnage fédérateur, aussi bien pour les petits que pour les grands...

On fait ainsi connaissance avec Harold Gui, un jeune garçon de 9 ans, qui vit comme il peut, dans la rue avec un homme surnommé Le Falou.

Mais ce dernier est assassiné, Harold inculpé d'homicide en plus d'escroquerie et envoyé en Ecosse dans un centre de redressement.

L'auteur s'adresse à nous (je n'aime pas trop) mais son écriture est fluide et imagée. J'aime beaucoup toutes les références, les incrustations de légendes, récits et histories qu'il inclue dans son roman.

3/ Que vais-je lire ensuite ?

D'avenir... en souvenirs. Jean-Pierre TOSI. Editions Librinova, 28 septembre 2016.

Présentation de l'éditeur:

« D’avenir… en souvenirs », cet ouvrage retrace toutes les étapes d’une vie hors du commun : comment le petit berger corse d’Argiusta-Moriccio est devenu, à la force du poignet, radioélectricien spécialiste du morse et de la radiogoniométrie, puis
propriétaire en famille du café-restaurant « Le Cintra » lieu de rencontres incontournable des années 85 de Yaoundé et enfin, haut cadre du PMUC au Cameroun, avec, parallèlement, une vie sportive intense (directeur technique adjoint de l’équipe olympique de ball-trap pour les Jeux de 1976) et une grande pratique de la chasse, au sens noble du terme. Composé d’anecdotes aussi diverses que passionnantes, il nous fait partager, dans un style vivant non dénué d’humour, un quotidien d’exception.

Ce sont le titre et la référence à la Corse qui m'ont donné envie de le découvrir ;-)

 

Noël se profile! Avez-vous fait vos cadeaux?

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée et je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

 

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

drawoua 06/12/2016 21:43

Merci merci Blandine !

Blandine 07/12/2016 19:17

Merci à toi :-)

Nancy 05/12/2016 22:39

Il faudrait que je relise le roman de R.Sardou ...je ne m'en souviens plus très bien ;-)
Et j'ai un coup de cœur pour Après le travail de Mario Ramos, avec le petit clin d'œil au papa gardien de prison ...qui fait écho à mon intervention de lundi dernier.
Merci Blandine <3
Belle soirée à vous !

Blandine 06/12/2016 17:37

Merci à vous <3
Belle fin de journée Nancy!