Barracuda Tome 1. Esclaves. Jean DUFAUX et Jérémy - 2010 (BD)

Publié le 14 Décembre 2016

Barracuda Tome 1. Esclaves.

Scénario de Jean DUFAUX

Dessins de Jérémy.

Éditions Dargaud, 2016 ( première édition, 2010) Edition spéciale avec couverture inédite pour les 48h de la BD 2016.

52 pages.

Thèmes : piraterie, butin, légende, destin, adolescence, travestissement.

J’ai d’abord été happée par la saisissante couverture de cet album, puis par son thème : la piraterie.

Si la couverture a été changée pour les 48h de la BD, les deux autres n'en sont pas moins magnifiques.

Pour preuve:

 

 

Le Capitaine Blackdog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le thème a souvent été ressassé mais le défi est plus que relevé, avec une belle préface en guise de mise en appétit.

On écrit pour saluer le gamin, l’enfant, l’adolescent qu’on laisse derrière soi – sans possibilité de retour.
On écrit pour ne pas les oublier.
Oublier les dimanches d’une enfance qui se passait – déjà – entre les livres et les films.

Direction l’Île de Puerto Blanco, la si mal-nommée, repaire de malfaisance sur laquelle l’or, le sang et la boisson coulent à flots.

Raffy, le fils du terrible capitaine Blackdog, vient y vendre trois prestigieux otages féminins.

Dona Scuebo, sa fille, Maria, et une jeune inconnue.

Tandis que son père fait affaire avec une étrange sorcière appelée Si-non pour s’assurer de la réussite de son projet.

Le Barracuda s’apprête à partir dans une dangereuse mais exaltante excursion à la recherche du diamant du Kashar, joyau de la famille Scuebo.

Esclaves de leur destin tout autant que de la cupidité des hommes, les trois femmes sont séparées et se retrouvent chacune sous la férule de personnages bien contradictoires ou mystérieux.

Mais les choses ne se passent pas tout à fait comme prévues pour Raffy qui, blessé, est contraint de rester à Puerto Blanco pendant que son père vogue.

Cette pierre porte malheur…
Bien des crimes et des trahisons ont été commis en son nom…
Même les âmes innocentes subissent sa corruption…

Ce premier tome plante le décor, campe les personnages et nous dévoile les prémices des histoires imbriquées des trois adolescents :

Celle de Raffy et que l'on voit en couverture.

Celle d'Emilio devenu Emilia, et dont l’étrange acheteur pourrait devenir son protecteur.

Celle de Maria, achetée par le marchand d’esclaves Ferrango et qui, pour survivre, se voit obligée d’accepter de l’épouser.

Et avec en toile de fond, la quête du Barracuda dont le retour est déjà espéré et attendu.

Le scénario est prenant, les couleurs maîtrisées les dessins puissants et saisissants ! Chose d’autant plus belle lorsque l’on sait que cet album est le premier de Jérémy.

Sans avoir la prétention de renouveler le genre, l’album le poursuit avec habileté, intégrant tous les ingrédients des histoires de pirates, faisant ça et là des clins d’œil à des classiques ou œuvres devenues cultes.

Cette série qui ne devait comporter que trois tomes (dixit la préface) s’est finie avec 7, et que j’ai hâte de découvrir.

Cette BD participe au RDV la BD de la Semaine, qui se déroule chez Noukette aujourd’hui.

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

 

Rédigé par Blandine

Publié dans #BD, #Bd de la semaine, #Pirates, #Coups de coeur

Repost 0
Commenter cet article

Saxaoul 14/12/2016 19:32

Le thème ne me tente pas vraiment mais par contre, ce qui est écrit dans la préface est beau.

Blandine 15/12/2016 22:17

;-) Oh oui! J'étais "obligée" d'en noter ne serait-ce que les premiers mots ^^

Nathalie 14/12/2016 16:46

Bon ok, puisque tu insistes, je vais le lire !! Moi, j'aime bien les histoires de pirates et les illustrations me plaisent bien.

Blandine 15/12/2016 22:16

hé hé! J'adooore les histoires de pirates aussi! Hâte d'avoir ton avis!

Mylene 14/12/2016 16:45

ça a l'air génial !! Merci pour la découverte :)

Blandine 15/12/2016 22:16

:-D Merci à toi!

Noukette 14/12/2016 16:33

Malgré ce que tu en dis je ne suis pas certaine de me précipiter...

Blandine 15/12/2016 22:16

Le thème peut-être ? ;-)