Un, deux, trois Saint Nicolas. Peter GROSZ et Giuliano LUNELLI - 1998 (Dès 4 ans)

Publié le 25 Novembre 2016

Un, deux, trois Saint Nicolas

Texte de Peter GROSZ

Illustrations de Giuliano LUNELLI.

Traduction de Géraldine ELSCHNER

Éditions Nord-Sud, 1998.

Dès 4 ans

Notions abordées : amitiés, entraide, solidarité, savoir-faire, Saint Nicolas, Noël, hiver, le temps qui passe, transmission.

Il était une fois comme il est aujourd’hui et le sera toujours en ces temps éternels qui n’existent pas et pourtant durent encore, il était un pays où les folies du roi grandissaient tout autant que la misère du peuple.

Dans ce pays vivaient trois jeunes hommes aux passions diverses et que rien ne disposait pourtant à se rencontrer. Rien hormis cette pauvreté qui pourtant les poussait inconsciemment au partage et à l’altruisme.

Nicolo était brodeur de mots, Nicola courbeur de bois et Nicoli lisseur de pierres.

C’est au cœur d’une forêt, retranchés du monde et du temps, qu’ils s’installèrent tous trois, construisant leur maison, organisant leur quotidien et activités.

Ainsi passèrent les années, au rythme immuable et au même rite le soir venu : ils se racontaient des histoires.

Devenus vieux, barbus, si ressemblants que seuls leurs chapeaux les différenciant, chacun le prolongement et le complément de l'autre, ils se questionnèrent au coin du feu sur l'utilité de leur vie, qu'ils ont eu belle et tranquille.

A quoi bon leurs savoir-faire s’ils ne profitaient pas à d’autres, ailleurs sur Terre, à d’autres petits et grands, démunis ou esseulés ?

Et c’est ainsi que leur vie prit un nouveau sens, un nouveau départ. Ils façonnèrent, brodèrent lissèrent, courbèrent, créèrent pour d’autres, dans un silence de connivence.

Chaque hiver, pendant de longues années, ils furent ainsi leur tournée. Et pour peu que personne ne les arrête, ils passeront encore cette année.

Quel beau détournement de l’histoire de Saint Nicolas que cet album, aux résonnances très actuelles.

A quoi bon être au monde si l’on ne partage pas, de son temps, de son amitié, de ses passions ? Garder pour soi ne rend pas heureux, ne fait pas le bonheur alors que le partage stimule, égaie et fait se propager encore et encore le bonheur.

Douceur et poésie imprègnent le texte mis en images par de très belles illustrations, des paysages d’hiver au blanc immaculés, aux détails sur le temps qui passe (jeunes puis vieux, cheveux et barbes toujours plus longs, traits plus tirés) et aux tendres souvenirs.

Cet album participe aux Challenges " Christmas Time 2016" de Mya et "Je Lis Aussi des Albums 2016" de Sophie Hérisson.

 

 

 

 

 

 

96/100

 

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

 

 

 

                                  Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, tumblr et Google+.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bidib 27/11/2016 11:41

voilà un album de noël qui fait envie :)

Blandine 28/11/2016 10:03

:-)

Nancy 26/11/2016 18:21

L'idée et les illustrations sont très belles, j'aime beaucoup !
Merci pour ce beau partage Blandine !

Blandine 26/11/2016 19:52

Merci à vous Nancy <3

MyaRosa 26/11/2016 13:31

Quelle belle trouvaille ! J'aime beaucoup cette maison d'édition. J'ai justement quelques albums de Noël publiés là-bas et ils sont tous superbes. Je ne connaissais pas celui-ci. Il faut que je le trouve. Merci pour ce joli billet. Bon week-end.

Blandine 26/11/2016 19:52

Oh oui moi aussi! j'en ai présenté déjà de cette maison d’éditions et en ai d'autres en attente ;-) Surtout sur Saint Nicolas d'ailleurs^^
Merci à toi et bon week-end!

Nathalie 25/11/2016 11:30

Un bel album sur le partage... On ne peut que partager !!

Blandine 26/11/2016 19:51

Merci Nathalie :-) <3