Rouge-Feuille. Eric WANTIEZ et Juliette PARACHINI-DENY - 2016 (Dès 4 ans)

Publié le 5 Novembre 2016

Rouge-Feuille 

Texte d'Eric WANTIEZ

Illustrations de Juliette PARACHINI-DENY.

Editions Cépages, « hors-collection », 18 octobre 2016.

Dès 4 ans

Notions abordées : saisons, nature, peur, amitié, entraide, relation à l’Homme, le temps qui passe.

 

Avant même de connaître l’histoire se renfermant dans ces pages douces et épaisses, nous étions conquis.

Jeu de miroir entre le titre et de l’illustration de couverture, couleurs qui accrochent le regard et surtout un procédé artistique aussi original que magnifique !

Rouge-Feuille est le nom de ce petit renard né au milieu d’une nature toute nouvelle et verte et dont le prénom ne prend sens qu’une fois l’automne venu.

Au milieu des feuilles tombées, il se dissimule parfaitement des chasseurs, à l’inverse de ce petit oiseau bleu à l’aile cassée.

Recueilli et soigné, l’oiseau devient son ami mais sert aussi de cible.

Le coup est parti, trop vite. La cuisse a été touchée, mais heureusement le tandem arrive à s’enfuir. C’est au tour de Bleu de prendre soin du renardeau.

Passent les saisons et changent les couleurs, l’automne revient et un désir d’ailleurs étreint Bleu qui aimerait tant rentrer chez lui.

« Tu te souviens des plantes qui ‘ont guéri l’année passée ? »
Je n’ai pas oublié, bien sûr, elles étaient tellement amères !
« Chez moi pousse une herbe qui pourrait soigner mon aile. »

Ainsi s’en va le duo à la rencontre d’autres couleurs, d’autres êtres, d’autres natures, là où les hommes ne peuvent pas l’abîmer.

La présence humaine est ici ambivalente. D’un côté mauvaise et chasseuse, et de l’autre, bonne puisqu’elle a créé une Réserve, lieu de protection pour les animaux, et la nature en général.

Juliette Parachini-Deny a combiné le dessin, l’aquarelle et le collage pour illustrer cette histoire d’entraide et d’amitié, de transmission et de retour aux racines, que les mots pleins de douceur d’Eric Wantiez nous racontent.

Elle a eu l’ingénieuse idée de disposer de vraies feuilles d’arbres, mais aussi des fleurs isolées ou sur leurs branches, pour créer d’insolites paysages au rendu vivant et vibrant.

On adore !

Nous avons aimé rechercher dans les « forêts » de feuilles, celles qui étaient similaires, relever leur différences, leurs couleurs, leurs formes, leurs détails.

Notre préférence va à l’automne <3

 

Merci aux Éditions Cépages pour la découverte de ce très bel album, qui participe aux Challenges « Je Lis aussi des Albums 2016 » et « 1% Rentrée Littéraire 2016 » de Sophie Hérisson, ainsi qu’au « Petit Bac 2016 » d’Enna, pour ma 5e ligne, catégorie Couleur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

91/100

 

 

 

 

 

 

11/18

 

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram, tumblr et Google+.

Repost 0
Commenter cet article