C'est lundi, que lisez-vous? #122

Publié le 7 Novembre 2016

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

La semaine dernière est passée extraordinairement vite, certainement à cause des vacances qui allaient jusqu'au mercredi, et de la petite rentrée de deux jours, sans compter nos occupations.

Je n'ai pas le sentiment d'avoir beaucoup lu, mais bien celui d'avoir beaucoup (trop) de livres à vous présenter... Dilemme de blogueuse/r je suppose ;-)

ALBUMS

Sam & Watson ont confiance. Texte de Ghislaine DULIER et illustrations de Bérangère DELAPORTE. Editions P'tit Glénat, collection "Petites histoires pour la vie", mars 2016.

Troisième "tome" de cette série et toujours aussi conquis par son graphisme et son message de bienveillance. <3

Ici, Sam se sent nul car il n'a pas réussi à monter à la corde en cours de sport, a reçu une très mauvaise note et de nombreuses moqueries de la part de ses "camarades". Il broie du noir. On le comprend!

Alors Watson lui explique que ça n'est pas si grave qu'il n'arrive pas à monter à la corde, car il réussira dans un autre domaine. Nous faisons tosu partie d'un tout, nous avons tous notre place dans ce monde, avec nos ressemblances, nos différences et notre trait unique.

C'est doux et positif. Comme pour chaque tome, il y a une petite introduction rédigée par Jacques Vigne, médecin psychiatre et essayiste, très intéressante.

De cette collection, je vous ai déjà présenté Les saisons de la vie et succinctement Plus forts que la colère!

NOUVELLES - JEUNESSE

Histoires de fantômes illustrées. Collectif d'auteurs. illustrations de Jose EMROCA FLORES. Éditions Usborne, septembre 2016.

La présentation de ce recueil est belle, avec une couverture mousse, un ruban marque-page, des pages épaisses ornées d'illustrations à la fois douces, mystérieuses colorées, au charme un brin désuet. 

Il contient treize histoires mettant en scène des revenants, fantômes, ectoplasmes en tout genre d'ici et d'ailleurs.

Et si certaines sont parfois redondantes dans la forme, la majorité  sait créer du suspense et un brin d'angoisse. 

Je vous en parle davantage bien vite!

ROMAN JEUNESSE

Il s'appelait... le Soldat Inconnu. Arthur TENOR, illustration de couverture de gilles SCHEID. Editions Gallimard, collection "Folio junior", août 2013.

Un titre qui ne laisse aucune ambiguité, une couverture saisissante, une bataille aussi longue qu'inutile.

Ce roman nous parle de François, de sa naissance en 1896, de sa jeunesse à la ferme, de son amour unique, puis de la guerre qui entre avec fracas dans sa vie. Mais à laquelle il ne peut encore participer, car il est trop jeune d'un an, et son père refuse qu'il s'engage.

A la guerre, il ira, nous le savons. De ses rêves d'héroïsme et de patriotisme, il fera le deuil jusqu'à laisser sa vie, son nom et ses rêves dans la boue du no man's land. 

Il est devenu UN soldat inconnu parmi tant d'autres avant de devenir LE Soldat Inconnu, un pour les honorer tous.

Par le biais d'une biographie fictive, Arthur Ténor attribue à ce soldat un passé, une vie, une famille, du relief. La narration nous immerge dans cette époque, d'avant la guerre puis lors des combats. Le livre se termine par quelques pages documentaires et une chronologie.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

Et je danse aussi. Anne-Laure BONDOUX et Jean-Claude MOURLEVAT. Editions Pocket, février 2016.

Adeline Parmelan a fait parvenir à son écrivain préféré, Pierre-Marie Sotto, une grosse enveloppe. Qu'il ne daigne même pas regarder, souhaitant simplement la retourner à son expéditrice.

Le mail de départ ne devait servir qu'à demander à cette importune son adresse postale pour la lui renvoyer.

Mais contre toute attente, un dialogue s'engage, des révélations se font, de l'humour fuse, et une amitié d'abord diffuse s'installe.

J'ai bien accroché au début de ce roman épistolaire. Le personnage d'Adeline me plaît beaucoup, elle est vive, naturelle, et ne cherche aucunement à se dissimuler. Quant à son interlocuteur, d'abord froid et distant, il se laisse prendre au jeu.

Cette lecture se fait en commun avec mon amie Magali.

3/ Que vais-je lire ensuite ?

Le Journal de Gurty. Tome 2 . Parée pour l'hiver. Bertrand SANTINI. Editions Sarbacane, collection "Pépix", parution le 2 novembre 2016.

Présentation de l'éditeur (que je remercie pour l'envoi de ce roman):

Tremble, Provence ! Gurty est de retour pour les vacances d’hiver. À peine arrivée, elle part en vadrouille pour annoncer son retour. Hourra ! Ils sont tous là ! Fleur, Tête de Fesses ! L’écureuil qui fait hi hi. Tiens ! Il y a même un nouveau voisin bizarre…

Les saisons changent, mais les vrais amis restent, même ceux qui énervent ! Avec eux, Gurty compte bien profiter des joies de l’hiver – et par la même occasion, se débarrasser de l’ATROCE petite amie de son maître, qui a l’impudence de vouloir s’installer sous leur toit !

Pas de souci : entre les batailles de neige, la chasse aux châtaignes et les roupillons devant la cheminée, avec Gurty, on s’éclate été comme hiver.

Le Grand Méchant Renard. Texte et dessins et Benjamin RENNER. Editions Delcourt, collection "Shampooing", janvier 2015.

Présentation de l'éditeur:

Face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle, un renard chétif tente de trouver sa place en tant que grand prédateur. Devant l'absence d'efficacité de ses méthodes, il développe une nouvelle stratégie. Sa solution : voler des oeufs, élever les poussins, les

 effrayer et les croquer. Mais le plan tourne au vinaigre lorsque le renard se découvre un instinct maternel...

Nombreux sont ceux qui ont été conquis par cette BD, par ce renard maladroit et un brin idiot.

Je compte bien y succomber à mon tour grâce à Laurette qui me l'a offerte! Merciiii :-)

Le 11 novembre prochain fêtera les 98 ans de la signature de l'armistice de Rethondes mettant enfin un terme (en Europe de l'ouest) au conflit le plus meurtrier, le plus total, connu jusqu'alors et appelé ensuite La Grande Guerre.

J'ai entendu il y a peu à la radio une jeune femme (journaliste, politique?) s'insurger contre la propension qu'aurait la France à n'être qu'un pays de commémorations, tourné quasi exclusivement vers le passé et négligeant ainsi le présent et plus encore l'avenir. Si, bien sûr, il faut oeuvrer pour le futur et les jeunes générations qui sont forcément appelées à nous remplacer (à tous niveaux), je ne peux abonder dans son sens.

Je suis persuadée que l'on ne peut savoir où on va si l'on ne sait pas d'où on vient. Pourquoi, sinon, à titre individuel, sommes-nous si sensibles à nos histoires familiales et à nos ascendances? Pourquoi tant oeuvrent et militent, encore, toujours, presque 100 ans après, pour la réhabilitation des soldats sacrifiés, fusillés au nom de l'exemple, jugés hâtivement coupables de désertion/mutinerie/ou autre?  Et à l'inverse, en ces temps anxiogènes, pourquoi tant ont le réflexe de se replier sur eux-mêmes, dans le rejet de l'autre, de sa différence, prétendument incompatible... 

Les commémorations permettent de nous retrouver, de créer, de cimenter un socle et une histoire commune. L'appellation "devoir de mémoire" est assez malheureuse mais définit bien l'ambivalence de nos sociétés actuelles qui veulent aller vite, ne pas s'encombrer du passé tout en souhaitant se souvenir et transmettre. Je suis contre la condensation en une seule date de ces commémorations diverses qui annihilerait tout de leur substance.

Mais la France entretient à l'égard de son histoire un regard coupable... D'un côté, elle reconnaît et attribue enfin aux soldats des colonies toute la place qu'ils méritent mais refuse toujours de réhabiliter les soldats fusillés (et il y en a eu beaucoup!)

Elle n'a pas fini de se rappeler à nous cette Grande Guerre pourtant: des soldats retrouvés, des armements qui émergent, menaçant d'exploser ou répandant toujours plus leur pollution, des paysages éventrés, à nouveau verts mais mutilés à jamais, des documents d'archives, des films, des documentaires, reportages, des publications toujours nombreuses et diverses témoignant du goût des Français pour cette période de l'Histoire, de leur histoire. 

Alors à ma petite échelle, Vous qui savez combien cette période m'est chère, je souhaite vous parler toute cette semaine de cette Première Guerre mondiale qui a fait basculer le monde, et la France en particulier, dans une nouvelle ère, au-travers de romans, BD, livres d'activités...

Pour voir la bibliographie que je lui ai consacrée, c'est ICI.

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée,il y en eu beaucoup c'est vrai, avec beaucoup de découvertes, et de coups de coeur.

Je vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine.

Retrouvez-moi sur FacebookTwitterPinterestInstagramtumblr et Google+.

 

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 07/11/2016 21:24

De belles lectures Blandine, et je suis contente que vous aimiez Et je danse aussi ;-)
Je suis d'accord avec vous, négliger notre Histoire et nos racines serait une grave erreur, même si nous devons aussi regarder vers l'avenir et ses opportunités.
Les jeunes générations doivent connaître le passé pour comprendre le présent, ce devoir de mémoire est important.
Belle soirée à vous.

Blandine 09/11/2016 21:28

Tout à fait! Mais je crains qu'il n'y ait une certaine "quantification", il ne viendrait pas à l'esprit de quiconque de rassembler en une seule date Souvenir les tragiques récents événements. C'est un sujet délicat...
Belle soirée à vous Nancy!

alain l. 07/11/2016 09:17

Bonjour Blandine ...

Puisque tu mentionnes la "Grande Guerre" dans ton article , pour info, j'ai transféré sur "Le Réveil" un dossier sur le 11 Novembre ... avec peu-être des documents qu'on n'a pas l'habitude de voir mentionnés sur un Blog Pédagogique ...

Je viens d'y rajouter un lien vers ta bibliographie ...
( Voir : http://www.lereveil.info/2016/11/c-est-quoi-le-11-novembre.html )

@t

alain

Blandine 07/11/2016 09:35

Bonjour Alain,
Je te remercie!
Oui j'ai vu ton article dont j'ai gardé le lien précieusement pour pouvoir l'explorer davantage et faire quelques activités avec mon trio.
C'est très intéressant!
Bonne journée à toi,
Blandine.