C'est lundi, que lisez-vous? #117

Publié le 3 Octobre 2016

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

Je n'ai pas beaucoup lu, ayant été très occupée et notamment pour la préparation des élections de représentants de parents d'élèves. Une casquette que j'enfile pour les trois établissements scolaires de mes enfants, et qui est très importante pour moi. Mais également chronophage, surtout en début d'année.

N'oubliez pas de voter pour eux/"nous" le 7 ou 8 octobre prochain!

ALBUMS

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Un gorille. Un livre à compter. Texte et illustrations d'Anthony BROWNE. Editions Kaléidoscope, septembre 2012.

Un album à la fois à compter, imagier et documentaire qui nous présente dix familles de singes: gorille, lémuriens, macaques, babouins...

Mais le propos de l'auteur va plus loin. Ces singes, aussi différents soient-ils, sont tous issus de la même famille, tout comme l'Homme, tout comme l'auteur (qui s'est représenté), tout comme le petit lecteur et chacun des individus qui peuplent la Terre.

Comme toujours avec Anthony Browne, je suis séduite par l'apparente simplicité qui se dégage de ses albums aux dessins si réalistes et vifs et à ce qu'il faut lire entre les lignes.

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Gare au gros gorille! Texte de Jeanne WILLIS et illustrations de Tony ROSS. Edition Gautier-Languereau, novembre 2005.

Dans la jungle, une petite souris cherche en vain son petit bébé. Desespérée, elle se retrouve nez à nez avec un énorme gorille qui lui intime l'ordre de s'arre^ter.

Evidemment, elle fuit!

Commence alors une incroyable course-poursuite autour du monde, rencontre avec différents animaux et utilisation de moyens de transport divers pour... l'avoir toujours sur les talons! Mais pour une bonne raison.

Voici un album certes amusant mais qui interroge l'idée que l'on a de l'autre, les préjugés et idées reçues.

PRESSE ENFANT

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Magazine Olalar! L'art dès la maternelle. 4-7 ans. Le peintre Claude Monet. N°1 - septembre 2016. Éditions Faton.

Je crois que c'est tout autant pour moi que pour les garçons que je les ai abonnés à ce tout nouveau magazine dédié à l'art. Nous connaissons déjà son "grand frère" Le Petit Léonard, et c'est donc avec beaucoup de curiosité que j'attendais de le recevoir. D'autant plus que nous n'avions pas trouvé le premier numéro, le 0, sorti cet été et dédié au Douanier Rousseau.

Nous n'avons pas été déçus! Ce numéro se centre donc sur Claude Monet et explore grâce à des petits personnages (dont Olalar l'éléphant) plusieurs facettes de sa vie et de son art au-travers d'une biographie, de jeux, d'une BD (ici sur la Cathédrale de Rouen - oui oui il y a un rapport!), de vocabulaire, d'un animal, d'une plante...

Le magazine présente aussi l'actualité artistique du moment avec exposition en cours ou musées à voir, DVD et livre.

Il n'est ni trop long, ni trop court. Un tout petit bémol, les pages. Elles sont en papier épais presque glacé ce qui ne convient pas très bien au coloriage.

Un petit jeu le clôt pour découvrir le thème du prochain numéro, qui sera ... Arcimboldo. J'ai déjà hâte!

ROMAN JEUNESSE

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Un géant de tendresse. Texte de Laura MILLAUD et illustrations d'Anbleizdu. Editions VertPomme, septembre 2016.

Les éditions VertPomme dont je vous ai déjà présenté plusieurs albums/BD sur le blog s'enrichissent d'une nouvelle collection, déjà composée de quatre romans, dont celui-ci.

Bien que le sujet soit dur, cruellement réel, j'ai dévoré ce roman qui met en scène Clothilde, jeune fille d'environ 10 ans qui doit suivre sa mère, ornithologue, en République Démocratique du Congo.

Là-bas, elle fait la connaissance d'Yvan, un garçon d'un ou deux ans plus âgé qu'elle et qui l'emmène découvrir la forêt, et surtout les gorilles. Clothilde est fascinée mais elle assiste également au meurtre de l'un des gorilles.

Cet évènement lui ouvre les yeux sur la double réalité de ce pays avec les effets du braconnage, de la déforestation, de la monoculture du palmier (pour son huile), des conséquences locales et même internationales en termes d'emploi, de santé et d'écologie.

Et comme toujours chez cette maison d'éditions, les dernières pages sont documentaires. Un concept que j'aime particulièrement et qui permet de prolonger la lecture par ses propres recherches.

Et ce d'autant plus que l'actualité fait écho: le gorille est à "un pas" de l'extinction.

Je vous en parlerai davantage dans un article dédié.

ROMAN

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Un paquebot dans les arbres. Valentine GOBY. Éditions Actes Sud, août 2016.

Un roman émouvant, constitué de sacrifices et de batailles pour nous raconter la famille des Blanc. Adulée puis éclatée, dispersée, rejetée, elle ne se tient que grâce à sa cadette, Mathilde. Fille-garçon, qui cherche à être aimée de son père, Paul, tubard dans les années 60, dans une France qui veut repartir, tourner la page, ne plus souffrir et surtout ne pas voir souffrir, Mathilde lie chacun des membres de la famille par son courage et son abnégation qui lui fait s'oublier.

Mais il lui faut bien vivre.

L'écriture de Valentine Goby, douce et poétique, n'en fait pas moins un récit cruel, et d'autant plus qu'il emprunte à la réalité. En effet, c'est à la suite d'une rencontre, avec la vraie "Mathilde", qu'elle se met à composer ce roman.

J'essaye de vous en parler davantage bien vite.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Crimes parfaits. Ricardo STRAFACCE. Éditions Zinnia, août 2016.

Présentation de l'éditeur:

Le football : un univers auquel nul n’échappe ou ne réchappe. Mais, qu’est-ce qui fait ou défait la notoriété d’un joueur de football, qui motive les transactions fabuleuses dont il fait l’objet, les espoirs collectifs qu’il porte, les plans diaboliques dont il peut devenir la victime... Agent, joueur, entraineur, supporters, épouses, rien n’est oublié par l’auteur dès lors qu’on cherche à déterminer où se situent les manipulations médiatiques, humaines, fictionnelles, quand la Vérité n’est que pure invention, sans cesse adaptable, ambivalente, en fonction des éléments d’une réalité rendue équivoque. Un roman cocasse, enlevé, au regard joueur et provocateur.

Je le commence ce jour. Gagné grâce à la Masse Critique de Babelio, je le présenterai au cours du mois.

3/ Que vais-je lire ensuite ?

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Chanson douce. Leïla Slimani. Gallimard, collection "Blanche", 18 août 2016.

Présentation de l'éditeur:

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame.

À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Gagné grâce aux Matchs de la Rentrée Littéraire de Price Minister, j'ai jusqu'au 2 novembre pour vous le présenter. Et d'abord sur Instagram... Va falloir que je le mette en scène!

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Simetierre. Stephen KING. Éditions J'ai Lu, collection "Epouvante", 1985.

J'ai lu ce livre étant ado et frissonne d'horreur rien qu'à l'idée de le relire. Mais pourquoi donc alors? Parce qu'il fera l'objet d'une Lecture Commune avec Marjorie (du blog Chroniques Littéraires) dans le cadre du Challenge Halloween, le 17 octobre. Brrr (et accessoirement me permettra d'avancer dans mon propre Challenge des RE).

C'est lundi, que lisez-vous? #117
Les contes macabres. Texte d'Edgar Allan POE et illustrations de Benjamin LACOMBE. Traduction de Charles BAUDELAIRE. Éditions Soleil, décembre 2009.

Toujours pour le Challenge Halloween, et toujours en Lecture Commune avec Marjorie, un album forcément superbe, puisqu'illustré par Benjamin Lacombe! Ses dessins sont saisissants...

En voici quelques-uns...

Faire défiler les photos.
Faire défiler les photos.
Faire défiler les photos.
Faire défiler les photos.
Faire défiler les photos.

Faire défiler les photos.

C'est lundi, que lisez-vous? #117

Et sinon?

Le blog a fêté ses 3 ans le samedi 24 septembre et avec lui, le lancement de concours.

Le premier s'est terminé samedi soir, un second pour gagner des marques-pages est en cours et un troisième arrive :-)

N'hésitez pas à tenter votre chance!

TOUT AUTRE CHOSE:

Connaissez-vous le jeu en ligne Gueule d'ange? Initié par les Archives départementales des Yvelines, il propose aux collégiens de 3e de participer à une enquête sur fond de Première Guerre mondiale. Le but? Retrouver grâce à une recherche en ligne, qui se cache derrière le poilu dénommé "Gueule d'Ange", mais surtout savoir utiliser et analyser des ressources historiques en lignes, telles le site des Archives, le site Mémoire des Hommes...

A jouer à la maison en individuel (comme ma fille et moi) ou au collège, dans la classe par équipes.

Mercredi soir dernier, j'ai été voir la très belle exposition que le musée Jacquemart-André à Paris consacre à Rembrandt.

Sobrement intitulée Rembrandt intime, elle retrace le parcours du maître hollandais, ses influences (très caravagesques dans sa jeunesse), ses recherches autour de la lumière, mais aussi sa vie.

On y découvre des portraits, des autoportraits (il en fit plus de 80), des dessins, des peintures d'histoire... En tout une vingtaine de tableaux et une trentaine d'œuvres graphiques.

Quant à son écrin, le musée Jacquemart-André, il vaut le coup d'être visité, tant la collection des époux André et Jacquemart est vaste, hétéroclite et les lieux, somptueusement décorés.

L'exposition est en place jusqu'au 23 janvier 2017.

Quelques photos de ses tableaux.

C'est lundi, que lisez-vous? #117
C'est lundi, que lisez-vous? #117
C'est lundi, que lisez-vous? #117
C'est lundi, que lisez-vous? #117
C'est lundi, que lisez-vous? #117
C'est lundi, que lisez-vous? #117
C'est lundi, que lisez-vous? #117
C'est lundi, que lisez-vous? #117

Programme de la semaine:

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée, et vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine.

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost 0
Commenter cet article

Nancy 03/10/2016 18:19

Il y a tout plein de belles choses dans votre post ;-)
Rembrandt bien sûr, c'est magnifique cette exposition !
Lacombe bien sûr ...
Et puis notre engagement de citoyen autour des espèces en voie de disparition, cela me touche beaucoup aussi.
Quant au magazine d'art pour les enfants, je ne peux qu'approuver, je vais essayer de le trouver <3
Belle soirée et beaux challenges Blandine !

Nathalie 03/10/2016 13:36

J'ai gagné un n° de la revue Olalar, je vais pouvoir me faire une idée et peut-être la proposer à la bibli... Celle sur Arcimboldo le merveilleux, je pense que je vais me l'acheter, je le trouve génial ce peintre.../ "Simetierre" lu il y a longtemps et peut-être pas mon préféré, il m'avait trop fichu la trouille !! Mais j'aime beaucoup Stephen King, il est vraiment doué pour faire peur à partir de pas grand-chose... Tu as lu Dean R. Koontz ou Peter Straub ? Ils ne sont pas mal non plus dans le genre ! /
"Les contes macabres" me tentent depuis longtemps, les illustrations ont l'air magnifiques (Lacombe, quoi !) / Quand à l'expo Rembrandt, je ne pense pas avoir l'occasion d'aller la voir, mais elle a l'air très belle effectivement ! J'aime cette lumière qu'il y a dans ses tableaux, j'aime aussi le fait de regarder vivre les gens d'une autre époque. Bonne journée !

Nathalie 03/10/2016 19:07

Je ne connais pas "nuit d'été". Je le note ! Je viens de regarder : Prix Locus du meilleur roman d'horreur en 1992 quand même... C'est sûr, je le note ! De Dan Simmons, j'ai lu "l'échiquier du mal' avec des vampires psychiques (un roman fantastique avec un côté polar et un côté historique - camps de concentration) et aussi la série "les cantos d'Hypérion" qui m'ont beaucoup plus.

Blandine 03/10/2016 14:16

Nuit d'été. Et quelques années après, j'ai lu Le 5e règne de Maxime Chattam qui m'y a beaucoup fait penser.

Nathalie 03/10/2016 14:14

Oui, Dan Simmons est un maître aussi ! Tu as lu lequel ?

Blandine 03/10/2016 14:09

Oh chouette pour Olalar! Tu me diras ce que tu en auras pensé!
le genre de Stephen King & co ne fait vraiment pas partie de mes préférés... J'ai eu ma toute petite période, ado, mais j'ai envie de le relire. Le challenge Halloween m'en donne l'occasion. Je ne connais pas les auteurs que tu mentionnes mais Dan Simmons oui. J'avais bien aimé!
Pour les contes macabres, voilà, Lacombe, tout est dit! Même si ce n'est pas lui qui a écrit ^^
Belles lectures à toi :-)