Un brave soldat. Nicolas DEBON (Dès 7 ans)

Publié le 22 Mai 2016

Un brave soldat. Nicolas DEBON (Dès 7 ans)

Un brave soldat.

Texte et illustrations de Nicolas DEBON.

Editions Les 400 coups, collection "Carré Blanc", 2014 (Canada, 2002 sous le titre A Brave Soldier ; Québec, 2005)

Dès 7 ans.

Notions abordées : Première Guerre mondiale, Canada, amitié, engagement, colonies.
Un brave soldat. Nicolas DEBON (Dès 7 ans)

Début août 1914, La guerre embrase l'Europe.

La nouvelle traverse les mers et atteint le Canada. De nombreux volontaires décident de s'engager, persuadés, eux aussi, d’être rentrés pour Noël.

C'est ainsi que Franck, pris dans la ferveur ambiante, se retrouve incorporé, sans trop savoir ni comment ni pourquoi, mais avec son ami Michael.

Après le camp d’entraînement à l’Arrière, le Front. Ils y sont envoyés durant le printemps 1915.

Un éclaireur guida les soldats dans le dédale des tranchées.
Il n’y avait plus d’arbres, plus d’herbe, mais une mer de boue qui semblait s’étendre à perte de vue.
La puanteur était telle que Franck se retenait de vomir.

Un brave soldat. Nicolas DEBON (Dès 7 ans)

Colonnes de troupes et colonnes de camions, blessés, troupes coloniales, ambulanciers, et première ligne.

Le quotidien, et puis un jour l’attaque.

Le bruit, la fureur, les cris, le sang, la mort.

Et pour Franck la blessure, le soin par les Allemands et la fin de la guerre.

Un brave soldat. Nicolas DEBON (Dès 7 ans)

Le Canada, en tant que dominion de l’empire britannique, a du prendre part au conflit dès 1914, tout en obtenant de combattre en tant que corps d’armée distinct.

Autant l’effectif de son armée régulière était faible, autant l’engouement était fort, comme le montrent les premières pages de l’album, et deux mois après, 32000 hommes s’entraînaient. (En raison des pertes, l’enrôlement obligatoire sera mis en place par une loi en 1917.)

En raison de leur éloignement puis de leur entraînement, l’arrivée effective du Canada dans le conflit s'est faite après mais avec du matériel d’un nouveau genre, ce que l'on voit dans certaines scènes de bataille, sans que cela soit mentionné dans le texte.

Un brave soldat. Nicolas DEBON (Dès 7 ans)

Plus que les mots, qui dressent un portrait à la fois naïf et plein des désillusions de Franck, ce sont les illustrations qui m’ont marquée.

Le choix graphique est très intéressant. Peut-être réalisées au pastel gras, elles sont à la fois réalistes et pudiques, et j’aime particulièrement l’angle de la lumière que Nicolas Debon a apporté à chacune.

Un brave soldat. Nicolas DEBON (Dès 7 ans)

Cet album participe à mon challenge autour de la Première Guerre Mondiale, pour mon RDV sur les soldats étrangers ou coloniaux, sur les combats se déroulant sur le sol européen ou non.

Soldats canadiens dans une tranchée.  https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_militaire_du_Canada_pendant_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

Soldats canadiens dans une tranchée. https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_militaire_du_Canada_pendant_la_Premi%C3%A8re_Guerre_mondiale

Il est important de rappeler, et davantage aux plus jeunes pour qui ce conflit est si éloigné, que les pays belligérants faisaient se combattre des gens de toute nationalité, en raison des Empires ou des jeux d’alliance.

challenge 1gm

 

Ainsi qu’au Challenge « Je Lis aussi des Albums 2016 » de Sophie Hérisson.

logo challenge albums 2015

55/100

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram et Google+.

Repost 0
Commenter cet article

Laurette 22/05/2016 13:17

magnifiques illustrations. Et c'est bien effectivement de rappeler ces alliances pour certaines beaucoup moins ou pas du tout mises en lumières dans les cours d'histoire ... Bises

Blandine 22/05/2016 14:10

Tout à fait. Je ne sais pas (encore) pour les cours d'histoire mais si l'on voit dans les albums/romans beaucoup de soldats africains, on n'en voit peu ou pas des autres pays, alliés ou non, comme des autres théâtres d'opérations d'ailleurs.
Bises