Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Publié le 14 Mai 2016

Appréhender la Mort, la sentir arriver, l’attendre ou la subir…

Voici deux contes africains qui présentent deux attitudes face à Elle.

Deux styles illustratifs, très différents et pourtant immédiatement reconnaissables.

Deux coups de cœur que je vous propose d’accompagner en musique…

Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Babakunde

Texte d’Annelise HEURTIER et illustrations de Mariona CABASSA.

Editions Casterman, janvier 2014.

Dès 6 ans.

Notions abordées : Afrique, Mort, deuil, richesses, solidarité.

Voici un très bel album, attrayant et bigarré dont ni le titre ni la couverture ne laissent présager de son histoire. Ce qui donne davantage de force à son message et auquel mon 6 ans a été très sensible.

Qu’importe l’argent, les richesses, les plus belles soieries ou autres possessions, elles ne protègent ni ne consolent de la Mort. Mais le riche et puissant Babakunde ne le sait pas encore.

Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Quelques temps plus tard, alors qu’il faisait nuit noire, la Mort s’introduisit sur les terres de Babakunde. Elle rôda un instant autour du troupeau de chèvres, se pencha sur les visages des serviteurs endormis… avant de pénétrer dans la chambre de Babakunde.
Elle s’approcha de la douce et ronde Fatoumata et écouta les battements de son cœur, paisibles et réguliers.
C’est elle qu’elle était venue chercher.

Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Babakunde est éploré et compte beaucoup sur la présence et le réconfort des gens du village, ses amis. Ces derniers, blessés par son attitude altière, ne se déplacent pas, mais prennent soin de lui retourner ses présents.

-Ils vous font dire qu’il n’y a pas qu’un jour, Babakunde. Demain, le soleil brillera.

Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Les couleurs égayent les mots qui, derrière un propos universel, nous racontent les us et coutumes de l’Afrique quant au deuil : la veillée funèbre et la réception, les préparatifs des corps, celui de la défunte, mais aussi de Babakunde Ils sont pleins de saveurs, nous décrivant les plats qui sont servis : dattes, noix de cola, vin de palme, galettes d’anis…

Les illustrations, graphiques et aux procédés multiples, regorgent de détails, d’éléments de la nature, et optent pour des angles de vue originaux : visages absents ou coupés, gros plans sur les pieds, les mains…

Un bel album au propos dur mais optimiste.

Je vous ai présenté un autre titre d’Annelise Heurtier : Sweet Sixteen.

Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Autant la Mort peut frapper subitement, sans distinction d’âge ni de condition, autant elle laisse aussi parfois le temps de transmettre… Que ce soit des objets, des souvenirs, une culture...

Un cadeau mystérieux

Texte de Laury BLAVOET et illustrations de Magali ATTIOGBE.

Editions Circonflexe, octobre 2013.

Dès 6 ans.

Notions abordées : Afrique, traditions, transmission, famille, animaux, solidarité, musique.

A l’ombre de l’arbre à palabre, Papa Dialy aime raconter les histoires de sa vie, les histoires de ses aïeuls, l’histoire de l’Afrique.

Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Accompagné par les notes de musique qui s’échappent de sa kora.

Mais Papa Diaily est vieux et fatigué.

Il sent que le moment de rejoindre ses ancêtres approche. Pourtant il aimerait avoir le temps d’offrir un dernier présent à son fils Lamine, qui s’apprête lui aussi à quitter l’Afrique pour une terre inconnue.

Mais ses jambes ne peuvent le porter jusqu’au port. Un vieux lion lui propose alors d’apporter ce cadeau et Papa Dialy le lui confie donc.

Arrivé au bord du marigot, le lion le confie à un hippopotame, qui le confie ensuite à une antilope bondissante, qui le confie etc.

Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Passant d’animal en animal, tous emblématiques de l’Afrique et tous de plus en plus jeunes et vigoureux, le mystérieux don parvient à Lamine, qui se souvient.

Quand la Mort s’invite – deux contes africains dès 4 ans

Ce magnifique album, à la couverture en relief, nous transporte instantanément en Afrique grâce à ses illustrations rétro, faites de collages, matières et encre, et qui suggèrent la multiplicité de la faune et de la flore de ce grand continent.

Le texte est lui aussi riche subtil, jonglant entre jeux de mots et métaphores pour retranscrire toute sa diversité. Mais aussi la transmission paternelle, le partage et la solidarité qui réunissent ceux que la nature oppose généralement : animaux, hommes, âges de la vie.

Pour le découvrir sur le site des Éditions Circonflexe, et en feuilleter quelques pages, c’est ICI.

Ces deux titres participent au Prix des Incorruptibles 2015-2016.

  • Sélection CE1 pour Un cadeau mystérieux, qui participe au Challenge « Petit Bac 2016 » d’Enna, pour ma quatrième ligne, catégorie Objet.
  • Sélection CE2/CM1 pour Babakunde.

challenge 1gm challenge 1gm

 

Et les deux pour le Challenge « Je Lis aussi des Albums 2016 » de Sophie Hérisson.

logo challenge albums 2015

51 et 52/100

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest, Instagram et Google+.

Repost 0
Commenter cet article

Nancy 15/05/2016 12:58

Merci Blandine pour la (re)découverte de ces albums (j'avais déjà lu une chronique de Babakunde).
Effectivement, la mort n'est pas perçue de la même façon sur tous les continents...
Le Souhait de Jade est l'un des trois albums qui m'a permis d'entrer dans le monde de l'édition donc il a une place toute particulière pour moi <3
Belle journée, à bientôt.

Blandine 17/05/2016 08:20

Merci à vous Nancy :-)
Votre album est magnifique et j'aime à me le remémorer.
Et les deux présentés dans cet article sont aussi superbes!
Belle journée à vous!