Ascenseur pour le futur. Nadia COSTE (Dès 10 ans)

Publié le 4 Mai 2016

Ascenseur pour le futur. Nadia COSTE (Dès 10 ans)

Ascenseur pour le futur.

Nadia COSTE.

Illustrations de couverture de Stéphanie HANS.

Éditions Les Incorruptibles avec l’aimable autorisation des Éditions Syros, collection « Soon », octobre 2015. (août 2014)

144 pages.

Dès 10 ans.

Thèmes abordés : Adolescence, collège, harcèlement/racket, science-fiction/voyage dans le temps, famille, confiance en soi.
Article écrit à 4 mains avec ma fille, Ambre, 11 ans.

Lorsque nous avons reçu la sélection CM2/6e du Prix des Incos, ma fille et moi avons eu le même sentiment quant à la couverture (trompeuse) de ce roman et à son genre littéraire, la science-fiction, que nous n’affectionnons pas particulièrement.

Elle l'a lu avant moi et l'a beaucoup apprécié, me recommandant de le lire sans attendre. Et à raison !

Nous voici en 1991 où nous faisons connaissance avec Brett, un jeune collégien de 11 ans, chétif et asthmatique.

Il se fait racketter par Jérémy et ses copains, des 3e.

Lorsque commence le roman, Brett se rend compte qu’il n’est pas le seul dans cette situation : Youri se fait aussi harceler par la bande. Leur solution dans l’immédiat, courir à la fin des cours.

Mais les 3e voient Brett fuir et le poursuivent jusque dans un entrepôt abandonné. Alors qu'il se croit perdu, un ascenseur s'ouvre sur un ado inconnu à la mèche rebelle qui l'enjoint d'entrer dans la cabine. De l'intérieur, ils entendent Jérémy et ses acolytes qui le cherchent en fulminant, avant de partir.

Brett remarque alors que cet ascenseur est très étrange, comportant un nombre anormalement élevé de boutons, auxquels sont associées des dates, de 1980 à 2080.

A force de persuasion, Brett atterrit en 2015. Il découvre ce qu'est devenu son quartier, sa maison, les progrès technologiques, certaines de ses connaissances et surtout lui-même. Ainsi que l’identité de l’adolescent tout habillé de noir qui l’accompagne.

-Il faut qu’on retourne à l’entreprise et qu’on prenne l’ascenseur pour te ramener dans ton époque, papa.

La façon dont il cracha ce nom en disait long sur l’agacement qu’il éprouvait pour son paternel. L’attitude froide de Lucas lors de leur rencontre et l’énervement du Brett adulte envers son fils aîné firent peu à peu sens dans l’esprit de Brett. La relation entre ces deux-là n’était pas simple.

-Hé, je ne suis pas vraiment ton père, se défendit Brett. Je le serai un jour, mais pour l’instant, je suis encore Brett ! Et je suis plus jeune que toi !

Page 56.

Après quelques péripéties, Lucas raccompagne Brett en 1991. Mais en étant intervenu dans le passé de son père, il a modifié son futur.

Mais dans quelles proportions?

-Un nouveau futur est en train de s’écrire en ce moment même. Ce que tu vis là ne serait jamais arrivé si je n’avais pas voyagé dans le temps pour empêcher Jérémy et sa bande de te cogner dessus. Donc tu vas grandir et vieillir différemment de mon père. Si ça se trouve, je ne vais jamais exister et donc jamais venir te sauver des racketteurs, donc tu ne devrais pas te sentir mieux, et paf, on est en plein paradoxe temporel !

Page 80.

Qui n’a pas déjà rêvé de pouvoir modifier un tant soit peu son passé ?!

Mais il est si difficile de pouvoir se représenter les répercussions que cela suppose, pour soi, mais aussi pour les autres !

Nadia Coste nous le démontre très bien dans ce roman qui nous entraîne dans deux époques, peu éloignées mais très distinctes et qui parlent autant au jeune lecteur qu’à son parent. En effet, en ayant situé les intrigues en 1991 et en 2015, l’auteure expose des objets, situations et progrès que les deux générations se représentent sans mal.

Roman subtil, il aborde des thématiques difficiles, telles le racket, la confiance en soi, les relations intergénérationnelles ou la prédestination. En effet, une attitude au collège ne déterminant pas l’adulte du futur.

Il participe donc au Prix des Incorruptibles 2015-2016, sélection CM2/6e et au Challenge que Lucie du blog Un petit bout de bib organise autour.

challenge 1gm                         

Ainsi qu’au Challenge “Petit Bac 2016” d’Enna pour ma cinquième ligne, catégorie Lieu.

challenge 1gm

Belles lectures et découvertes,

Ambre et Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nancy 04/05/2016 14:24

Oh, cette chronique à quatre mains donne envie de découvrir le roman ! les thèmes abordés me plaisent beaucoup aussi.
Il me fait penser à la trilogie "Retour vers le futur" bien sûr, qu'on aime beaucoup à la maison.
Belle journée à vous et à Ambre <3

Blandine 04/05/2016 22:34

Merci beaucoup Nancy :-)
J'avoue n'avoir vu qu'une partie du premier film -_-' et je ne sais plus si le futur et le passé étaient très éloignés ou non dans le temps... Ici, ils sont proches, ce qui rend l'intrigue crédible et identifiable (à mon/notre sens).
Belle soirée à vous!

Amélie H 04/05/2016 07:00

Merci beaucoup pour cette chronique, qui donne très envie de lire Ascenseur pour le futur :)

Blandine 04/05/2016 14:00

Merci beaucoup :-)