La Maison. J. Patrick LEWIS et Roberto INNOCENTI (Dès 5 ans)

Publié le 22 Avril 2016

La Maison

Texte de J. Patrick LEWIS et de Roberto INNOCENTI

Illustrations de Roberto INNOCENTI.

Editions Gallimard, août 2010 (USA, 2009).

Dès 5 ans

Notions abordées : le temps qui passe, Histoire, famille, mémoire, transmission.

Croyez-vous que les maisons gardent la mémoire des Hommes et des évènements qui passent en son sein ?

Qu’une « trace dans l’air » subsiste de ces passages à-travers les temps et confère au lieu une atmosphère particulière ?

Personnellement, je le crois.

Et c’est là tout l’objet de ce magnifique album qui fait parler une maison, quelque part en Italie.

Construite en 1656, une année de peste, sur une colline, la Maison en a vu passer des familles, des tempêtes, des guerres, des saisons, des changements... jusqu’à ce XXe siècle, qu’elle nous décrit plus en détails.

1900
J’écoute la rumeur par le vent exhalée,
Regardez ! La maison aux vingt mille légendes.
Plus jamais oubliée, plus jamais exilée :
Les enfants m’ont trouvée, des jours nouveaux m’attendent.

La Maison. J. Patrick LEWIS et Roberto INNOCENTI (Dès 5 ans)
1901

1901

Et c’est ainsi que la vieille demeure de pierres et de bois, éventrée et envahie de lierre, est découverte, nettoyée, à nouveau habitée et son terrain exploité.

Sur une première double-page, une date et quelques vers narrent la vie de la famille, et surtout celle d’une femme, la maîtresse de maison.

Sur la double-page suivante, La Maison et ses alentours se laissent observer dans toute la richesse de leurs détails. Et toujours du même point de vue.

Passent les années puis le siècle.

La vie se déroule, la maison s’agrandit. Naissances et deuils, joies et tristesses, gestes ancestraux progrès, conflits et paix, constructions et abandons…

D’éternels recommencements…

La Maison. J. Patrick LEWIS et Roberto INNOCENTI (Dès 5 ans)

1936
Un labeur saisonnier chaque année se répète :
« La bataille du blé », éternelle, sans âge,
Il faut faucher, vanner, sachant que la défaite
Sème le désespoir et récolte la rage.

Bien plus que mes mots, ce sont ses superbes illustrations qui vous propulseront dans l’histoire de cette maison, de l’Italie, de l’Homme au cours du siècle passé.

Et que mes garçons ne se lassent pas de regarder, découvrant toujours plus de détails et de savoir-faire.

1929

1929

1944-1945

1944-1945

1993

1993

Le siècle n'est pas terminé ;-)

 

Cet album participe au Challenge « Il viaggio » d’Eimelle, consacré à l’Italie, ainsi qu'à celui de Sophie Hérisson « Je Lis aussi des Albums 2016 ».

            logo challenge albums 2015

                                                   41/100

Je vous ai déjà présenté un album illustré par Roberto Innocenti et qu’il a écrit avec Aaron Frisch : La petite fille en rouge.

Tatiana de Rosnay a écrit sur cette mémoire des lieux dans La mémoire des murs. Un court récit qui prend pour un cadre un horrible et réel fait divers, poignant et percutant.

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Madame 19/12/2016 00:27

Une merveille! J'aime tellement, dans un autre style, plus moderne mais qui narre aussi l'histoire d'une construction il y a 750 ans à Paris, mais les illustrations de ton album ont beaucoup plus de profondeur je trouve.

Blandine 19/12/2016 12:29

Oh oui il est magnifique :-)
Quel est le titre de ton album? tu m'intrigues!

MyaRosa 25/04/2016 21:55

Quelle merveille ! En voilà une jolie découverte !

Blandine 25/04/2016 23:16

Oh oui :-)

Virginie Bloguiblogas 23/04/2016 21:15

Les illustrations sont magnifiques. On pourrait passer des heures à observer les détails.

Blandine 23/04/2016 22:06

Oui tout à fait!

Nancy 22/04/2016 18:08

Que ce thème me parle et me touche ... Merci pour la très belle découverte, c'est vrai que les illustrations sont magnifiques <3
Je dois lire La mémoire des Murs, il faut absolument je le trouve.
Belle soirée Blandine !

Blandine 22/04/2016 20:35

Malheureusement, mes photos ne leur rendent pas totalement hommage... Je vous souhaite de pouvoir le trouver, tout comme La mémoire des murs :-)
Belle soirée à vous :-)

eimelle 22/04/2016 12:07

il a l'air très chouette!

Blandine 22/04/2016 20:34

Oh oui il l'est ;-)