C'est lundi, que lisez-vous? #94

Publié le 4 Avril 2016

Ce rendez-vous hebdomadaire consiste à vous présenter chaque lundi mes lectures passées, en cours et à venir en répondant à trois questions :-)

1/ Qu'ai-je lu la semaine passée ?

Sur les pages Facebook et Twitter du blog, je poste presque tous les soirs une photo pour vous présenter nos histoires du soir. Certaines y figurent sans que je les reporte ici s'il ne s'agit pas de nouvelles, car certaines ont déjà été présentées ou sont redondantes!

ALBUMS

C'est lundi, que lisez-vous? #94

L'ogre Barbboco. Texte de Muriel BLOCH et illustrations d'Andrée PRIGENT. Éditions Didier Jeunesse, on "A petits petons", février 2000.

C'est grâce à l'article d'Eimelle sur cet album que j'ai découvert la version sarde du Petit Chaperon rouge. Il y a de quoi être intrigué!

Ici, c'est un petit garçon qui doit aller livrer un repas à un ogre, sinon...

Mais l'enfant est gourmand, si gourmand, qu'il grignote un à un tous les délicieux gnocchis à la tomate. Il sait ce qui l'attend et pourtant, l'ogre le laisse rentrer chez lui, avec la promesses qu'il viendra le visiter cette nuit-même.

Ce qu'il se passe. Mais heureusement, sa maman est là!

Je vous en parlerai davantage pour le challenge "Il viaggio" d'Eimelle.

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Le chat Peau d'cow-boy. Texte de Stéphanie DUNAND-PALLAZ et illustrations de Sophie TURREL. Éditions Balivernes, septembre 2015.

Voici un nouveau venu dans la collection des P'tits Chats des éditions Balivernes qui nous emmène au Far West!

Jeux de mots rigolos, rimes, rencontres et illustrations vitaminées pour un album réussi, qui nous parle de tolérance et d'amitié!

Je vous en parlerai davantage plus tard!

C'est lundi, que lisez-vous? #94
La Maison. Texte de J. Patrick LEWIS et Roberto INNOCENTI et illustrations de Roberto INNOCENTI. Editions Gallimard, août 2010 (USA, 2009).

Dans cet album, absolument magnifique, la narratrice est une maison. Construite en 1656, elle en a vu passer des familles, des évènements, des guerres, des saisons, des changements...

Ceux qu'elle nous décrit ne concernent "que" le XXe siècle et c'est déjà beaucoup!

Les pages alternent entre la vie de la famille, et d'une femme en particulier, la maîtresse de maison avec un peu de texte et une date, puis une double page, sur laquelle on voit la maison, mais aussi ses alentours...

Sur un siècle, on voit la vie se dérouler, naissances et deuils, joies et tristesses, progrès et conflits, construction et abandon...

Un album plein de non-dits empli de détails pour des heures d'observation.

Je vous en parlerai davantage pour le challenge "Il viaggio" d'Eimelle.

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Le livre qui vole. Texte de Pierre LAURY et illustrations de Rebecca DAUTREMER. Editions Bilboquet, septembre 2003.

Un matin de pluie, un petit livre s'échappe au gré du vent du cartable d'une fillette. Il laisse ses lettre s'échapper...

Sur sa couverture rouge figure un grand soleil jaune qui attire une pie. Elle l'emporte dans son nid pour faire lecture à ses petits. L'histoire raconte celle d'Icare, un jeune homme de la mythologie grecque, enfermé dans un labyrinthe et qui put s'en échapper avec son père, car il lui confectionna des ailes. Et c'est ainsi que les oisillons apprirent à voler, sans se brûler les ailes, et le petit livre a poursuivi sa route...

Cet album est une ode au livre et à la lecture, qui mêle et mélange les époques, les genres pour nous les faire aimer toujours davantage.

Les illustrations de Rebecca Dautremer sont très douces et poétiques et j'aime particulièrement ces lettres qui traversent les pages, comem un fil d'Ariane.

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Coco Panache. Catharina VALCKX. L'Ecole des Loisirs, février 2006 (1e édition: septembre 2004).

Par un beau jour, Coco le corbeau descend de son grenier une boîte en carton dans laquelle se trouve un déguisement de chevalier, qu'il revêt de suite. A lui les grandes aventures, les batailles, tournois, maniements d'épées sur son fidèle et fougueux destrier... Ah mais c'est qu'il n'en a pas! Qu'importe! Paluchon le chien fera bien l'affaire.

A chaque personne croisée, Coco veut en découdre, mais Paluchon dit "non" et menace de rentrer. Un chevalier sans cheval, on n'a jamais vu ça! Alors Coco obtempère, jusqu'à ce qu'un seau lui barre insolemment le passage...

L'assaut est donné mais le propriétaire du seau n'apprécie pas du tout...

Une histoire de courage, d'amitié et d'aventure, qui fait des clins d'œil à d'autres avec beaucoup d'humour!

ROMANS JEUNESSE

C'est lundi, que lisez-vous? #94
L'auteur de mes jours. Jo Hoestland. Éditions Thierry Magnier, collection "Petite poche", février 2006.

Avec ce titre, l'auteure joue habilement sur les mots. Comme le père du narrateur, écrivain pour la littérature jeunesse. Son fils, Arthur, en est émerveillé et il adore entendre ces histoires se créer, se peaufiner sur la machine à écrire de son père et entendre le cliquetis des touches.

Mais un jour, il a le sentiment que son auteur de père lui vole sa vie et qu'il ne fait preuve d'aucune imagination puisqu'il s'empare de toutes les anecdotes qu'il lui rapporte. De manière volontaire ou non d'ailleurs, car ceci a commencé lorsqu'il était bébé, puis les premiers mots, l'école, les hobbies...

Il a donc décidé de ne plus se confier, mais surtout, de mener une double vie, de faire ce qu'il n'aime pas, de tout bouleverser, et tous.

"Quand je me faisais prendre, et punir, c'était une sorte de surprise, parce que, hors du regard de mon père, je me sentais invisible... Le problème est que je ne l'étais pas."

(...)

"J'avais beau me dire que tout ça, en vrai, c'était pour de faux, c'était quand même pas très marrant.

D'autant qu'avec tout ce micmac, je n'avais pas eu le temps de vivre ma vraie vie de vrai!"

Et un bruit lui manque...

Un court roman, subtil et sensible, sur la paranoïa, la compréhension par les enfants d'une partie du monde des adultes, la dépression...

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Une voix en nord. Véronique PETIT. Éditions les Incorruptibles avec l'aimable autorisation d'Oskar Editeur, octobre 2015. (novembre 2013)

Lorsque nous avons reçu notre sélection pour le Prix des Incos en famille, j'ai été attirée par ce titre, très prometteur et par sa couverture. J'ai pourtant mis du temps à le lire...

Ce roman nous raconte comment Marco, un garçon de huit ans, a su dépasser ses peurs avouées ou inconscientes.

Marco ne sait pas lire, les mots le paniquent, l'effraient. Il ne sait pas pourquoi. Il aime pourtant quand son grand frère David lui lit des mots, des histoires, lui explique des termes de médecine.

Il a le sentiment d'être un poids, encombrant pour son maître, surnommé Obélix, un objet de raillerie pour Elodie (et ses si beaux yeux) et surtout Fanny la persifleuse.

Mais si Marco ne sait pas déchiffrer les mots, il sait les chanter. Sa voix est magnifique. C'est pour cela qu'Anaïs lui propose de s'inscrire à un concours de chant, Graine d'étoile. Dès lors, des étoiles, il en a plein les yeux, et des rêves aussi...

Pourtant, le parcours est semé d'embûches, et pas que pour lui! Car cette aventure va permettre à d'autres de se révéler.

J'ai été très émue par ce roman et ce qu'il suggère. Les mots, cœur de cette histoire, sont tantôt doux, poétiques, durs. Ils se cachent, ils jouent...

Je vous ne parlerai davantage avec ma fille.

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Géant. Jo HOESTLANDT et illustrations de Thomas BAAS. Éditions les Incorruptibles avec l'aimable autorisation des Editions Magnard, août 2015. (août 2014)

A l'inverse du roman précédent, la couverture de celui-ci ne m'attirait pas plus que ça. Ah ces premières impressions! Car suite à sa lecture, je le regrette!

Une histoire de deuil, de rencontres, de révélations à soi, de confiance et d'avenir.

Louis a perdu son papa avec lequel il gardait chaque jour les brebis dans les marais, monté sur des échasses et au milieu des oiseaux.

Son père lui a quand même enseigné des choses et a prononcé des phrases énigmatiques avant de mourir, presque silencieusement.

Avec sa mère, ils changent radicalement de vie. Ils s'installent en ville, au dernier étage d'un immeuble. Le travail, parfois l'école, une voisine qui s'installe avec son père et sa jeune sœur, presque muette.

Ils font connaissance, d'apprécient, et c'est la vie qui renaît...

Un roman délicat et sensible qui nous a beaucoup plu à ma fille et moi.

ESSAIS - NOUVELLES

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Bienvenue à Calais. Les raisons de la colères. Texte de Marie-Françoise COLOMBANI et dessins de Damien ROUDEAU. Éditions Actes Sud, février 2016.

Court, mais intense. Dans ce petit livre, au format intimiste et léger comme une plume, chaque mot est le triste reflet d'une réalité glaçante et lourde. Elle se déroule ici, pas très loin de chez nous, chez nous même, à Calais et pourtant...

Ce qui est décrit ici est un constat: voilà ce qui est: 6000 hommes, femmes et enfants survivent dans un dénuement presque total, dans des conditions précaires et inhumaines.

Un constat et un cri d'alarme. Alerter pour faire connaître la vie de tous ces gens, ce qu'ils ont fui, ce qui les a poussé à tout quitter pour affronter toutes sortes de dangers et requins dans un espoir fou. Et quelques témoignages, en peu de mots mais tellement d'horreurs...

Je vous en parlerai plus dans le courant de ce mois.

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Bienvenue! 34 auteurs pour les Réfugiés. Éditions Points, décembre 2015.

Suite aux vagues de migrants, de Réfugiés, puis à la découverte du petit Aylan, le monde littéraire a souhaité agir.

Après Eux, c'est nous paru pour la jeunesse (mais pas seulement!), les Éditions Point ont décidé de prendre leur part de responsabilité, à la mesure de la violence des mots entendus et des images vues. (Mot de Patrick Gambache, directeur général des Editions Points)

Ainsi se succèdent des nouvelles, plus ou moins longues, plus ou moins dures, et des dessins, caricatures ou non. Certains sont antérieurs à 2015, mais d'une cruelle actualité, ce qui est d'autant plus glaçant.

2/ Que suis-je en train de lire en ce moment?

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Aria - Tome 1 - La fugue d'Aria. Dessins et scénario de Michel WEYLAND. Les Éditions du Lombard, janvier 1994.

Je me souviens avoir lu une partie de cette série lorsque j'étais ado. Aussi, lorsque je l'ai vue, par le plus grand des hasards à la bibliothèque (je cherchais tout autre chose - que je n'ai pas trouvé), je n'ai pas hésité à l'emprunter.

Présentation de l'éditeur: Là-bas, les filles ne peuvent pas porter l'épée, ni monter à cheval... et encore moins commander à des soldats ! La guerrière émancipée qui ressort de la personnalité d'Aria heurte violemment l'opinion d'un monde dominé par l'homme. Guerrière solitaire et fougueuse, Aria est engagée comme conseiller militaire parmi des hommes rudes et frustes. Elle se lance ainsi dans sa première aventure !

3/ Que vais-je lire ensuite ?

C'est lundi, que lisez-vous? #94
Quatre filles et un jean. Ann BRASHARES. Éditions Gallimard, avril 2002.

Après avoir lu plusieurs livres durs, j'ai envie de légèreté! Du moins, c'est ce que ce roman m'inspire en première impression!

Aussi quand mon amie Magali m'a proposé une lecture commune de ce roman ado, présent dans ma PAL (tout comme ses suites), je n'ai pas hésité!

Présentation de l'éditeur: Ma première s'appelle Carmen. Très attachée aux gens qu'elle aime, elle se montre parfois d'une franchise désarmante. Ma deuxième s'appelle Tibby. Si elle joue les rebelles, c'est pour mieux masquer sa grande sensibilité. Une rencontre inattendue va bouleverser sa vie. Ma troisième s'appelle Bridget. Elle est blonde, sexy, sportive, volontaire mais, au fond, si vulnérable. Ma quatrième s'appelle Lena. Elle est superbe, timide et farouche. Elle refuse souvent d'écouter ce que lui dit son cœur mais le soleil de Grèce va éveiller en elle des sentiments inconnus. Mon cinquième est un jean. Symbole de leur amitié, il va passer de fille en fille. Il les accompagnera le temps d'un été qui changera leurs vies pour toujours. Mon tout est un roman drôle, sensible, intelligent, où se mêlent subtilement les voix de quatre adolescentes qui rient, souffrent parfois, grandissent et nous séduisent.

Et sinon?

C'est lundi, que lisez-vous? #94

Je me reconnais particulièrement dans cette définition ;-)

Comme dans cet article:

C'est lundi, que lisez-vous? #94

Programme de la semaine:

Pour finir, je vous mets les liens publiés la semaine passée, et vous souhaite de belles lectures et découvertes pour celle à venir!

Blandine.

Rédigé par Blandine

Publié dans #C'est lundi que lisez-vous?

Repost 0
Commenter cet article

Nancy 04/04/2016 10:14

Bonjour Blandine,

Il y a beaucoup d'albums et de romans qui donnent envie ;-)
Pour la petite anecdote, j'étais assise à côté de Sophie Turrel au salon de Lirenval ^^
C'est intéressant de voir comment une couverture peut attirer /éloigner un lecteur (d'où la grande pression au moment du choix !) mais par contre, celle de Géant m'attire beaucoup, comme quoi ..
Je ne connaissais pas le terme d'abibliophobe, mais je crois que vous n'avez rien à craindre de ce côté-là ;-)))
Belles lectures et belle journée !

Blandine 04/04/2016 11:02

:-)
Comme quoi les couvertures sont très importantes même si elles enferment aussi, parfois, leur livre. Et pour Géant, s'il n'avait pas fait partie des Incos, je ne sais pas si je l'aurais lu... et je serais passée à côté d'un très beau roman jeunesse...
Belle journée à vous aussi :-)