Les plus belles comptines italiennes. Livre-CD

Publié le 6 Février 2016

Les plus belles comptines italiennes. Livre-CD

Les plus belles comptines italiennes.

CD de 32 comptines italiennes et françaises.

Collectage et commentaires par Liliana BRUNELLO, Magdeleine LERASLE et Michèle MOREAU.

Illustrations par Aurélia FRONTY, Nathalie NOVO et Cécile HUDRISIER.

Musiques par Jean-François LEROUX et Philippe MARIOTTI.

Éditions Didier Jeunesse, collection « Les Petits Cousins », janvier 2007.

Dès la naissance.

Notions abordées : comptines, langue étrangère, Italie, traditions.
Les plus belles comptines italiennes. Livre-CD

C’est grâce à la maîtresse de PS de ma fille que j’ai connu ce titre, et par la même occasion, les livres-CD de l’excellente maison d’éditions Didier Jeunesse dont je vous ai déjà présenté quelques ouvrages avec ou sans CD., dont:

Cela fait donc un moment qu’il est dans notre bibliothèque…

Et pourtant, comme nous l’aimons !

Le CD regroupe 32 formulettes à compter (premier sens des comptines, appelées filastrocche en Italie), berceuses, chansons avec ou sans gestes… tantôt italiennes, tantôt françaises.

Toutes sont retranscrites dans le livre et mise en parallèle de manière thématique, gestuelle ou musicale.

Les plus belles comptines italiennes. Livre-CD

Le livre est découpé en quatre parties :

  • Les textes des chansons, illustrées.
  • Les commentaires, c’est-à-dire une présentation des textes, la manière dont ils ont été choisis et ordonnés, leurs origines et correspondances avec les autres cultures, européennes ou non.
  • Conseils pour les écouter, les « vivre » et les exploiter, que l’on soit avec un ou plusieurs enfants, voire même un groupe-classe.
  • Les traductions dans les deux sens, mises délibérément à la fin, pour garder toute la saveur de la version originale, pour éviter la répétition inhérente à la traduction, et surtout sans isoler les mots du contexte qui leur donne un sens.
Les plus belles comptines italiennes. Livre-CD

Grâce à cette disposition et à une participation active (gestes), l’enfant français s’imprègne de sonorités, de mots, d’une culture différente mais pas si éloignée de la sienne, sous la forme d’une sensibilisation, plus que d’une initiation.

Une ouverture à laquelle on se prend vite…

On fredonne, chantonne, repère les sons, les répétitions, les ressemblances entre les deux langues.

La musique est douce, composée de percussions et guitare, et surtout, « en retrait » par rapport aux voix, essentiellement enfantines. Ceci apporte à la fois beaucoup de douceur et de fraîcheur.

Notre préférée est la première, petite ronde autour du papillon : Farfallina Bella Bianca.

Farfallina bella bianca,

Vola vola e mai si stanca,

Vola qua, vola là,

Poi s’arresta sopra un fiore,

Poi s’arresta sopra un fior.

Pour s’amuser avec les mots, la prononciation et le rythme tant gestuel qu’oral, la chanson Il cavallo del bambino est idéale.

Autrement appelée trotteuse, sauteuse ou jeu de renverse, elle amusera petits et grands. Elle joue sur l’équilibre tant physique que langagier et son tempo va en accélérant pour adopter les trois allures du cheval : pas, trot et galop, que l’on entend en fond sonore, derrière les trois voix d’enfant.

Elle est mise en parallèle avec la comptine française Les Petites Demoiselles (que je ne connaissais pas).

Il cavallo del bambino                                                                   Les petites demoiselles

Va pianino. (bis)                                                                            Vont petit pas, petit pas,

Il cavallo del vecchietto                                                               Beurdique, beurdoque. (bis)

Va zoppetto. (bis)

Il caval del giovanotto                                                                  Les p’tits messieurs

Va di trotto. (bis)                                                                         Vont p’tit trot, p’tit trot….

Il caval del mio compare                                                               Beurdique, beurdoque. (bis)

Come il vento sa volare !                                                               Les gros paysans

                                                                                                    Vont au galop, au galop…

                                                                                                    Beurdique, beurdoque. (bis)

Les plus belles comptines italiennes. Livre-CD
Les plus belles comptines italiennes. Livre-CD

Il existe des histoires et traditions en commun: Polichinelle, le thème de la poule et de l’œuf, la météo, la latéralisation, l’uomo nero (le croquemitaine)…

Et bien sûr, d’autres, qui ne demandent qu’à être découvertes !

Et de vous (re)présenter la Befana, qui fait partie du folklore de Noël. Je vous en ai déjà parlé ICI.

Là, on apprend que cette petite vieille a mis trop de temps à se préparer lorsque les Rois Mages sont passés et qu’elle n’a donc pu aller avec eux visiter l’Enfant divin. Depuis, elle passe de maison en maison, pour distribuer dans la nuit de 5 au 6 janvier de petits présents aux enfants sages, et aux autres du charbon (ou du parmesan dans la région de Venise). Aimée ou redoutée (et brûlée), nombreuses sont les versions des chants qui la mettent à l’honneur.

En voici deux couplets, et leur traduction vers à vers.

La Befana vien di notte                                                                      La Befana vien di notte

La Befana vient la nuit                                                                         La Befana vient la nuit

Con le scarpe tutte rotte                                                               Con le scarpe tutte rotte

Avec les souliers tout percés                                                  Avec des souliers tout percés

Con il cappello da bersaglier                                                           Con le toppe alla sottana

Avec un chapeau de bersaglier                                                          Avec une jupe rapiécée

La Befana è un ciel.                                                                          La Befana è mia mamma

La Befana est au ciel.                                                                        La Befana c’est maman.

Pour le reste, je ne peux que vous inviter à découvrir par vous–mêmes ce livre-cd, véritable rayon de soleil !

Les plus belles comptines italiennes. Livre-CD

Il participe au thème mensuel du Challenge « Je Lis aussi des Albums 2016 » de Sophie Hérisson autour des langues étrangères !

Ainsi qu’au Challenge « Il viaggio » d’Eimelle, consacré à... l’Italie !

logo challenge albums 2015    

                                  12/100

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter et Pinterest.

Repost 0
Commenter cet article

Céline du tiroir 11/02/2016 16:09

On l'ADORE !!! Un grand classique chez nous. (j'ai les mélodies qui me reviennent en tête ...) :)

Blandine 12/02/2016 23:30

:-D

eimelle 06/02/2016 18:24

tu sais donner envie! J'aime beaucoup!

Blandine 08/02/2016 10:21

Merci beaucoup Eimelle :-)

Nancy 06/02/2016 11:33

Comme vous le présentez bien, Blandine !
Cela donne envie de s'évader en Italie <3
Et puis, "farfallina", quel joli mot ....
Merci pour la découverte et beau weekend à vous !

Blandine 06/02/2016 15:10

Merci beaucoup Nancy <3
Le mot "papillon" a de très jolies traductions dans divers langues: farfallina, mariposa, butterfly (mais à ne pas traduire littéralement^^), borboleta, Schmetterling, ...
Beau-week-end pour vous aussi :-)