Banzai Sakura Il ne faut jamais embêter une Japonaise. Véronique DELAMARRE BELLEGO (Dès 8 ans)

Publié le 28 Février 2016

Banzai Sakura Il ne faut jamais embêter une Japonaise. Véronique DELAMARRE BELLEGO (Dès 8 ans)

Banzai Sakura

Il ne faut jamais embêter une Japonaise.

Véronique DELAMARRE BELLEGO.

Éditions les Incorruptibles avec l'aimable autorisation d'Oskar Editeur, octobre 2015. (Première édition en mai 2014)

112 pages.

Dès 8 ans.

Thèmes abordés : différences, racisme/xénophobie, Japon, traditions, amitié, école, peur, tolérance/respect, condition féminine, journal/carnet intime, immigration.

Lorsque j’ai découvert la sélection CM2/6e du 27e Prix des Incorruptibles, la couverture de ce roman m’a immédiatement tapé dans l’œil ! Comme elle est belle et intrigante ! Et son contenu n’a fait que confirmer cette attractivité première.

Banzai Sakura Il ne faut jamais embêter une Japonaise. Véronique DELAMARRE BELLEGO (Dès 8 ans)

Nous avons entre les mains le carnet de Joséphine, dite Jo.

Il lui a été offert par sa meilleure amie Sakura afin qu’elle y raconte l’aventure de leur amitié. Et pour que dans plusieurs années, elles puissent surtout se remémorer la leçon qu’elles ont donné à Fabio-débilo, le caïd de la classe mais aussi à ses trois acolytes.

Car depuis le matin de janvier où Sakura Yamanakaro est arrivée dans leur classe de CM2, Fabio n’a cessé de la titiller en l’interpellant ou en l’affublant de noms aussi ridicules que racistes (Banzaï, Miss Fukushima, Niakoué, Chinetoque, Sexy sushi), en se moquant de ses vêtements ou manières d'être ou de faire.

Mais Sakura a un caractère bien trempé !

Ainsi donc, notre nouvelle élève japonaise n’était pas une petite créature fragile, et derrière le masque de sa politesse se cachait une redoutable guerrière ! Quelle bonne surprise ! J’ai souri à mon tour.
Je me sentais une soudaine envie de m’intéresser de très près à la culture japonaise.

Page 26.

Et ce d’autant plus que Joséphine est embêtée par Fabio depuis la maternelle.

Toutes deux se rapprochent, forment une équipe de choc et concoctent patiemment un plan redoutable et infaillible.

Ensemble, elles remettent vertement mais intelligemment le garçon à sa place par un procédé aussi astucieux qu’intéressant.

Il devrait d’ailleurs donner des idées aux lecteurs pour faire de même, afin de lutter contre toute différence et plus particulièrement le racisme, la xénophobie, le harcèlement et le sexisme.

L'histoire, la culture et les légendes nippones parsèment ce roman qui comprend nombre de mots en japonais, ce qui ajoute encore davantage à son attractivité.

Il se lit vite, presque trop vite ! Il est vrai que le mode narratif du journal intime y contribue.

Vous l'aurez compris, c’est un coup de cœur!

Et partagé ! D’abord avec ma fille, avec qui je l’ai lu pour notre participation au Prix des Incorruptibles en famille, et dont voici son avis.

challenge 1gm

Ambre, 11 ans

Sakura vient d’arriver en France. Elle rencontre Joséphine, dite Jo, qui devient rapidement sa meilleure amie.

Mais Fabio dit le caïd ne fait que la critiquer sur ses origines et sur son physique.

Elle ne se laisse pas faire, et aidée de ses amis, elle va lui donner une bonne leçon qui lui apprendra qu’il ne faut pas se moquer des autres.

En 14 chapitres, Jo nous raconte dans un journal offert par Sakura leur rencontre et leur amitié mais aussi la leçon que va recevoir Fabio.

J’ai beaucoup aimé ce roman de par son texte mais aussi par la fin qui m’a surprise.

Ce livre n’a pas beaucoup de pages et se lit très facilement. Il y a beaucoup de mots japonais, ce qui m’a beaucoup plu. L’illustration sur la page de couverture représente au centre Sakura, à gauche Jo et à droite Fabio.

A la fin il y a 2 photos qui illustrent les propos de l’histoire.

 

Mais aussi pour Sophie de Délivrer des Livres ou Lucie du blog Un petit bout de Bib(liothèque) et chez qui je participe au Challenge autour des Incos.

Ce roman est né de la collaboration entre Véronique Dellamare Bellégo et plusieurs élèves dans le cadre du Feuilleton des Incos (on retrouve la liste des classes à la fin du livre).

Pendant plus de douze semaines, des groupes de lecteurs ont entretenu une correspondance personnalisée avec elle suite à l’envoi de ses chapitres et leurs questions en réaction à celui-ci.

Je vous ai présenté un autre livre issu de ce Feuilleton: Il était 2 fois dans l'Ouest de Séverine Vidal.

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter et Pinterest.

Repost 0
Commenter cet article

MyaRosa 26/05/2016 13:15

Il me tente beaucoup, ce roman. J'adore la couverture !

Blandine 27/05/2016 10:59

Oui elle est vraiment très attirante!

Nancy 28/02/2016 21:22

Quel joli post avec la chronique d'Ambre (j'aime les chroniques mère-fille, c'est très touchant), et le sujet abordé dans ce roman qui me rappelle un roman que j'ai adoré, "La petite fille au kimono" rouge.
Cela me donne très envie de le découvrir.
Belle soirée Blandine !

Blandine 28/02/2016 22:39

Merci beaucoup Nancy <3
Oh c'est rigolo car j'ai également lu ce roman il y a longtemps mais n'en est absolument aucun souvenir, sauf celui de l'avoir "toujours" eu dans ma bibliothèque! Il faut absolument que je le relise alors!
Bonne soirée à vous!

Nathalie 28/02/2016 11:32

Sophie m'avait déjà donné envie de le lire (et c'est confirmé par ton article !) mais il n'est pas à la bibli... Je me suis dit "c'est pas grave, je vais le demander à la Médiathèque Départementale !" Sauf qu'ils ne l'ont pas non plus... Grrr....

Nathalie 28/02/2016 11:45

Je vais pas me gêner... Au pire, si mon contrat est prolongé (et donc, que je fais les achats en jeunesse !!) je l'achète pour la bibli... ;)

Blandine 28/02/2016 11:34

rrroooh zut :-(
Et leur faire une suggestion d'achat?