Sssi j’te mords, T’ES MORT ! Pierre DELYE et Cécile HUDRISIER - 2008 (Dès 4 ans)

Publié le 31 Décembre 2015

Sssi j’te mords, T’ES MORT !

Texte de Pierre DELYE et illustrations de Cécile HUDRISIER.

Éditions Didier Jeunesse, août 2008.

Dès 4 ans.

Notions abordées : Animaux, pouvoir, conte de randonnée, jeux de mots.

Le Roi des animaux, tout le monde le sait, c’est le lion !

Il est craint et respecté, et ça, il le sait !

Et pourtant, lorsqu’il entend

-Sssi tu bouges, j’te mords et Sssi j’te mords, t’es mort !

Il ne bouge pas, patte en l’air et attend… mais quoi ?

Après un temps infini, il se risque à voir qui le menace.

C’est un long serpent vert et sinueux, irrité et jaloux, qui remet en cause sa supériorité. Et à chaque mouvement, il persifle sa petite rengaine.

-Sssi tu bouges, j’te mords et Sssi j’te mords, t’es mort !

Dès lors, difficile pour le lion d’en placer une, même si l’évidence veut que ça soit lui le plus fort. N’est-ce pas ?!

Mais l’autre est bien susceptible, donc ils concluent un marché : demander aux trois premiers animaux croisés QUI est le plus fort. Chose aisée pense le lion...

Mais les deux premières, bien trop apeurées par ce duo, profitent de leur improbable situation pour filer, libres et entières !

- (...) Vous savez, morsure de l’un ou morsure de l’autre, avec vous c’est la mort sûre ! Alors que si l’on se sauve, on est sauvé !

Le troisième ne les départage pas plus que les deux précédents.

Jusqu’à ce qu’un deuxième troisième (le précédent ne faisait vraiment pas l’affaire !) petit animal à la drôle d’allure, une bonne tête et des yeux bien brillants les sépare.

Brutalement certes, efficacement c’est sûr, mais non sans instiller un doute chez ce roi de la savane, si fier et si fort…

Ce conte de randonnée drôlissime nous régale en jouant avec les mots, les répétitions, virelangues et sonorités, les expressions tant de la langue française que celle des personnages et leurs têtes, délicieusement croqués par Cécile Hudrisier.

Ses illustrations mêlent différentes matières et techniques pour un résultat très attractif et très rigolo grâce à ses nombreux détournements qui sont tout autant de clins d’œil. (Techniques que l’on retrouve dans nombre d’albums de chez cet éditeur, pour notre plus grand plaisir !)

L’histoire est géniale à lire à voix haute. Grosseur, formes ou couleur selon le personnage le rythment.

Et cette petite question à la fin, impertinemment posée, qui fait réfléchir sur les notions de force et de pouvoir.

Je vous ai déjà présenté d’autres albums d’eux, seuls ou ensemble :

Cet album participe au Challenge «Petit Bac 2015 » d’Enna pour ma huitième ligne, catégorie Mort et à celui de Sophie Hérisson, « Je Lis Aussi des Albums 2015 ».

logo challenge albums 2015

                                                                      142/100 (110)

 

Belles lectures et découvertes,

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook !

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article