La trêve de Noël. Album de Michael MORPURGO (Dès 8 ans) et film Joyeux Noël

Publié le 26 Décembre 2015

La trêve de Noël. Album de Michael MORPURGO (Dès 8 ans) et film Joyeux Noël

La trêve de Noël.

Texte de Michael MORPURGO et illustrations de Michael FOREMAN.

Éditions Galklimard Jeunesse, octobre 2005.

Dès 8 ans.

Notions abordées : Première Guerre mondiale, relation épistolaire, fraternisation, Noël.
La trêve de Noël. Album de Michael MORPURGO (Dès 8 ans) et film Joyeux Noël

Cachée dans le tiroir d’un vieux bureau à cylindre très abîmé trouvé chez un antiquaire, le narrateur trouve une lettre dans une boîte en fer. Piqué par la curiosité, il découvre le récit incroyable que le jeune capitaine Jim Macpherson raconte à sa fiancée, Connie.

Noël 1914. Par une matinée exceptionnellement belle et claire, un drapeau blanc surgit de la tranchée allemande, qui fait face à celle des Anglais.

-Joyeux Noël, Tommy ! Joyeux Noël !

Non, ce n’était pas une ruse ou un piège mais bien un élan du cœur pour fêter Noël.

Ensemble.


-Hans Wolf, dit-il, en me serrant chaleureusement la main et en la gardant dans la sienne. Je viens de Disseldorf. Je joue du violoncelle dans un orchestre. Joyeux Noël !
-Capitaine Jim Macpherson, répondis-je. Joyeux Noël à vous aussi. Je suis maître d’école dans le Dorset, à l’ouest de l’Angleterre.
(…)
Il tenait sa connaissance de notre pays et de la langue de ses années d’école et des livres qu’il avait lus en anglais.

Pages 14-15.

La trêve de Noël. Album de Michael MORPURGO (Dès 8 ans) et film Joyeux Noël

Les soldats, de tout horizon, ennemis désignés la veille encore, se retrouvent, fraternisent, partagent, nourritures et histoires personnelles.

Et jouent un intense match de football, avant de se séparer, à regret, et d’entonner, chacun dans leur camp, des chants de Noël, dont Stille Nacht.

La trêve de Noël. Album de Michael MORPURGO (Dès 8 ans) et film Joyeux Noël

Un instant suspendu, chaleureux, humain, qui n’a pas empêché de nouvelles tueries, dès le lendemain…

Le narrateur retrouve la destinataire de cette lettre, devenue vieille dame, solitaire et résidente d’une maison de retraire, depuis l’incendie de sa maison.

En la lui restituant, c’est aussi la rencontre de deux temporalités. Celle de la mémoire brouillée par la vieillesse mais toujours dans le passé, et celle de la jeunesse qui célèbre et qui désire connaître ses racines.

Le format de l’album, petit carré, est celui d’une enveloppe, timbrée et tamponnée.

Ses illustrations, à l’aquarelle, reproduisent des photographies d’époque. Car Michael Morpurgo s’est inspiré de faits réels pour écrire son histoire, tout en retenue et tendresse.

Des fraternisations qui ont vraiment existé, en différents points du Front, de manière spontanée.

Surtout faites au premier Noël de la guerre, il y en a d’autres, en 1915 et même ensuite, mais en nombre nettement plus disparate.

Plus d'informations ICI.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/25/2018285-c-etait-noel-1914-treves-sur-le-front.html

http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/25/2018285-c-etait-noel-1914-treves-sur-le-front.html

http://louisvandeskelde.biz/tag/treve-de-noel/

http://louisvandeskelde.biz/tag/treve-de-noel/

La trêve de Noël. Album de Michael MORPURGO (Dès 8 ans) et film Joyeux Noël

Alors que les journaux étrangers d’alors les ont relayées, la presse française n’en a rien dit. Et elles n’ont réellement été connues qu’avec le film de Christian Carion, Joyeux Noël, sorti le 9 novembre 2005, avec Guillaume Canet, Dany Boon, Diane Kruger, Benno Fürmann…

Un film émouvant dans lequel plusieurs histoires s’entremêlent au sein de la Grande : guerre, amour, paternité.

Retrouvez ici la bande annonce.

Faire défiler les photographies
Faire défiler les photographies
Faire défiler les photographies
Faire défiler les photographies
Faire défiler les photographies

Faire défiler les photographies

L’album et le film sont tous deux très forts et empreints d’émotions qui résonnent encore très fortement jusqu’à nous, jusque dans notre actualité.

Messages d'humanités, de paix et d’espoir.

Pour reconnaître ces fraternisations et leur conférer un symbolisme fort, plusieurs monuments ont été érigés.

L'un a été inauguré le 12 décembre 2014 à Alrewas en présence du Prince William.

Dessiné par un écolier de 10 ans de Newcastle, celui-ci représente deux mains qui se serrent dans une carcasse métallique évoquant un ballon de football.

CLIC

http://www.parismatch.com/Royal-Blog/Royaume-Uni/Le-prince-William-commemore-le-match-de-football-de-la-treve-de-Noel-1914-aux-cotes-d-un-belier-mascotte-de-regiment-au-National-Memorial-arboretum-a-Alrewas-670940#670972

http://www.parismatch.com/Royal-Blog/Royaume-Uni/Le-prince-William-commemore-le-match-de-football-de-la-treve-de-Noel-1914-aux-cotes-d-un-belier-mascotte-de-regiment-au-National-Memorial-arboretum-a-Alrewas-670940#670972

Un autre avec cette statue, à Liverpool le 15 décembre 2014. http://www.histoire-passy-montblanc.fr/histoire-de-passy/de-la-prehistoire-au-xxie-s/la-guerre-de-1914-1918/les-soldats-de-passy-en-1914/fraternisations-et-treve-de-noel-decembre-1914-janvier-1915/

Un autre avec cette statue, à Liverpool le 15 décembre 2014. http://www.histoire-passy-montblanc.fr/histoire-de-passy/de-la-prehistoire-au-xxie-s/la-guerre-de-1914-1918/les-soldats-de-passy-en-1914/fraternisations-et-treve-de-noel-decembre-1914-janvier-1915/

Je vous ai déjà présenté un roman jeunesse de Michael Morpurgo qui m’avait fortement marquée : Soldat Peaceful, que je ne peux que vous recommander de lire.

Cet article participe au Challenge Une année en 14 de Stephie, à celui de Mya, autour de Noël et à celui de Sophie Hérisson, « Je Lis Aussi des Albums 2015 ».

logo challenge albums 2015

141/100 (110)

 

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

Retrouvez-moi sur Facebook!

http://delpoincom.skyrock.com/665321045-la-treve-de-noel.html

http://delpoincom.skyrock.com/665321045-la-treve-de-noel.html

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MyaRosa 27/12/2015 21:12

Merci pour ce superbe billet rempli d'infos passionnantes. J'aimerais beaucoup lire l'album et visionner le film. C'est une histoire très touchante.

Blandine 28/12/2015 12:51

Merci beaucoup Mya!
Je ne peux que t'encourager à les découvrir!
Belle journée à toi.

Nancy 26/12/2015 20:40

Je suis d'accord avec Laurette ...et cette histoire me touche d'autant plus que mon arrière-grand-père a eu le bonheur de vivre personnellement cette trêve de Noël en serrant un allemand dans ses bras ...et qu'ils ont effectivement chanté ensemble aussi.
J'ai toujours été émue par cette histoire.
Belle soirée à vous Blandine

Blandine 28/12/2015 12:50

Je comprends votre émotion.
Votre arrière-grand-père a-t-il survécu à cette guerre?
Belle journée à vous!

Laurette 26/12/2015 16:51

Un album qui semble infiniment beau, tant par con contenu que les illustrations et qui relate une histoire à la fois touchante et insensée, ce temps suspendu de fraternité que l'on aurait tellement aimé voir durer ... une trêve surprenante qui rappelle un peu celle des jeux olympiques ... mais comment l'Homme peut-il être capable de tant d'humanité un jour et tuer le lendemain celui avec qui il a vécu un si beau moment, qu'il a serré dans ses bras ??? On célèbre la vie mais on n'en prends plus soin le lendemain, tout ceci n'a pas de sens quand même ... un fait historique incroyable qui me laisse perplexe ... il faut vraiment que je vois ce film ... bises

Blandine 26/12/2015 17:09

Pour l'album comme pour le film, j'ai les larmes aux yeux!
Ces soldats n'étaient que des exécutants... ils n'avaient pas le choix, sous peine de passer en cour martiale et d'être fusillés... Mourir pour ou par "le pays", il n'y a pas vraiment de choix. Le film parle de l'après-Noël... Oui il faut que tu le voies! Bises