Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

Publié le 11 Novembre 2015

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

Chacun à leur manière, les magazines que je vais vous présenter, nous parlent de la Première Guerre Mondiale, ce conflit majeur et fondateur de notre monde actuel. Qu’il lui consacre un article, un dossier, voire même un hors-série, tous contribuent à sa connaissance et à sa mémoire.

Ils utilisent toutes sortes d’angles de vue : la fiction, le récit, le documentaire, ou en mêlant tous ces genres. Ils s’appuient sur des dessins, des photographies, des documents d’époque (ce que je préfère), pour parler d’un soldat en particulier ou de toute l’armée française, durant toute la guerre ou d’une bataille en particulier.

Ces récits, plus ou moins longs, sont plutôt bien détaillés. Tous parlent bien sûr des tranchées, du froid ou de la boue, des rats ou des poux, du courrier et de l’artisanat, des odeurs, des armes et des gaz, de la solitude parmi cette multitude, des douleurs et blessures, de la peur et de la Mort… Le front français est bien sûr privilégié mais les troupes coloniales ne sont pas oubliées et les soldats britanniques et américains sont évoqués, mais sans davantage de développement.

Malheureusement, il subsiste quelques erreurs, clichés, qui sont bien dommageables, tels la définition erronée de l’expression « poilu » ou « boche » ; des erreurs de dates ou de poids du barda… Peut-être quelques anachronismes aussi.

Pour autant, ces différents supports, bien que parfois redondants s’ils sont exploités ensemble, constituent de très bonnes premières approches et peuvent être utilisés pour un exposé ou comme pendant à une leçon de classe.

Ils permettent, tous à leur manière, de maintenir le lien entre la jeune génération et celle de ces hommes, des ces soldats, désormais tous disparus, et dont les actes, les souffrances, les silences et les absences continuent de résonner jusqu’à nous.

Dans cet article du jour, je vous présente trois magazines, parus en 2014.

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

ASTRAPI. BAYARD Presse. N°811 du 1er mars 2014, pour les 7-11 ans.

Je vous ai déjà fait une présentation complète du magazine dans cet article, je ne vais donc me pencher que sur les pages en relation avec la Grande Guerre.

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

Il y a 100 ans, la Première Guerre Mondiale. Le journal de Louis, soldat de 1914 à 1918.

Sur 7 pages, cette fiction, sous forme de BD, écrite par Bruno MUSCAT et illustrée par Alexandre FRANC, retrace ce que sont devenus la vie et le quotidien de Louis Delmas, soldat français, parti un matin d’août 1914 à la guerre.

Page 17 : Je n’arrivais pas à me faire à l’idée que j’allais devoir tuer des gens…

Louis a combattu durant quatre ans. Les deux premières pages sont consacrées à un mois ou à un moment de 1914, 1915 puis 1916. On y voit le changement d’uniforme, les tranchées, les blessés et morts mutilés, les gaz, le courrier, la mort d’un ami et les troupes coloniales.

1917 et 1918 ont chacune deux pages, et y sont montrés la permission, la vie à l’arrière avec l’emploi des femmes dans les usines, les nouvelles armes et troupes (tank et américains), l’hôpital, la perte de la jambe droite de Louis, les mutilés et cimetières militaires.

Page 23 : Parmi ceux qui ont survécu, beaucoup, ne retrouveront jamais une vie normale. Certains sont défigurés, d’autres mutilés. Sans parler des horribles souvenirs qui nous hantent tous…

Bien que courte, cette fiction, sous forme de carnet de guerre, dit « tout », le vocabulaire est parfois difficile, mais aucun mot d’argot n’est employé. Les illustrations sont très fortes et parfois plus dures que le texte lui-même ! Ce qui est d’autant plus étonnant, car certains magazines à destination d’enfants plus grands en ont de moins percutantes ! Elles vont au-delà, et bien que je préfère les documents d’archives aux dessins, je les trouve très intéressantes et très descriptives !

L’auteur a bénéficié de l’aide Jean-Pierre Verney, historien renommé de la Première Guerre Mondiale, et qui a grandement favorisé l’ouverture du Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, ouvert le 11 novembre 2011.

Cette historie s’accompagne d’un jeu, à la façon du Jeu de l’oie, intitulé Guerre ou paix où le but est d’éviter la guerre sur un mode collaboratif.

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

IMAGES DOC. BAYARD Presse. N°311 novembre 2014, pour les 8-12 ans.

1914-1918. Ils pensaient que la guerre serait courte…

Dans ce magazine, la Grande Guerre est étudiée de différentes façons : -documentaire dans lequel des dessins, agrémentés de plusieurs photos, nous dévoilent les combats, les positions des tranchées, l’Arrière et le rôle des animaux : chats, chiens, rats, chevaux et pigeons.

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)
Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

C’est avec cet animal que l’enquête du magazine nous conduit au Mont Valérien, près de Paris, pour y découvrir son colombier militaire en compagnie d’Alexandre, 11 ans. Il découvre les nichoirs, les bagues de marquage et écris même un message emporté par un pigeon.

Le caporal-chef explique que pendant la Première Guerre mondiale, des pigeons transmettaient des messages durant les combats. « Si dans une guerre moderne tous les circuits électroniques étaient détruits, poursuit-il, les pigeons pourraient toujours porter leurs précieuses informations. » Page 21.

Le magazine propose ensuite un dépliant, qui reste « dans les airs » en détaillant la nouvelle arme : l’aviation. Un avion est détailler puis le plan suivant nous les montre tous dans leur diversité, allemands comme français, et permet, de visualiser et mieux comprendre les dispositifs au sol et les agencements des tranchées.

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)
Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

Sur 7 pages, la BD se centre autour du personnage d’Abel, le poilu de la guerre de 1914-1918. Texte de Catherine Loizeau et illustrations de Grégory Elbaz. A travers son personnage, jeune fermier et futur papa, toute la guerre est évoquée : le départ, les uniformes, les tranchées, le premier Noël, les lettres censurées, les gaz, les permissions et mutineries, la mort des amis, jusqu’au devoir de mémoire.

« T’as intérêt à mettre de la boue sur ton casque. S’il brille trop, t’es une cible. » Page 39.

Bien que la technique du camouflage ne soit pas directement mentionnée dans la BD, elle l’est de manière détournée dans le choix de la rédaction pour sa rubrique « animal ».

Passer inaperçu dans le paysage permet d’échapper à ses ennemis ou, au contraire, d’attaquer ses proies par surprise. Page44.

A chaque thématique abordée, un petit jeu est associé : rébus, quiz, devinette.

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

HISTOIRES VRAIES. Fleurus Presse. N°237 de mars 2014, pour les 8-12 ans.

Ce magazine consacre tout son dossier à la Première Guerre Mondiale mais en se focalisant davantage sur la Bataille de Verdun. Devenue un des symboles de la Grande Guerre, elle fit rage du 21 février 1916 au 18 décembre de la même année.

L’auteur, Xavier-Laurent PETIT, opte pour un récit-fiction, que lui ont inspiré les carnets de guerre de Pierre Flescher, le grand-père de sa femme. Il nous offre ensuite quelques pages, croquis et photographies de cet homme.

Il nous le révèle à la fin de l’histoire et cet aspect offre une portée d’autant plus poignante au récit.

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

Mai 1916, Pierre rentre enfin chez lui à Paris pour sa première permission, pour six jours. Il raconte à son petit frère, Louis, la guerre, les tranchées, l’artisanat de tranchée, la gnôle et le ravitaillement, le poids du barda, la mort anonyme, la mort injuste. Il décrit les batailles, les blessures, sans toutefois trop entrer dans les détails.

Il lui explique que les tranchées allemandes sont mieux faites, qu’ils ressentent les mêmes sentiments Il parle des gendarmes qui traquent les déserteurs et qui les fusillent et de la dualité du temps…

Page 18 : C’est bizarre, remarque Pierre, tout est si tranquille ici. On ne dirait jamais qu’en ce moment, des milliers de soldats comme moi sont en train de se battre et de mourir.

Pierre a survécu, ne fut que légèrement blessé au bras. Il put enfin rentrer chez lui le 23 août 1919, une fois libéré de ses obligations militaires.

Le texte est dur, parfois difficile, lourd de sous-entendus, expliqué par des notes de bas de page et un lexique. Mais je trouve les illustrations en deçà. Elles suivent le texte mais ne le servent pas.

S’ensuivent des pages documentaires pour expliquer dans les grandes lignes le pourquoi et la conduite de la guerre, le rôle de la censure, la « Voie Sacrée », les mutineries et monuments aux morts, les obus que l’on retrouve encore et le travail des femmes.

Ces femmes qui remplacèrent les hommes aux champs, dans les bureaux, les tramways ou dans les usines. Elles, qui ont démontré pouvoir faire comme les hommes, ont revendiqué des droits à l’issue de la guerre. Mais alors que les autres pays les reconnaissaient, la France a attendu 1944 pour leur attribuer le droit de vote et non 1948 comme il est indiqué !

Une mention est accordée à Vaillant, le pigeon voyageur le bien-nommé qui mourut héroïquement après avoir délivré son message. Je vous en ai parlé ICI.

Transmettre : La Grande Guerre dans la Presse Enfant (Dès 7 ans) (Partie 1)

Puis, deux pages qui apportent plus de précisions sur la bataille de Verdun et quelques jeux : comment dessiner un poilu, des messages codés …

D’autres articles sur la Première Guerre Mondiale dans la Presse enfant/ado suivront. Publications de l’an dernier, nombreuses en raison du commencement du Centenaire de la Grande Guerre, et même des antérieures et bien sûr, de cette année (2015).

Elles participent au Challenge de Stephie, Une année en 14 ainsi qu'au RDV éphémère de Sophie.

Blandine.

Repost 0
Commenter cet article

Nathalie 12/11/2015 20:55

Sur ce thème de la première guerre mondiale, je viens de lire un bd pas mal du tout, quoiqu'assez étrange : "Mauvais genre" de Chloé Cruchaudet. J'ai lu aussi "La croix de Cazenac" de Boisserie et Stalner (plusieurs tomes) ou encore "Mattéo" de Gibrat (magnifiques dessins !)
Beaucoup de bd sur ce thème ici : http://www.bdtheque.com/search.php?album=&pn=1&cboTri=7&cboOrder=2&cboPosteur=2&chkDetails=on&cboThemes=423&cboPublic=0&hidetop=1
Bises

Blandine 12/11/2015 21:08

Oui j'ai vu passer cette BD, qui évidemment, m'intrigue!
Et j'ai lu aussi le premier tome de Matthéo, mais faudrait que je le reprenne.
Quant au 2e, je ne connais pas...

Il existe en effet beaucoup de BD sur la Première Guerre Mondiale. J'aime et en même temps, c'est plus difficile à lire qu'un livre. Avec les dessins, tu n'imagines pas, tu vois!

Nancy 11/11/2015 20:25

Un beau récapitulatif sur cet évènement marquant du XXème siècle !
Bravo pour cet article bien complet encore une fois ;-)
Belle soirée Blandine !

Blandine 11/11/2015 21:01

Merci beaucoup Nancy :-)
Belle soirée pour vous aussi!