Cuisine de sorcières (3 albums dès 3 ans)

Publié le 10 Octobre 2015

C’est bien connu, les sorcières aiment leur cuisine.

Mais leurs ingrédients peu ragoûtants, pourtant si recherchés, en dégoûtent plus d’un…

Mais il n’y a pas que les sorcières qui adorent passer du temps en cuisine, déguster, mitonner et se régaler. La preuve avec ces trois albums, et les deux de Laurette, en thématique croisée :-)

Et bon appétit bien sûr !

Cuisine de sorcières (3 albums dès 3 ans)

Hänsel et Gretel.

Texte des Frères Grimm, adapté par Anne ROYER et illustré par Mélanie ALLAG.

Éditions Lito, novembre 2014.

Dès 3 ans.

Notions abordées : ogresse, cuisine, peur.

Vous connaissez certainement ce conte, où lors d’un hiver particulièrement rude, une belle-mère décide d’abandonner en forêt les deux enfants de son mari. La première fois échoue car le petit garçon, qui avait tout entendu, avait fait provision de petits cailloux blancs qui montrèrent le chemin une fois la nuit tombée.

Mais la deuxième fois, il ne put emmener que du pain, dont chaque morceau jeté était instantanément mangé par les oiseux.

Perdus dans le froid de la forêt, les enfants trouvèrent après deux jours de marche, une maison extraordinaire faite de pain d’épice et gourmandises toutes plus alléchantes : amandes, nougatine, bonbons, sucres d’orge…

Affamés, ils commencèrent à grignoter un volet.
Une voix se mot alors à chanter :
-Et j’te grignote, et grignotons, qui me grignote ma maison ?
-C’est le vent, c’est le vent, ce garnement sans façon qui grignote ta maison… répondirent les enfants tranquillement.

Une petite mamie en sortit et les convia gentiment à entrer… dans un piège qui ne se révéla que le lendemain.

Hänsel est enfermé, et Gretel forcée de lui faire à manger pour l’engraisser en vue de servir de repas à l’horrible ogresse, qui chaque jour pense lui tâter le doigt. Malin, le garçonnet profite de sa presque cécité pour lui présenter un bout d’os.

Excédée, elle exige un jour que Gretel allume le four afin de la manger avec son frère.

Malicieuse, la fillette invente un prétexte pour la jeter dans le four et délivrer son frère.

Ensemble, ils découvrent que la vieille gardait cachés des trésors qui les mirent, avec leur père, à l’abri du besoin toute leur vie !

Je connais ce conte depuis mon enfance mais avoue l’avoir peu lu depuis, même avec mes enfants. Et pourtant, je découvre qu’il y a de quoi être intrigué !

Sa thématique, son origine, sa ressemblance avec le Petit Poucet, l’impertinence ou le courage des enfants devant l’adversité. Cette adaptation m’a donné envie d’en savoir davantage !

Retrouvez deux autres contes adaptés par Anne Royer et édités chez Lito sur le blog :

Les chiffres à toucher de Balthazar.

Texte de Marie-Hélène PLACE et illustrations de Caroline FONTAINE-RIQUIER.

Éditions Hatier Jeunesse, collection « Aide-moi à faire seul », septembre 2011.

Dès 3 ans.

Notions abordées : chiffres, potion magique, pédagogie Montessori.

Balthazar prépare une potion magique qui va le rendre fort en calcul…
Que doit-il mettre dans son chaudron ?

Suivant la pédagogie Montessori et son matériel sensoriel, chaque double page s’orne d’une illustration et de son texte strict, ainsi que d’un chiffre de 1 à 9 puis 0 « à toucher » en tissu rugueux.

Il s’agit tout de même d’une potion magique, alors les ingrédients se doivent donc d’être peu conventionnels, tout en jouant sur les sonorités, prononciations et rimes.

Cuisine de sorcières (3 albums dès 3 ans)

Un lapin ; quatre cartes ; six souris ; neuf chapeaux neufs…

Tous sont récapitulés dans un tableau, puis mis à mijoter dans le chaudron, bus et…

Magie magie !

L’enfant suit les mots répétitifs de Balthazar, imite ses gestes, trace les chiffres et à force de faire comme s’il jouait, retient !

Beaucoup de douceur, des illustrations à la fois simples et recherchées, issues du dessin, de l’aquarelle ou du collage.

C’est par cet album que je suis « entrée » dans la pédagogie Montessori avec cette si jolie phrase « Aide-moi à faire seul ».

Pour mieux la comprendre, un petit explicatif à l’intention des parents se trouve au début de l’album.

Depuis, d’autres albums de cette collection sont venus rejoindre celui-ci, mais je ne vous ai présenté que Balthazar et le temps qui passe, avec l’utilisation de la Poutre du Temps.

Et d’autres albums avec ce petit garçon et son ami, Pépin :

La fin de l’album de Balthazar me permet de faire la transition avec celui à venir, car ils ont un élément en commun (oui, en plus des ingrédients un peu particuliers) !

La tarte aux fées.

Texte de Michaël ESCOFFIER et illustrations de Kris DI GIACOMO.

Editions Frimousse, octobre 2013.

Dès 3 ans.

Notions abordées : cuisine, mensonge, humour.

Ah mais que n'inventerions-nous pas pour que nos chers bambins mangent le repas qu’on leur a délicieusement (et longuement) préparé?!

Le papa crapaud de notre histoire arrive à persuader son fils, pourtant très méfiant, que sa tarte aux limaces n'en est pas une, mais aux fées! Oui, ça change tout!

Mais un mensonge en entraînant un autre, le papa prend de plus en plus d'assurance et risque fort de le regretter!

Point positif : fiston redemande de sa tarte!

Cuisine de sorcières (3 albums dès 3 ans)

Quand j'ai vu cet album, j'ai immédiatement pensé à mon deuxième. Il s'amuse sans cesse à titiller sa sœur avec l'énumération des ingrédients du repas. Cela va des « banals », mais qu’elle n’aime pas, aux plus farfelus telle l'indispensable "bave de crapaud", si prisée en cette période !

Les illustrations sont vraiment très drôles et participent grandement à l’attractivité de l’album, comme l’objet lui-même !

Dessins, crayonnés, collages, photographies, utilisation de supports divers ont un rendu très attractifs et drôles ! Elles nous offrent une double, voire même triple, lecture, où les images disent l’inverse du texte. Texte écrit de différentes tailles, parfois en gras.

Un régal à lire à voix haute, et en imitant les têtes des personnages !

Nous avons déjà croisé ce duo très prolifique avec l’excellent anti-abécédaire Sans le A.

Allons voir à présent ce que Laurette a mis dans son chaudron ! Abracadabra!

Ces trois albums participent au double Challenge « Je Lis Aussi des Albums 2015 » de Sophie et à celui d’ «Halloween 2015 » de Lou & Hilde, ainsi qu’à celui d’Enna, «Petit Bac 2015 » :

 

  • La tarte aux fées pour ma sixième ligne, catégorie Musique.

 

logo challenge albums 2015 

          92, 93 et 94/100 (110)

Ils concourent également pour La Box de Pandore.

Belles lectures et découvertes !

Blandine.

 

Présentation d’autres sorcières cuisinant, avec plus ou moins de succès !

http://vivrelivre19.over-blog.com/2013/10/la-cuisine-des-sorci%C3%A8res.html

Repost 0
Commenter cet article

Nathalie 14/10/2015 11:13

Qu'est-ce qu'elle a pu faire rêver la gourmande que j'étais (hum, que je suis toujours d'ailleurs !) cette maison en pain d'épices avec des volets en réglisse (ou quelque chose comme ça, bref, du sucre et des couleurs...)

Blandine 14/10/2015 14:28

Tu m'amuses^^
Dans cette version-là, il n'y a pas trop de couleurs... mais dans d'autres certainement (rires ... de sorcières)!

FondantGrignote 13/10/2015 10:30

Très chouette idée de chronique ! :-)

Blandine 13/10/2015 20:39

Merci :-)

Sophie Hérisson 11/10/2015 23:43

Brrr Halloween bat vraiment son plein chez toi :) Par contre pour les recettes, je vais plutôt regardé dans l'article en dessous je crois !! :)

Blandine 11/10/2015 23:46

Je crois que c'est préférable oui ;-)

MyaRosa 10/10/2015 22:44

Trop chouette ! J'aime beaucoup l'histoire d'Hansel et Gretel et Balthazar est l'un de mes personnages préférés. J'ai déjà repéré cette "Tarte aux fées" qui m'intrigue drôlement ! :)

Blandine 11/10/2015 00:37

Merci beaucoup Mya!
Balthazar est irrésistible ;-)

Tu ne seras pas déçue par cette tarte, tout à fait originale et qui ne manque pas de saveurs ;-)